« La persécution est vive… mais nous avons la vie en abondance ! »

mardi 29 septembre 2020

« Quand un Peul se convertit au christianisme, il connaîtra vraisemblablement la violence physique, la privation, le bannissement de sa communauté… mais aussi les trésors de Dieu en termes de pardon, d’amour et de paix. » C’est ce que rapporte Boureima Diallo, pasteur de Jam Tan au Burkina Faso, rencontré lundi 28 septembre dans les locaux de l’ONG Portes Ouvertes à Romanel-sur-Lausanne.

 

Il est Peul et chrétien. « Mon père à l’époque a été tolérant, explique-il posément. Il m’a permis d’aller à l’église en me demandant alors d’être un bon chrétien ! Mais à sa mort, la persécution a commencé pour moi. Elle a d’abord été exercée par mon oncle qui m’a ordonné d’abandonner ma foi chrétienne. » Boureima Diallo, 48 ans, habite dans le nord-est du Burkina Faso où il a fondé une église et un centre missionnaire dévolu aux Peuls, une œuvre qui rayonne loin à la ronde. « De plus en plus de gens de mon ethnie suivent les pas du Christ. Nous vivons comme une période de « récolte » actuellement très encourageante par rapport à tout ce qui a pu être semé par le passé », explique-t-il. Si son église compte quelque 120 membres, 1624 petites églises de maison (ndlr : chiffre de décembre dernier) d’une moyenne de dix personnes chacune ont été créées parmi les Peuls du Burkina Faso, qui sont des éleveurs traditionnellement nomades. « Depuis notre centre de Jam Tan, nous formons des disciples, mais offrons aussi des formations professionnelles et mettons même sur pied des soins médicaux. Car nous croyons que la foi sans les œuvres est morte ! »

Menaces et violence multiforme

A parler des différentes formes de persécution que subissent les convertis au christianisme, le pasteur évoque l’un de ses collaborateurs anciennement marabout, qui avait une grande échoppe et dont les affaires marchaient bien. « Sa communauté est d’abord venue chercher sa femme, puis tous ont cessé de venir dans sa boutique. Il a dû fermer son commerce et partir dans la ville voisine de Fada. Mais à chaque Ramadan, des proches le retrouvent et viennent faire pression sur lui pour qu’il abandonne sa foi chrétienne. »  Boureima Diallo parle aussi de cet ami saisi par des djihadistes pendant quatre jours. « On a prié et jeûné pour qu’il soit libéré. C’est ce qui s’est passé ! Mais il reste menacé à cause de sa foi et on a préféré le faire sortir du pays ». Les femmes converties sont aussi particulièrement vulnérables, estime-t-il. Elles craignent notamment d’être mariées de force à des hommes musulmans. Il accueille ainsi six jeunes filles qui ont entre 17 et 19 ans dans son foyer, aux côtés de sa femme et de leurs trois enfants. « D’autres familles de l’église font de même. En tout, ce sont une trentaine de jeunes Peules chrétiennes que nous entourons. L’Eglise est devenue leur famille ! »

L’Evangile sur les ondes

Tout un travail radiophonique et télévisuel est aussi entrepris par cet homme à la stature imposante et aux multiples casquettes : « Nous sommes présents sur 24 stations radio au Burkina Faso et diffusons 30 minutes par semaine sur chacune d’elles au minimum », indique-t-il. Non sans ajouter avoir aussi un partenariat avec une télévision pour une émission originale de trente minutes hebdomadaires également. « Le tout en fulfuldé, la langue peule ! » Venu en Suisse pour parler à l’occasion de la Journée annuelle de l’ONG Portes Ouvertes en Suisse romande qui s’est tenue samedi 26 septembre, l’homme dit avoir été touché d’entendre des personnes notamment âgées prier pour les chrétiens de la ceinture sahélienne. « L’Eglise est meurtrie chez nous, mais pas mourante. Oui, il est difficile de garder la foi quand vous êtes constamment menacé. Et cela nous fragilise quand un frère ou une sœur l’abandonne. Mais je veux témoigner que comme chrétien, j’ai la vie. Et la vie en abondance. Que je peux et veux la partager. Et que je cherche en ce sens activement toutes les opportunités possibles. Merci de continuer à prier pour nous ! »

Gabrielle Desarzens

L’œuvre à Jam Tan 

Publicité
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

  • Quand culture, genre et foi s’entrechoquent

    Ven 20 mai 2022

    Marie-Noëlle Yoder, 41 ans, est théologienne, thérapeute, éducatrice, pasteure, mère de famille et directrice du département francophone du centre de formation du Bienenberg. En octobre dernier, invitée par une paroisse de l’Eglise évangélique libre de Genève, elle a animé deux rencontres autour du thème : « Questions de genre. Quand culture, genre et foi s’entrechoquent ». Dans la foulée de ces rencontres, elle a accordé une interview à Sandrine Roulet.

  • Découvre les enfants de la Bible 4 : Samuel

    Ven 20 mai 2022

    La lumière de Samuel... Découvre tout cela dans la vidéo !

  • Des aumôniers juifs et musulmans à l’Armée suisse

    Jeu 12 mai 2022

    Les premiers aumônier juifs et musulmans sont intégrés à l’armée suisse dès ce vendredi 13 mai, après une formation de trois semaines. Ils pourraient entrer en fonction cet été déjà.

  • Les motards chrétiens neuchâtelois vous convient sans chichi

    Mar 10 mai 2022

    Samedi 21 mai à Colombier, les motards chrétiens neuchâtelois organisent une « fiesta ». « Pour montrer que nous ne sommes pas tous des grenouilles de bénitier », lance Alexandre Romanens, un des membres de l’association Roc n’road. Explications.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !