Les vécus familial et communautaire se complètent

Sandrine Roulet jeudi 23 septembre 2021

Alors que les enfants ont repris le chemin de l’école, les familles chrétiennes n’ont pas toutes repris le chemin de l’église. Est-ce problématique ?

Si la foi se transmet en premier lieu dans la famille nucléaire, la vie en communauté permet de l’expérimenter. C’est du moins ce que pensent Fabienne et Christian Sollberger, couple pastoral à l’Eglise mennonite de Tavannes et engagé dans « Familles de foi », un département des Fabricants de Joie1.

  • Au cœur de la pandémie, certaines familles n'éprouvent pas l'envie ou le besoin de revenir à l'église. Quelles peuvent en être les conséquences ?

Le vécu familial et celui communautaire se complètent dans une cohérence créée et souhaitée par Dieu. L’absence d’un des deux éléments entraînera forcément un manque et une fragilité dans la connaissance et la mise en pratique des potentiels que Dieu nous confie.

  • Suivre le culte sur Youtube, n’est-ce pas suffisant pour nourrir la foi de la famille ?

Les possibilités de visionner des cultes ou des temps d’encouragement spirituel par tranches d’âge ont été un immense cadeau durant la pandémie. Cependant, limiter sa vie spirituelle au visionnement de messages et de contenus spirituels sur Youtube induit potentiellement une limite de l’impact de l’Evangile, voire une « obésité spirituelle » inadéquate et statique. Ce qui peut toutefois également être le cas en présentiel. En fait, l’individualisme croissant peut s’étendre négativement à la vie relationnelle, spirituelle et communautaire. La personne qui bâtit sa maison sur le rocher solide est celle qui entend l’enseignement et le met en pratique. C’est la conclusion du plus puissant message de Jésus.

  • Pour différentes raisons, certains couples font « église séparée ». Est-ce plutôt bénéfique ou plutôt à éviter ?

Le vécu spirituel dynamique en famille nous paraît prioritaire. De là peuvent découler des engagements spécifiques dans une église ou une autre. Toutefois, faire « église séparée » ne peut représenter une richesse que pour une saison de vie limitée. Nous encourageons les couples à participer ensemble au vécu d’une communauté, voire de deux.

  • Dans la pensée biblique, quelles interactions y a-t-il entre la famille et l'Eglise ?

Lorsque nous considérons les principes de la Bible, nous voyons que Dieu travaille du petit vers le grand. Les sphères d’autorité se dessinent en vagues successives et croissantes. Joseph exerce son ministère dans sa famille avant de devenir le puissant dirigeant d’Egypte. Le jeune berger David débute son parcours dans sa prairie pour aboutir roi de la nation d’Israël.

La famille est la cellule choisie par Dieu pour venir sur terre en Jésus-Christ. Dans l’idéal, le premier lieu d’apprentissage et d’implication est la famille ; et la communauté soutient et confirme les dons et les engagements des uns et des autres.

  • Comment l'Eglise nourrit-elle la vie familiale ?

Elle permet d’expérimenter la complémentarité et la force de l’unité générationnelle. Lorsque dans nos familles, il manque une génération, (des petits-enfants, un grand-papa, un conjoint), la vie communautaire donne cette possibilité de nous rejoindre les uns les autres dans nos besoins spécifiques. Et ainsi de recevoir le soutien de l’une ou l’autre génération.

L’Eglise est consciente et humble quant à son influence sur la vie des enfants : moins d’une demi-journée par semaine ! Son rôle est alors d’équiper les parents pour qu’ils puissent s’impliquer dans leur mission première : transmettre l’héritage des valeurs et de la foi chrétienne à leurs enfants (Deutéronome 6:5-9).

Les éléments appris dans la cellule familiale peuvent être mis en pratique dans la vie de l'église. Des compétences qui ne sont à priori pas uniquement chrétiennes, telles que le travail en équipe, la capacité à rebondir, la générosité etc. peuvent se traduire concrètement dans le vécu communautaire.

Propos recueillis par Sandrine Roulet

1 Sur la base de Josué 24:16, « Familles de foi » souhaite aider les familles à prendre conscience de leur vocation, à développer une dynamique relationnelle pour entrer dans cette vocation et à devenir des sources de bénédiction pour leur entourage.

Des « Journées d’Encouragement pour Familles » sont proposées cet automne à Yverdon (9 octobre), Tavannes (13 novembre) et Cortaillod (20 novembre). Autre ressource intéressante pour les parents, le séminaire « Comprendre le développement humain » se tiendra du 4 au 6 novembre à Tavannes. Enseignante, psychologue, formatrice et co-auteure du livre « Touché par le Père, libéré des blessures de l’enfance » (éd. JEM), Catherine Fabiano en sera l’oratrice. Inscriptions sur ce site.  

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

    vendredi 22 septembre 2023
  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

    jeudi 15 juin 2023
  • « Auras-tu été toi ? »

    « Auras-tu été toi ? »

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

    lundi 20 juin 2022

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Élections en Inde : le sort des chrétiens est en jeu

    Ven 24 mai 2024

    En Inde, la minorité chrétienne prie et jeûne en masse pour le résultat des élections du pays. Si le parti de Narendra Modi est élu pour un troisième mandat, la liberté démocratique et religieuse pourrait être anéantie. Portes Ouvertes appelle les chrétiens à la prière.

  • La FREE et la HET-PRO signent une convention de partenariat

    Ven 24 mai 2024

    Le 16 mai dernier, la FREE et la Haute école de théologie (HET-PRO) de Saint-Légier ont signé une convention de partenariat. Celle-ci entérine une collaboration qui s’est déjà développée durant de nombreuses années et décrit son futur. Cette signature intervient dans un contexte où les vocations pastorales se font rares.

  • Dignity: « L’objectif, c’est que ce documentaire soit une impulsion de vie »

    Jeu 23 mai 2024

    Il y a de l'espoir pour les victimes d'abus sexuels et un processus de restauration est possible. C'est ce message que porte le film-documentaire "Dignity, revivre après une violence sexuelle", qui sera projeté en avant-première le 8 juin prochain au cinéma Pathé Flon à Lausanne dès 18h15 (sur inscription: www.dignity.ch). Rencontre avec Margarita Fugger-Heesen (photo), productrice et réalisatrice du documentaire, co-réalisé avec Estelle Romano.

  • Les camps de l’été 2024

    Ven 17 mai 2024

    Cet été 2024, de nombreux camps sont organisés pour les enfants dès 4 ans, les jeunes et les adultes. Ce sont généralement des moment forts en amitié et en spiritualité pour les participants, comme pour les équipes d’encadrement. Voici une liste de camps qui acceptent encore des inscriptions, ou qui cherchent encore des bénévoles.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !