L’Eglise Nahr al Hayat : un fleuve de vie aux couleurs arabes coule à Berne

vendredi 14 novembre 2014

A Berne, l’Eglise Nahr al Hayat – Fleuve de Vie – accueille des chrétiens arabophones, quelques musulmans en recherche, des demandeurs d'asile… Elle les aide à puiser en Dieu des forces pour l'avenir.

Originaires de Syrie, d'Irak, d'Egypte, du Maghreb, du Liban, d'Erythrée, ils convergent chaque dimanche vers la chapelle de l’Eglise évangélique libre (FREE et FEG), à Berne. Le culte commence à 13h30, juste après les cultes en allemand et en français, et juste avant le culte en anglais. Pendant ce temps, deux étages plus haut, des dames ont investi la cuisine et préparent du couscous, du poulet, des pâtes, des salades et des desserts. Car, après le culte, tous viendront partager un copieux repas.

Dans la chapelle, les prières et les chants en arabe se succèdent. Les quarts de tons de certaines mélodies nous dépaysent. Les origines anglo-saxonnes d'autres musiques nous ramènent en terrain connu. Les participants sont pour la plupart chrétiens, mais quelques musulmans « en recherche » sont venus voir ce qui se passe.

Accueillir des personnes en difficulté

« Beaucoup de personnes que nous accueillons dans l’Eglise arabophone Nahr al Hayat – Fleuve de Vie – vivent des situations difficiles, précise Amgad Kashef, l'un des responsables de la communauté. Ils sont étrangers, réfugiés, seuls, désemparés. Ils ont besoin d'aide pratique et spirituelle. On prie Jésus avec eux. On répond aux questions de ceux qui ne sont pas chrétiens. On les aide à trouver le chemin par eux-mêmes. » Et ce cheminement dans la foi n'est pas réservé aux musulmans. Des chrétiens déracinés et fragilisés vivent également des remises en question spirituelles qui les font grandir avec Dieu.

Amgad Kashef explique : « Actuellement, les demandeurs d'asile en provenance de Syrie sont accueillis en Suisse et reçoivent un permis F (1). Par contre, les Egyptiens sont presque systématiquement renvoyés. Ce sont pour la plupart des chrétiens qui disent ne pas être en sécurité dans leur pays. Nous les accompagnons jusqu'au moment de leur départ. Nous les encourageons à considérer que leur renvoi ne signifie pas qu'ils sont rejetés ou que la Suisse est méchante, mais plutôt que Dieu les appelle ailleurs. »

Répondre à des besoins divers

L’Eglise arabophone Nahr al Hayat tente de répondre à toutes sortes de besoins spirituels et sociaux. Ainsi, en plus d'une aide matérielle apportée à des immigrés, elle accompagne des chrétiens d'origine musulmane. Ils sont pleins d'enthousiasme et profitent pleinement de leur nouvelle liberté religieuse.

L'Eglise interpelle également des coptes orthodoxes, catholiques et protestants qui ne feront qu'un temps en Suisse. Elle leur donne l'occasion de dépasser les frontières dénominationnelles et des traditions parfois étouffantes, et de développer une foi plus vivante.

Enfin, l'Eglise désire que des chrétiens arabes établis en Suisse soient des témoins de l'Evangile, avec une foi vivante, afin de pleinement prendre leur place parmi les Eglises de Suisse et de laisser un témoignage qui interpelle les habitants de leur pays d'adoption.

Le dimanche 2 novembre, l’Eglise a eu la joie de baptiser un Syrien qui a découvert le Christ.

Le site de l'Eglise arabophone Nahr al Hayat de Berne. Le portrait de deux de ses membres: Amgad Kashef et Mahmoud Yahou.

Riverlife, Bern International Evangelical Church.

  • Encadré 1:

    Une Eglise bientôt autonome

    L'Eglise arabophone Nahr al Hayat prend actuellement son autonomie. Elle a été l'un des ministères de l’Eglise anglophone Riverlife qui utilise la chapelle et les locaux de l’Eglise évangélique libre (FREE et FEG), à Berne. Elle n'a pas de pasteur, mais un conseil de six personnes.

  • Encadré 2:

    1 Les titulaires d’un permis F sont des personnes dont la demande d’asile a été refusée, faute de preuves d’une persécution individuelle, mais qui ne peuvent pas retourner dans leur pays d’origine, notamment du fait de l’insécurité qui règne pendant ou après un conflit ou une guerre civile.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !