World Vision revient sur sa décision d’employer des chrétiens engagés dans des couples de même sexe

jeudi 27 mars 2014

Lundi, la nouvelle avait fait grand bruit. World Vision Etats-Unis, une ONG proche des milieux évangéliques, engagera à l'avenir des chrétiens partenariés. Mercredi la même ONG bat en retraite. Au vu du tollé que sa décision a entraîné, elle renonce à changer sa politique d'embauche, n'engagera pas de collaborateur impliqué dans un couple de même sexe et réaffirme son soutien au mariage traditionnel.

Le 26 mars, World Vision Etats-Unis a fait marche arrière par rapport à sa décision d'employer à l'avenir des chrétiens engagés dans un « mariage » gay. « Notre conseil a reconnu que ce changement dans notre politique d'embauche était une erreur », a déclaré Richard Stearns, le président de la branche américaine de cette ONG chrétienne.

Par souci d'unité chrétienne
Le 24 mars, dans une interview accordée au site web du magazine Christianity Today, Richard Stearns expliquait les raisons qui avaient conduit cette ONG employant 1'100 personnes aux Etats-Unis à changer ses conditions à l'embauche. Pour Richard Stearns, il s'agissait d'une « modification de peu de portée » de la politique de World Vision. Cette décision devait être comprise comme « le symbole non d'une attitude de compromis, mais du souci de l'unité des chrétiens ». World Vision espérait ainsi éviter la division qui déchire les Eglises américaines sur la question du « mariage » de couples de même sexe, en renvoyant ce choix éthique aux Eglises et aux dénominations, et en se focalisant sur sa mission première : le service du pauvre.
« Nous sommes désolés pour la peine et la confusion que notre changement de politique a généré auprès de nombreux amis. Notre intention n'était pas de renier notre engagement à reconnaître l'autorité de la Bible, ajoute Richard Stearns dans une lettre aux donateurs. Alors que World Vision défend la conception biblique du mariage, a-t-il complété, nous affirmons que tous les êtres humains, quelle que soit leur orientation sexuelle, sont créés par Dieu et doivent être aimés et traités avec dignité et respect. »

2000 résiliations de parrainage en 48 heures
Dans l'interview accordée à Christianity Today et publiée le 24 mars, Richard Stearns expliquait qu'au vu des 17 Etats américains qui autorisent les « mariages » de couple de même sexe, World Vision pensait que cette question allait rejoindre les sujets débattus dans les Eglises : le divorce et le remariage, le baptême, le ministère féminin... « Nous ne ployons pas sous une quelconque pression. Nous ne sommes pas sur une pente savonneuse et nous ne devons pas faire face à des poursuites judiciaires ou à un groupe d'employés exerçant une pression sur nous. (...) Nous sommes un des bras opérationnels de l'Eglise universelle. Nous ne sommes pas un bras théologique de l'Eglise. »
La décision de World Vision a suscité énormément d'émotion parmi les évangéliques américains. Le lendemain de cette annonce, les Assemblées de Dieu, l'une des plus grandes dénominations évangéliques aux Etats-Unis, ont invité leurs membres à réfléchir à la possibilité de renoncer à leur soutien à World Vision et de soutenir à l'avenir d'autres ONG pentecôtistes ou évangéliques au profil comparable.
Richard Stearns a reconnu qu'après l'annonce de cette décision « un nombre » de sponsors avaient résilié leur parrainage d'enfants pour protester contre ce changement. De source non autorisée, il y aurait eu plus de 2000 résiliations de parrainage en moins de 48 heures.
World Vision est une ONG chrétienne internationale qui s'occupe de 100 millions de personnes dans 100 pays de la planète. Outre la branche américaine, World Vision dispose d'une cinquantaine d'antennes nationales, dont une en Suisse.
Serge Carrel

Plus d'infos à ce sujet sur Christianity Today.

Publicité
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !