L’Eglise La Passerelle investie dans le don de nourriture pour près de 500 personnes

mercredi 27 mai 2020 icon-comments 1

Dans l’opulente Riviera lémanique, à Vevey, près de 500 personnes viennent chercher chaque semaine des produits alimentaires frais dans les locaux de l’Etape. « Le semi-confinement a plus que triplé le nombre de personnes dans le besoin », commente sur place Jean-Blaise Roulet, pasteur de l’Eglise La Passerelle (FREE), partie prenante de cette aide.

Un mardi après-midi derrière les anciens Ateliers mécaniques de Vevey. Des personnes attendent leur tour devant l’enseigne de l’Etape. Ici, pas de cornet préparé à l’avance avec des pâtes ou du riz. L’un après l’autre, les bénéficiaires se dirigent avec leur propre sac à commissions dans les locaux de l’association et choisissent les produits frais qui leur font envie. Viande, poisson, pain, fruits, légumes… Autant d’aliments qu’ils ne parviennent plus à payer, à l’image de cette femme qui dit être masseuse et naturopathe, et n’avoir plus de clients depuis deux mois. « Donc plus de rentrées financières, dit-elle posément. Mais ce n’est pas dur de venir ici. Tout le monde est souriant, agréable… »

Suisses dans le besoin

A l’intérieur, le gérant Michel Botalla, ancien ingénieur en informatique, explique que selon les derniers chiffres, 32% des bénéficiaires qui viennent ici sont Suisses. « Il y en avait moins avant », souligne-t-il. L’homme indique avoir été lui-même touché par la précarité par le passé, suite à un burn-out. « Aujourd’hui, je suis quand même surpris de la détresse de plusieurs personnes. J’ai reçu des dizaines et des dizaines de messages d’hommes et de femmes qui ne savaient plus quoi faire, dans cette phase de Covid-19. C’est bien qu’on soit là ! » Cerise sur le gâteau : Michel Botalla a développé un logiciel qui permet à chacun de s’inscrire par téléphone le matin même. En retour, tous reçoivent sur leur portable un numéro avec une heure estimée de passage, pour éviter l’attente qui était parfois longue et pénible. « Il faut dire que de 80 bénéficiaires avant le coronavirus, on est passé à plus de 200 par après-midi de distribution. Et nous sommes ouverts deux après-midis par semaine », explique Jean-Blaise Roulet, pasteur de La Passerelle (FREE).

Décalage…

d878ad98 9724 40d9 abbb 604181e11450Le bouche à oreille aidant, des bénéficiaires viennent du chablais, de Lausanne et même parfois d’Yverdon. « Aujourd’hui, on continue à recevoir ceux du Chablais, car ils n’ont rien dans leur région de similaire, déclare le gérant. Les autres, on les a réorientés sur les aides de leur ville. Cela dit, 85% de nos bénéficiaires habitent Vevey et la Riviera ! » La Riviera lémanique… « Un lieu où les propriétaires de gros 4/4 côtoient celles et ceux qui ont faim : ce décalage surprend et reste difficile à gérer ! », s’exclame Jean-Blaise Roulet. En ajoutant que son moteur à lui est ce Jésus, « qui s’identifie aux plus pauvres. Après, ma présence ici ne passe pas par la proclamation de l’Evangile, mais par l’écoute, la bienveillance, la prière, aussi. En fait, des lieux comme celui-ci nous apprennent à donner. Sans rien attendre en retour. C’est précieux. »

Gabrielle Desarzens

  • Encadré 1:

    L’association l’Etape, qui est devenue « Partage Riviera » et qui regroupe aujourd’hui aussi le « Coup de pouce » de Clarens (un autre lieu de distribution de nourriture ndlr), a 20 ans d’existence. Table suisse, son principal partenaire pour les denrées alimentaires, récolte les invendus dans les grandes enseignes et les lui apporte. La Passerelle, La Chapelle de Clarens, l’Eglise réformée, l’Eglise catholique, l’Eglise adventiste et L’Eglise du Réveil sont partenaires au sein de l’association et assurent la présence d’un aumônier à chaque distribution. Parmi ceux-ci : Jean-Blaise Roulet.

    « Partage Riviera » bénéficie de la confiance et du soutien des autorités politiques. « Nous avons reçu aussi CHF 28’000.- de la Chaine du Bonheur pour financer des achats de nourriture », souligne le pasteur de La Passerelle.

1 réaction

  • Simone Givel lundi, 01 juin 2020 21:03

    Merci à Mme G. Desarzens de nous faire connaître ces secouristes par ex. M. JB Roulet dont le moteur est Jésus "qui s'identifie aux plus pauvres". La solidarité est le moyen par excellence de propager concrètement la Bonne Nouvelle. Simone Givel

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Des choix porteurs de vie

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

    vendredi 22 septembre 2023
  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

    jeudi 15 juin 2023
  • « Auras-tu été toi ? »

    « Auras-tu été toi ? »

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

    lundi 20 juin 2022

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

LAFREE.INFO

  • Enquête StopPauvreté : ce que pensent les chrétiennes et les chrétiens de la justice sociale et de la durabilité

    Ven 12 avril 2024

    La conférence « Foi. Climat. Espérance. », organisée le 6 avril 2024 par StopPauvreté, a permis de découvrir les résultats d’une grande enquête à propos de l’attitude des chrétiennes et des chrétiens face à l’écologie et à la durabilité. Il en ressort que ceux-ci sont plutôt bien informés, qu’ils savent ce qu’ils devraient faire, et qu’ils le font… mollement.

  • Harcèlement scolaire: une Eglise d'Yverdon organise un spectacle pour sensibiliser et prévenir

    Jeu 11 avril 2024

    Désireuse de sensibiliser à la problématique du harcèlement scolaire, l'Eglise adventiste d'Yverdon-les-Bains a invité le spectacle musical «Par le Moi» pour une représentation dans un théâtre de la ville, le 24 mars. Créée par l'artiste Sonia Grimm et Steve Alban Tineo, cette pièce qui allie théâtre et musique propose aux enfants et jeunes des clés pour s'affirmer et se prémunir face au harcèlement. Une soixantaine de spectateurs, dont beaucoup de familles, avaient fait le déplacement.

  • Cours Just People (2) : la justice, une question relationnelle

    Ven 05 avril 2024

    La deuxième rencontre du cours « Just People » a été consacrée à la justice, selon la Bible. Le théologien Michaël Gonin a montré comment la justice n’est pas qu’une question juridique. Elle est également un engagement en faveur des humains et de la nature.

  • Baptêmes dans le lac: Le recours de l'Eglise évangélique de Cologny rejeté par le TF

    Ven 05 avril 2024

     La décision est tombée le 23 mars. Le recours de l’Eglise évangélique de Cologny contre l’interdiction de baptême dans le lac Léman a été rejeté par le Tribunal Fédéral. S’il reconnaît le droit de célébrer des baptêmes sur le domaine public, il accepte que l’autorisation de le faire soit conditionnée aux exigences du canton de Genève. Clarifications avec Jean-René Moret, pasteur de cette Eglise rattachée à la FREE.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !