Les Eglises appellent les commerçants à fermer boutique le 24 décembre

jeudi 07 décembre 2017

Les catholiques, réformés et évangéliques du pays demandent aux commerces de rester fermés la veille de Noël. « Pas de Black Friday le 24 décembre », a notamment appelé le Réseau évangélique suisse (RES) dans un communiqué diffusé lundi 4 décembre.

 

Pas de vente dominicale la veille de Noël : c’est ce que demandent de façon unanime les Eglises. Pour la Fédération des Eglises réformées de Suisse, il s’agit de profiter de tous les dimanches de l’Avent, et particulièrement de celui du 24 décembre. Selon elle, une société qui ne s’accorde plus un moment de calme et de réflexion, qui ne prend plus le temps de participer à des célébrations religieuses et de vivre et cultiver ainsi ses traditions et ses racines met en péril ses propres fondements. Pour le RES, si le jeûne pratiqué jadis est depuis longtemps abandonné, cette période est néanmoins considérée comme un temps de calme et de recueillement. La Conférence des évêques suisses lui fait écho en soulignant que le temps est propice à la méditation, à l’émerveillement, à l’amour pour les autres.

Pause du dimanche

Ces positions ecclésiales tranchent cependant avec le stress et l’effervescence qui animent le mois de décembre. L’occasion pour les Eglises de réaffirmer également l’importance du dimanche de congé pour les chrétiens comme pour l’ensemble de la société. C’est un jour qui marque une pause dans la vie quotidienne, soulignent-elles ; une pause qui protège la liberté individuelle, qui met une limite à l’emprise de l’économie, et qui devrait privilégier un espace dédié à la détente et à la rencontre.

Respect des employés et des familles

Et si pour beaucoup de commerces, le chiffre d’affaires autour de la période de Noël représente un enjeu majeur, il ne doit primer sur le respect des employés et de leurs familles. Les Eglises sont rejointes sur ce point par les jeunes du Parti évangélique suisse, le PEV, ainsi que par le syndicat Unia, qui protestent également sur l’ouverture des magasins prévue le 24 décembre. Les membres du PEV distribuent d’ailleurs dans les centres commerciaux des grandes villes des tracts remerciant les clients qui font le choix de se déplacer le samedi pour faire leurs achats de Noël. Une démarche qui touche semble-t-il le personnel de ces magasins. Et qui fait écho aussi à d’autres démarches comme le « Chouf-nüt-Tag », la journée sans achats, organisée aussi par des Eglises fin novembre. Une journée qui a invité le citoyen à réfléchir autrement que par son portemonnaie à cette période de l’année. Et qui interpelle finalement sur le sens de Noël.

Gabrielle Desarzens

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

30 septembre

  • «D'un jardin à l'Autre» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Encouragez vos frères qui se sentent seuls» avec Camille Kursner (SPPA)

7 octobre

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Coronavirus: mesures renforcées sur Vaud

    Ven 18 septembre 2020

    La situation sanitaire dans le Canton de Vaud se péjorant, le Conseil d’Etat a détaillé, lors de sa conférence de presse de mercredi 16 septembre, la nouvelle directive Covid qui est entrée en vigueur ce jeudi 17 septembre. Le port du masque est désormais obligatoire dès 12 ans dans les lieux de culte, tout comme l'occupation d'une chaise sur deux comme mesure de distanciation.

  • (Pour une) bonne rentrée!

    Ven 21 août 2020

    D’ici lundi prochain, la rentrée aura eu lieu dans tous les cantons romands. Ces derniers annoncent les uns après les autres les mesures qui seront appliquées dans les écoles pour éviter une deuxième vague de Covid-19. Et dans les Eglises, à quoi ressemble cette rentrée ? Eh bien, c’est compliqué !

  • Révisée, la Charte du moniteur aborde les questions liées aux abus

    Jeu 04 juin 2020

    La « Charte du moniteur, concernant la protection de l'enfance dans l'Eglise » vient d’être révisée. Elle inclut désormais des directives plus précises concernant les questions d’abus sexuels et le rôle de modèle des monitrices et des moniteurs.

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !