R3 : Gérard Pella détaille dans Ciel ! Mon info le contenu du Manifeste bleu

R3 : Gérard Pella détaille dans Ciel ! Mon info le contenu du Manifeste bleu
(DieuTV) icon-info
vendredi 15 avril 2016

Lors de son assemblée générale jeudi 14 avril, le R3 a dévoilé le contenu du Manifeste bleu, le programme qui va piloter son action ces prochaines années. Dans l’émission Ciel ! Mon info, le pasteur Gérard Pella, porte-parole de ce nouveau mouvement au sein de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud, détaille le contenu de ce manifeste.

Le jeudi 14 avril, le Rassemblement pour un renouveau réformé (R3) a tenu son assemblée générale dans les locaux des Sœurs de Saint-Loup à Pompaples (VD). Une septantaine de personnes provenant non seulement du canton de Vaud, mais aussi des cantons de Genève, Neuchâtel et Fribourg, se sont retrouvées pour discuter du projet de ce nouveau mouvement qui souhaite renouveler les Eglises réformées de Suisse romande. « La soirée a été riche, commente Gérard Pella, l’un des porte-parole du R3. Un premier moment à la chapelle des sœurs de Saint-Loup a ouvert la soirée sur un temps de convivialité marqué par une bonne ambiance, et sur un temps d’échange d’informations autour du projet du R3, du Manifeste bleu et de la Haute Ecole de théologie (HET).

r3

L’association R3 compte à ce jour environ 90 membres et sympathisants. Son comité, composé de Cathy Grobéty, Philippe Rochat, Pierre Bader, Daniel Fatzer et Gérard Pella, a reçu mandat d’engager un secrétaire général.

Serge Carrel

Lire l'article: "Vaud: naissance du Rassemblement pour un renouveau réformé (R3)"

  • Encadré 1:

    Le contenu du Manifeste bleu

    ss 2016-04-15 a 14.59.52Le Manifeste bleu a tout de la « carte de visite » que se donne le Rassemblement pour un renouveau réformé (R3). Ebauché par Shafique Keshavjee, ancien professeur à la Faculté de théologie protestante de Genève, il a été retravaillé par un groupe de rédaction composé d’Anne-Marie Fatzer, Hetty Overeem, Martin Hoegger et Gérard Pella.

    Rassemblé autour de deux confessions de foi de l’Eglise ancienne

    Sur 23 pages, ce document cite deux confessions de foi qui lui sont centrales : le Symbole des Apôtres et le Symbole de Nicée-Constantinople. Il en appelle à une confiance fondamentale dans le Dieu trinitaire, alors que les temps sont troublés pour les Eglises réformées de Suisse romande.

    Dans la partie 2, le Manifeste bleu présente la vision de l’Eglise propre au R3. Cette vision s’articule autour de cinq dynamiques : la communion, la célébration, le service, la formation et le témoignage.

    La troisième partie présente les fondements théologiques du mouvement. Après avoir exprimé sa reconnaissance pour la diversité des couleurs théologiques dans et hors l’Eglise réformée, le Manifeste bleu place au cœur de sa vie Jésus-Christ, mort et ressuscité. Il souhaite aussi rejeter la « fausse doctrine… selon laquelle l’Eglise aurait, en dehors de cet unique fondement, à reconnaître d’autres fondements de sa vie et de sa prédication… » Le manifeste considère ensuite la Bible comme autorité sur la vie des individus et des Eglises. Il invite à une lecture « méta-critique » de la Bible, « c’est-à-dire ‘critique’ de la critique ». Pour faire court, le R3 recherche une « lecture conciliaire de l’Ecriture qui soit fidèle à ce qui est sain(t) dans la tradition et attentive aux contextes actuels, qui prenne au sérieux tout le pouvoir de Dieu et tout le potentiel humain ».

    En rupture avec les théologies « rationalistes »

    Le Manifeste bleu souhaite ensuite une rupture avec les théologies qui s’inspirent du Siècle des lumières et l’acceptation confiante de l’auto-révélation de Dieu en Jésus-Christ et au travers de la Bible. Dans un paragraphe consacré au couple, à la famille et au célibat, le document réaffirme l’importance de la différenciation sexuelle et refuse la pratique des bénédictions de couples de même sexe. Il souhaite aussi résister à toute anthropologie qui minimiserait la différence Dieu-homme et renoncerait à tout propos sur la réalité du péché.

    La troisième partie du Manifeste bleu consacrée aux fondements théologiques se termine par le rappel que les chrétiens ont à être solidaires et critiques du monde, et à rechercher le bien commun. A propos du thème de l’espérance, le document rejette l’universalisme qui affirme : « Nous irons tous au paradis ».

    Le sens à donner à « évangélique »

    Dans une notice finale, le Manifeste bleu explique sa position par rapport au « concept ‘évangélique’ ». Au vu des débats que ce terme suscite et des difficultés pour certains de s’y associer, le Manifeste bleu se définit plutôt comme inscrit dans ce « grand courant d’orthodoxie généreuse et accueillante qui traverse toute l’Eglise de Jésus-Christ et toutes ses dénominations ». Cinq caractéristiques de l’identité évangélique sont toutefois mises en avant, entre autres : la centralité de la vie, de la mort et de la résurrection corporelle du Christ pour le salut de chacun, la primauté de la Bible comme Parole de Dieu, l’importance d’une relation personnelle avec le Christ, l’appel à témoigner de l’Evangile… (SC)

    Lire le Manifeste bleu.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

30 septembre

  • «D'un jardin à l'Autre» avec Frédéric Baudin (Ciel! Mon info)
  • «Encouragez vos frères qui se sentent seuls» avec Camille Kursner (SPPA)

7 octobre

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Coronavirus: mesures renforcées sur Vaud

    Ven 18 septembre 2020

    La situation sanitaire dans le Canton de Vaud se péjorant, le Conseil d’Etat a détaillé, lors de sa conférence de presse de mercredi 16 septembre, la nouvelle directive Covid qui est entrée en vigueur ce jeudi 17 septembre. Le port du masque est désormais obligatoire dès 12 ans dans les lieux de culte, tout comme l'occupation d'une chaise sur deux comme mesure de distanciation.

  • (Pour une) bonne rentrée!

    Ven 21 août 2020

    D’ici lundi prochain, la rentrée aura eu lieu dans tous les cantons romands. Ces derniers annoncent les uns après les autres les mesures qui seront appliquées dans les écoles pour éviter une deuxième vague de Covid-19. Et dans les Eglises, à quoi ressemble cette rentrée ? Eh bien, c’est compliqué !

  • Révisée, la Charte du moniteur aborde les questions liées aux abus

    Jeu 04 juin 2020

    La « Charte du moniteur, concernant la protection de l'enfance dans l'Eglise » vient d’être révisée. Elle inclut désormais des directives plus précises concernant les questions d’abus sexuels et le rôle de modèle des monitrices et des moniteurs.

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !