HET-PRO : une première volée de maîtres de stage

vendredi 09 décembre 2022 icon-comments 1

La Haute école de théologie (HET-PRO), à Saint-Légier, vient de décerner vingt et une attestations à des personnes – pasteurs ou collaborateurs dans des œuvres chrétiennes – qui se sont formées comme maîtres de stages. Les participants témoignent de l’utilité d’une telle formation.

« La Haute école de théologie (HET-PRO) met un point d’honneur à offrir à ses étudiants des lieux de stage de qualité, explique Isaline Rothacher, responsable de la communication. Dans cette optique, l’école a proposé une formation pour les maîtres de stages en 2022. » Ainsi, vingt et une personnes viennent de terminer cette formation : des pasteurs, mais aussi des personnes travaillant dans divers associations et œuvres chrétiennes.

« Les pasteurs et les professionnels qui forment des stagiaires sont confrontés à trois défis principaux, relève Michel Siegrist, professeur à la HET-PRO. D’abord, ils doivent développer des compétences pour accompagner un apprentissage professionnel. Ensuite, ils doivent être capables de distinguer entre leur propre ministère pastoral et le ministère pastoral en général. Enfin, ils doivent arriver à mettre à part le temps nécessaire pour accompagner correctement un ou une stagiaire. »

Par exemple, il est important que le maître de stage soit au clair à propos de sa propre identité professionnelle – c’est-à-dire sa manière de concevoir et de pratiquer son ministère. L’un des aspects du ministère pastoral actuellement en débat est celui du sacrifice dans l’engagement. Et ce débat montre des différences entre les générations.

Accueillir la personne telle qu’elle est

Parmi les participants, Bertrand Gounon, pasteur dans l’Eglise évangélique La Passerelle (FREE) à Vevey, relève l’utilité de cette formation : « J’ai déjà été maître de stage par le passé, et ce n’était pas facile. Je pensais que ma manière de pratiquer le ministère pastoral devait être reproduite par le stagiaire. Avec cette formation, j’ai appris à accueillir la personne telle qu’elle est ». Et cette manière d’accompagner, en tenant compte de la personnalité du stagiaire, passe par l’autoévaluation. « Le stagiaire possède en lui-même beaucoup de ressources lui permettant de progresser dans son apprentissage, précise Bertrand Gounon. Il s’agit de l’aider à travailler en utilisant ces ressources, à comprendre ce qu’il ressent, à entrer lui-même dans un fonctionnement basé sur l’autoévaluation. »

Olivier Fasel, pasteur dans l’Eglise évangélique de Fribourg-Bourguillon (FREE), et détenteur d’un brevet de formateur d’adultes, ressort également très satisfait de cette formation de maître de stage : « Ce que j’ai appris était à la fois très similaire et très complémentaire à ma formation. Il s’agit, pour le formateur, de réfléchir à sa propre pratique, et même à sa propre vocation, afin d’aider le stagiaire à réfléchir à sa pratique. Il ne s’agit pas de dire : ‘C’est bien’ ou ‘Ce n’est pas bien’, mais de donner au stagiaire les outils qui lui permettront d’évaluer son propre travail ».

Quant à Thomas Salamoni, pasteur dans l’Eglise évangélique « L’Arc-en-ciel » (FREE), à Gland, il souligne qu’une force de cette formation est d’interpeller le formateur à propos de sa propre spiritualité : « Parmi les travaux personnels à effectuer, j’ai apprécié celui qui permettait de définir la spiritualité de l’accompagnant. Cela nous a permis de prendre du recul et de nous rappeler que le formateur doit réfléchir à sa propre spiritualité, s’il désire aider le stagiaire à développer la sienne ».

Place à la diversité et à la nuance

Olivier Fasel a beaucoup apprécié la diversité du monde chrétien – y compris évangélique – qui s’est manifestée lors de cette formation : « Parfois, nous entendons dire que, dans les milieux évangéliques, ‘c’est comme ça’. Mais, dans cette formation, j’ai rencontré et apprécié une grande richesse d’approches, d’expériences et de sensibilités, ainsi que des propos nuancés ».

Michel Siegrist encourage chaque Eglise et chaque association chrétienne à participer à la formation des nouveaux ministères. Cela implique de disposer de maîtres de stages formés et compétents. Et c’est pour cela que la HET-PRO prévoit un nouveau parcours de formation en 2023.

 

Informations : www.het-pro.ch/agenda/formation-maitre

  • Encadré 1:

    Une formation « modulaire et hybride »

    Une deuxième session de la formation destinée aux maîtres de stages aura lieu en 2023. Elle commencera en février et durera onze mois. Destiné en particulier aux maîtres de stage accueillant des étudiants de la HET-PRO, elle est ouverte à toute personne intéressée.

    La formation est hybride, dans le sens qu’elle se déroule en partie en ligne et en partie en présentiel, avec des sessions plénière et des discussions en groupes. Elle est complétée par des lectures, des vidéos et des travaux écrits.

    La formation est organisée autour de trois modules : (1) découvrir et approfondir ce qu’est la pratique réflexive et l’identité professionnelle ; (2) appréhender la pédagogie en amont de la démarche d’apprentissage, dans et par les stages ; (3) savoir accompagner le stagiaire dans sa spiritualité personnelle et dans l’apprentissage de sa spiritualité professionnelle, et lui permettre de se positionner.

1 réaction

  • carine mercredi, 28 décembre 2022 15:52

    ISHAKA

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !