Mélanie Scheuring : « Je m’énerve lorsque des personnes m’abordent comme une handicapée ! »

jeudi 08 février 2018

Mélanie Scheuring, jeune femme en situation de handicap, explique ce qu’elle attend d’une Eglise, en matière d’accueil et d’accompagnement.

Mélanie Scheuring, 28 ans, habite dans la région lausannoise. Au bénéfice d’un bachelor en psychologie, elle souffre d’une maladie auto-immune invalidante. Membre de l’Eglise C3 qui se réunit au Palais de Beaulieu, à Lausanne, elle fait partie de l’équipe de louange de cette communauté.

Quelle attitude attendez-vous des membres de votre Eglise ?

Mélanie Scheuring – Comme tout le monde, j'attends de l’accueil, de l'attention, de l'amour, de l’intérêt, de l'honnêteté, d’être intégrée. Confrontés à des personnes handicapées, certains peuvent se sentir mal à l’aise. Des deux côtés, un effort est nécessaire. Et si une personne me dit qu’elle est contente de me voir, j’ai un sentiment de bien-être, de valeur, d’appartenance… comme n’importe qui !

Une personne « en bonne santé » ne devrait pas craindre de s'intéresser à une personne handicapée. Elle peut librement lui demander : « Comment vas-tu ? », si la question est motivée par l’amour et un intérêt réel. Parfois, des personnes handicapées ont une très mauvaise estime de soi et souffrent d’un sentiment de rejet. Par exemple, elles se sentent offensées lorsque personne ne s'intéresse à elle à la fin d'un culte.

Comment votre Eglise vous a-t-elle aidée à trouver votre appel et à exercer votre ministère ?

L’Eglise C3 m'a intégrée dans son équipe de louange. Je m’y suis immédiatement sentie bien et appréciée. L’équipe de louange est devenue une famille dans laquelle je me sens portée. Nous avons un énorme plaisir à collaborer. Cet accueil m’a permis de découvrir que j’avais une place, du potentiel et un appel.

Comment une Eglise peut-elle aider une personne à gérer son handicap ?

Les personnes handicapées, comme les autres, passent par des périodes de crise. Elles ont besoin d’être écoutées, suivies, conseillées, soutenues psychiquement et émotionnellement.

Pour une personne en situation de handicap, les membres d'une Eglise peuvent également apporter un soutien pratique : véhiculer, préparer des repas, accompagner – avec ou sans rémunération, la chose peut être discutée librement. L'aide peut prendre de nombreuses formes différentes. Il ne faut pas craindre de la proposer ou de la demander.

Quelles sont les erreurs et les maladresses à ne pas commettre dans l'accompagnement d'une personne handicapée ?

Je m’énerve lorsque des personnes m’abordent comme une handicapée ou m'ignorent. Car je ne désire pas être définie par mon handicap. La pitié m'irrite beaucoup, car elle ne mène a rien de positif. Elle peut pousser vers la dépression et l’enfermement. Il est bon d'avoir de la compassion et de l’amour, et la Bible nous dit de pleurer avec ceux qui pleurent. Mais elle nous demande aussi de rire avec ceux qui rient.

Un handicap ne doit être ni ignoré, ni exagéré. Une personne handicapée est un être humain comme tous les autres… mais un peu plus original que la « norme ».

A quoi les Eglises devraient-elles réfléchir en priorité à propos de l'accueil de personnes handicapées ?

Le premier point à vérifier, c’est l’accessibilité des locaux aux chaises roulantes. En traitant cette question, on aide en même temps les personnes âgées de l’Eglise.

Il est également important d’intégrer les personnes handicapées grâce à des activités. Par exemple, on pourrait intégrer une personne trisomique dans l'équipe d’accueil au culte. Mais il me semble que, en règle générale, les Eglises se débrouillent plutôt bien.

Propos recueillis par Claude-Alain Baehler

Mélanie Scheuring a été l'une des oratrices de l'édition 2016 de One'. A cette occasion, elle a été interviewée sur le stand de PhareFM Romandie.

Publicité
  • «L’amour d’un Père prodigieux» par Paul Hemes

    «L’amour d’un Père prodigieux» par Paul Hemes

    La parabole du fils prodigue est en fait la parabole du Père formidable. Celui-ci aime, accueille, sauve et adopte de manière extraordinaire. Un article paru dans Vivre de septembre octobre 2018.

    vendredi 15 février 2019
  • « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    « Noël donne du sens aux circonstances de nos vies ! »

    Trois personnes différentes, trois époques différentes, trois circonstances différentes. Et pourtant, c’est la même question qui surgit dans les cœurs. Cette question  touche au sens de Noël ; et quand on touche au sens de Noël, on touche au sens de nos vies. Bonne lecture du conte de Gilles Geiser, pasteur à l’église évangélique de Châble-Croix (FREE) d’Aigle !

    jeudi 20 décembre 2018
  • « La véritable histoire de Noël »

    « La véritable histoire de Noël »

    Le début de l’hiver, c’est le début des veillées autour du feu. On s’est longtemps rassemblé au même endroit pour économiser l’huile et le bois, un moment propice pour se raconter des histoires. Philippe Henchoz, pasteur de l’église évangélique de Meyrin (FREE) vous propose ce conte pour votre veillée de Noël.

    jeudi 20 décembre 2018
  • Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Célébrer Noël... à quoi bon ?

    Au-delà des cadeaux, des guirlandes et du sapin, il y a à Noël cette aspiration à une trêve intérieure. C’est du moins ce que pense le théologien et écrivain belge Gabriel Ringlet. Il sera l’invité dimanche 23 décembre à 11h de l’émission Babel, sur RTS Espace 2.

    mercredi 19 décembre 2018

eglisesfree.ch

  • Conférence et table ronde sur le discipulat durant la Rencontre générale du 6 avril à Bienne

    Jeu 21 mars 2019

    Samedi 6 avril, la FREE lance une formule améliorée lors de sa Rencontre générale de printemps. A côté du temps habituel d’assemblée générale – nous ne manquerons pas la traditionnelle présentation des comptes, c’est de saison – le Bureau de la Rencontre générale vous invite à un temps de conférence puis de table-ronde interactive autour d’une thématique contemporaine avec des acteurs et spécialistes du domaine: le discipulat. Un temps inspirant et participatif auquel est convié un large public de nos Eglises et au-delà, dès 14h à l’Eglise évangélique des Ecluses à Bienne. Bienvenue !

  • Commission jeunesse

    Ven 15 février 2019

    La commission jeunesse a pour objectif de créer du lien entre les jeunes de la FREE, entre les différentes fédérations et générations ; de former les responsables jeunesse et d’accompagner les conseils d’églises dans leurs questionnements.

  • Commission Europe

    Ven 25 janvier 2019

    En lien avec les Oeuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions "missionnaires" (Afrique-Moyen Orient et Asie), la commission Europe a pour objectif d'accompagner (c'est-à-dire écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur ministère en Europe.

  • Soutenez l'Action de Noël 2018 au Tchad et en Thaïlande

    Lun 03 décembre 2018

    Vous pouvez soutenir ces deux projets et obtenir des information supplémentaires à leur sujet sur les sites internet www.eglisesfree.ch et www.sme-suisse.org.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !