Emissions religieuses à la RTS : un comité composé d’une ancienne Présidente de la Confédération et d’un ancien ministre français lance une pétition en ligne

mercredi 25 novembre 2015 icon-comments 9

Un comité de soutien aux magazines des émissions religieuses sur la RTS s’organise. En constante croissance, ce comité propose aux personnes qui souhaitent que la directon du service public renonce à supprimer ces émissions, de signer une pétition intitulée : « Soutenons RTSreligion ».

Un comité de soutien composé de politiques, de sociologues et d’écrivains a lancé une pétition en ligne pour demander à la direction de la RTS de renoncer à supprimer les magazines religieux diffusés sur les chaînes radio et TV du service public. Composé dans un premier temps de 8 personnes, parmi lesquelles la conseillère d’Etat genevoise, Liliane Maury Pasquier, la conseillère nationale vaudoise, Ada Mara, ainsi que les anciens conseillers nationaux PLR Claude Ruey et Jacques Simon Eggly, ce comité voit un nombre de plus en plus conséquent de personnalités le rejoindre : Micheline Calmy-Rey, ancienne présidente de la Confédération, Dominique de Buman, conseiller natonal, et même Luc Ferry, ancien ministre français de l’éducation.

Ses membres demandent que la RTS revienne sur sa décision. Pour eux, à l’heure de la recrudescence des fanatismes, « la mise à disposition d’une information nuancée et crédible sur le religieux doit être une priorité absolue ».

Des écrivains et des sociologues

Ce comité de soutien a été constitué à la suite de la décision de la RTS, communiquée le 17 novembre, de supprimer, pour des raisons économiques, trois magazines de RTSreligion : A vue d'esprit et Hautes fréquences en radio, ainsi que Faut pas croire en TV. La RTS souhaite économiser 11,4 millions entre 2016 et 2018, dont 6,9 millions dans les programmes.

Des écrivains comme Alexandre Jollien et Philippe Roch, ainsi que des sociologues de la religion comme Philippe Gonzalez et Jean-François Mayer font aussi partie de ce comité de base.

Les magazines religieux diffusés par la RTS sont en partie soutenus par les Eglises catholique (Cath-Info) et réformées (Médias-pro) de Suisse romande. Pour faire court, les frais de production sont assumés par la RTS et les salaires des journalistes par les Eglises. La FREE est impliquée dans ce service depuis 1997. Actuellement, la journaliste Gabrielle Desarzens travaille à 40% dans le service radio et bénéficie d’un soutien de la FREE.

Messe et culte épargnés

Les journalistes de RTSreligion déplorent vivement ces mesures de restructuration en parlant de « décapitation » des émissions religieuses. « Ce qui me dérange le plus et m’inquiète profondément, relève Jean-Christophe Emery, responsable du Service protestant de radio sur sa page Facebook, c’est la disparition de rédactions spécialisées dans le religieux. En perdant ces lieux d’intelligence collective, la RTS se coupe d’une critique du religieux et de ses formes pathologiques. Une critique qui émane de journalistes auxquels la connaissance profonde de la matière donne une acuité et une pertinence particulières. »

Les mesures de restructuration visant les émissions religieuses ne touchent pas la diffusion de la messe et du culte le dimanche sur RTS Espace 2, ni la chronique quotidienne de RTSreligion sur La Première.

Serge Carrel

Signer la pétition.

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

9 réactions

  • Ruedin Philippe mercredi, 25 novembre 2015 10:16

    Bonjour! Correctif à apporter dans la liste des membres du comité de pétition: M. Recordon est un ancien "conseiller aux Etats", et pas "ancien conseiller d'Etat". Merci! Bonne journée!

  • Ametrano mercredi, 25 novembre 2015 10:18

    Non à la fermeture d esprit

  • raoul mercredi, 25 novembre 2015 11:24

    il est primordial que RTS-Religion pour ses exceptionnels reportages, débats, interviews subsiste pour comprendre et pour s'ouvrir au monde des religions

  • Bally Claude mercredi, 25 novembre 2015 17:56

    Signer la pétition en ligne ou faite la imprimer et faite signer vos connaissances. N'oublié pas à votre tour de la signer. C'est notre privilège de nous manifesté. Merci de m'avoir lu.

  • Jacques-André Widmer jeudi, 26 novembre 2015 01:35

    Des économies ? Facile ! Puisse la SSR cesser de verser des droits de diffusion exorbitants aux mafias du sport-spectacle dont la FIFA. Le téléspectateur ne doit plus financer la corruption de telles mafias. Ces fonds seraient décidément mieux investis dans nos émissions religieuses...

  • Erard jeudi, 26 novembre 2015 10:21

    il est vrai que des émissions comme la roue de la chance ont un très grand impact culturel !!!

  • delavy lundi, 30 novembre 2015 01:04

    je soutiens les émissions religieuse pour que tout le monde aie le droit une émission dans son intérêt

  • Maggy Sterckx-Lipcan vendredi, 04 décembre 2015 10:20

    C'est le plus mauvais moment pour prendre une telle décision alors qu'on voit bien tout autour de nous les résultats d'une vie sans foi, sans loi, sans références, sans appui, sans ressources au-delà de ce qu'un être humain produit uniquement à partir de lui-même. J'ai signé la pétition et j'espère que beaucoup d'autres le feront aussi pour qu'on annule une décision aussi dénuée de fondement.

  • bavaud chica mercredi, 09 décembre 2015 17:32

    continuez svp

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !