La HET-PRO dans le collimateur des milieux LGBT

lundi 20 mars 2017 icon-comments 5

Les milieux LGBT se montrent de plus en plus offensifs contre les institutions ou Eglises qui témoignent de réserves par rapport à leur mode de vie. L’Eglise catholique en a fait les frais en été 2015 avec l’affaire Vitus Huonder, qui s’est terminée par une condamnation en justice des milieux LGBT. Aujourd’hui ces mêmes milieux mettent en cause via leur magazine 360o le projet de HET-PRO et certaines réserves à l’endroit d’homosexuels pratiquants parmi ses étudiants.

En fin de semaine dernière 360o, le magazine LGBT Suisse, a réagi à un article paru en allemand sur le site ref.ch où Jean Decrovet, recteur de la Haute Ecole de théologie protestante (HET-PRO), disait qu’il « ne pouvait pas se représenter d’autoriser à un homosexuel pratiquant l’accès aux études dans le cadre de la HET ». Selon François Touzain, l’auteur de l’article « Formation en théologie : gays et lesbiennes s’abstenir », « il faudrait avoir en poche un certificat de bonne vie et mœurs hétéro pour accéder à la formation dispensée à Saint-Légier ».

Une reprise dans 20 Minutes et dans 24 heures

Cet article a été résumé vendredi dernier par le gratuit 20 Minutes, manifestement sans aucun coup de fil à la HET-PRO pour vérification ou pondération.

Dans l’édition d’aujourd’hui, 24 heures revient sur le sujet et donne la parole à David Richir. Le doyen de la HET relève que « les propos de Jean Decorvet ont été mal rapportés » et que la politique de la HET « est que l’école soit ouverte à tous et toutes. L’orientation sexuelle n’est pas un critère d’admission et il n’y aura pas de tests effectués sur ce point ». Mais le doyen ajoute que la « conviction de la HET-PRO se fonde sur une tradition millénaire qui met en avant le couple formé par un homme et une femme comme étant ce que Dieu souhaite… » David Richir explique ensuite que « ce mode de vie pourrait avoir de la peine à trouver sa place » dans la nouvelle institution. Et ce d’autant plus si l’étudiant se montre militant dans ce domaine. « Comme pour tout autre militantisme en opposition frontale avec nos valeurs », ajoute-t-il.

La HET-PRO est un projet initié par des pasteurs et théologiens réformés et évangéliques, qui vise à former des jeunes pour un service dans l’Eglise et au dehors à partir de convictions évangéliques. Elle ouvrira ses portes en septembre prochain et remplacera l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs à Saint-Légier (VD).

Serge Carrel

Voir le commentaire de Serge Carrel : « La « guérilla » LGBT contre les milieux « conservateurs » frappe la HET-PRO ».

Voir en date du 20 mars, la prise de position : « La HET-PRO clarifie sa position par rapport à l’accueil des étudiants homosexuels ».

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

5 réactions

  • Hans jeudi, 23 mars 2017 20:33

    Ce que je trouve étonnant c'est que je n'arrive pas à me souvenir d'un article rapportant une interview de Jean Decorvet où « ses propos n'ont pas été mal rapportés ou mal compris » et où il ne faille pas un rectificatif pour préciser sa pensée. Soit il ne sait pas s'exprimer, soit ses interlocuteurs ont des problèmes de compréhension de base ou sont particulièrement malveillant avec lui.
    Si je résume bien la situation, la HET-PRO désavoue ainsi publiquement ses partenaires du R3 qui sont en désaccord avec le Synode de l'EERV sur la question de l'homosexualité, en déclarant que des étudiants homosexuels pourraient être admis à l'insu de l'école car cela ne sera pas vérifié lors du traitement des candidatures.
    https://www.het-pro.ch/het-pro-clarifie-position-rapport-a-laccueil-etudiants-homosexuels/
    Mais peut-être ai-je des problèmes de compréhension ou suis-je particulièrement malveillant?...

  • Jean vendredi, 24 mars 2017 09:54

    @Hans
    J'avoue que j'ai le même problème de compréhension devant cette "explication ou clarification" qui ajoute à la confusion dûe à une absence de prise de position claire.
    Le fait de vouloir être politiquement correct, la peur de vexer et de stigmatiser un groupe (LGBTQ) qui vit de victimisation permanente.
    Les dirigeants de la HET se préparent eux-mêmes le bâton qui les frappera à cause de leur ambiguité sur ce sujet.

  • Alain Normandf vendredi, 24 mars 2017 12:42

    Chers Amis de HET-PRO !
    Enfin! Vous avez des ennuis... à cause de vos positions bibliques et éthiques. C'est bon signe! Et rassurant pour les évangéliques. Aux dires de Jésus (Jean 15:20), les choses pourraient empirer. Pas seulement pour vous, mais pour nous tous.
    Craignez de craindre ceux qui vous attaquent. Et que l'on sache que les milieux LGBT ne vous font pas peur. Vous offrirez ainsi, en avant-première, une bonne entrée en matière de la théologie d'une HET-PRO avec laquelle les évangéliques puissent s'identifier clairement. Si non, à quoi bon!

  • Hans vendredi, 24 mars 2017 13:44

    @Jean, @Alain Normand,
    Malheureusement, il faut nous habituer à voir la HET-PRO prendre des positions tiédasses et molasses car la direction cherche avant tout la reconnaissance de l’état et devra donc se conformer aux désirs du monde séculier pour atteindre cet objectif. N'oublions pas non plus que son directeur est issus de l'EERV et l'on se doute bien qu'il a du garder en lui cette culture du consensus mou. C'est le Dr De Benoit qui doit se retourner dans sa tombe quant il voit ce que l'on fait de l'IBME si cher à son cœur.
    PS: le démenti et la rectification doivent être leur plan communication principal:
    https://www.het-pro.ch/dementi/

  • Laetitia mercredi, 19 avril 2017 15:09

    Bonjour,

    Je suis choquée par la haine qui est colportée par vos articles et commentaires.

    S'il-vous-plait, lisez ce qui peut arriver consécutivement à de tels propos: https://www.letemps.ch/monde/2017/04/12/une-purge-antigay-balaie-tchetchenie

    Heureusement la Suisse n'en est pas là, mais les mots, vos mots en l’occurrence, en sont déjà le commencement.

    Ayez la décence de ne pas publier ces opinions nauséabondes, pour la sécurité et les droits de chacun. Vous et le reste des chrétiens a le droit de servir Dieu si tel est son désir. En lieu et place, éduquez-vous sur ce qu'est l'homosexualité, ensuite sur le contexte dans lequel les textes qui sont utilisés pour justifier votre haine et votre peur ont été écrit, faites donc un effort d'esprit et non d'aveuglement. Finalement, balayez devant votre porte et arrêtez de balancer votre peur et votre haine sur internet.

    Il n'y a pas d'amour qui justifie de rejeter, ni d'accuser la communauté LGBT comme vous le faites. Seule la peur est à la source d'un tel déversement de haine. Hors, le Christ répète sans cesse: ne craignez pas. Ne craignez pas la différence. Soyez attentif à ce que la bête de la haine qui est tapie derrière votre porte ne prenne pas le dessus. Mais, vous n'avez pas à vous sentir menacer par la différence. Ne craignez pas ce qui est différent de vous.

    Je soutiens l'effort de la communauté LGBT à faire valoir ses droits à la non discrimination dans toutes les structures partiellement/entièrement financées par l'Etat.

    Et si cela devait encore être mentionné: je ne paie pas d'impôts seulement par solidarité pour ceux qui sont nés hétéro. Je paie des impôts par solidarité envers TOUS les citoyens de mon pays, qu'ils soient né homosexuel, bisexuel, transgenre ou hétérosexuel.

    Laetitia

    Matthieu 22:39

Publicité
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

  • Des aumôniers juifs et musulmans à l’Armée suisse

    Jeu 12 mai 2022

    Les premiers aumônier juifs et musulmans sont intégrés à l’armée suisse dès ce vendredi 13 mai, après une formation de trois semaines. Ils pourraient entrer en fonction cet été déjà.

  • Les motards chrétiens neuchâtelois vous convient sans chichi

    Mar 10 mai 2022

    Samedi 21 mai à Colombier, les motards chrétiens neuchâtelois organisent une « fiesta ». « Pour montrer que nous ne sommes pas tous des grenouilles de bénitier », lance Alexandre Romanens, un des membres de l’association Roc n’road. Explications.

  • Prier avec des Ukrainiens en exil

    Mer 04 mai 2022

    Amener des bouteilles d’eau, aider à porter des sacs lourds… et prier avec les Ukrainiens rencontrés sur les routes de l’exil : c’est l’évangélisation par l’action et la parole qu’a vécu Valérie Jecker, 29 ans, membre du Gospel Center à Lausanne. Témoignage.

  • Découvrez « Un MOI pour aimer la Bible »

    Ven 29 avril 2022

    Durant le mois de mai 2022, l’Eglise évangélique de Châble-Croix (FREE), à Aigle, propose une série de méditations à découvrir sur internet : « Un MOI pour aimer la Bible ». Le parcours peut être suivi individuellement, en groupe de maison ou en Eglise...

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !