« Il m’a donné un nom » est sorti de presse

lundi 20 janvier 2020 icon-comments 1

Le livre de Christine Gallay, dans lequel elle raconte notamment ses années de galère à vivre dans la rue, est publié aux éditions Première Partie. Avant le tourbillon médiatique qui l’attend à Paris, elle confie qu’il s’agit là d’un aboutissement.

D’un naturel plutôt réservé au premier abord, Christine Gallay parle de rencontres journalistiques et même d’interviews filmées qui l’attendent en France avec quelque appréhension. Mais elle a un message à faire passer qui la tenaille et qui lui donne de la force. « Dieu voit les gens, m’avait-elle indiqué lors de notre première rencontre autour de son livre. Il sait faire exister quelqu’un. Le mettre en valeur. Lui rendre son identité. Je l’ai vécu. Je vis maintenant une relation avec Lui, et c’est ça que je veux transmettre ! »

Marquée par une enfance difficile, elle a choisi à 16 ans de quitter sa famille. Elle a vécu deux ans dans la rue, la marginalité et la drogue. A envisagé la mort. Puis fait la rencontre inattendue du Dieu d’amour, qui la conduira à entamer un travail de reconstruction durable et profond. Les 112 pages qu’elle a écrites s’adressent avant tout à celles et ceux qui se sentent exclus. « J’aimerais leur dire qu’ils ne sont pas oubliés », dit-elle simplement. « Et puis faire changer le regard de Monsieur et Madame tout le monde sur ces personnes qui vivent sur le bitume, aujourd’hui dans le froid : il faut oser un regard. Il faut oser l’entraide. »

Christine Gallay et son mari Marc sont le couple pastoral de l’église évangélique de Lonay (FREE), et parents de 3 jeunes adultes.

Gabrielle Desarzens

« Il m’a donné un nom, une vie après la rue », de Christine Gallay, éditions Première Partie : 2020. Disponible en librairie à partir de jeudi 23 janvier.

Séance de dédicace vendredi 31 janvier à 20h à l'église évangélique de Lonay (VD), avenue de Morges  37.

1 réaction

  • Christian et Sandra Strahm gérant de RDF-EDITIONS dimanche, 26 janvier 2020 20:53

    Mon épouse et moi avons dévoré ce livre et sommes fier d'être en Suisse, le diffuseur!
    Le texte est bien écris et le témoignage puissant, Christine est une miraculée et est devenue un instrument précieux que Dieu utilise pour aider les personnes en détresses!
    Un livre disponible dans les librairies chrétienne et autres... A lire et à offrir!
    Bravo Christine !

Publicité

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !