Syndic de Montreux, Laurent Wehrli veut incarner le service en politique

lundi 13 février 2012

A la syndicature de Montreux depuis juillet dernier, Laurent Wehrli est un hyperactif de la politique. Syndic, député, président de plusieurs associations, il évoque son engagement et ce qui le fait courir. Portrait.

« Faire de la politique, c’est travailler avec les gens, pour les gens ! » Laurent Wehrli est syndic de Montreux depuis le 1er juillet dernier. Ce membre de l’Eglise évangélique la Chapelle à Clarens (FREE) est un passionné de la chose publique. Député PLR au Grand Conseil vaudois depuis 10 ans, il est aussi président de la Fédération suisse des sapeurs pompiers, président de Pro Familia Suisse et de plusieurs autres associations.

 
A l’écoute de la population
A 46 ans, ce journaliste de formation se veut d’abord un homme politique de proximité, à l’écoute de la population. « Un syndic doit être accessible, lâche-t-il. La porte de mon bureau est toujours ouverte. Les gens peuvent me joindre sur mon portable et je suis même sur Facebook. » Pendant les 100 premiers jours de son mandat de syndic, Laurent Wehrli a tenu chronique quotidienne sur Facebook. Un exercice intéressant pour les amis et les proches, mais aussi périlleux parfois. Il offre aux mécontents la possibilité de dire son fait au syndic, dans le feu de leur colère. Pour exemple, une habitante de Montreux s’est plainte de l’installation d’une grue en pleine nuit et du bruit qui l’empêchait de dormir. « Le dialogue est fondamental pour un homme politique, commente Laurent Wehrli. Facebook stimule cette immédiateté du contact qui permet à tout un chacun d’exposer des choses moins sympathiques parfois ! »
 
Toujours le « feu sacré »
Laurent Wehrli ne reste pas confiné dans sa commune ou son canton. L’homme est attiré par la dimension internationale de Montreux. Il voyage pour représenter sa ville au quatre coins du monde : à Kinshasa pour transmettre le flambeau de ville organisatrice du Sommet de la francophonie, au Japon pour entretenir les liens avec une ville jumelle, à Bruxelles pour parler Europe et communes… « Le tourisme, vous savez, c’est une affaire d’être humains avec des êtres humains. Si un syndic se déplace dans un salon professionnel, les responsables de celui-ci vous accueillent officiellement… et ces officialités rejaillissent sur la notoriété de ma ville et sur la promotion touristique. Il faut entretenir son réseau. De plus rien ne remplace le contact de personne à personne ! »
Que ce soit au plan communal, cantonal ou associatif, l’homme ne compte pas ses heures ! « En politique, on donne, on donne… Et j’ai le feu sacré parce que cela apporte notamment la satisfaction de travailler pour les autres ! » Même s’il a parfois le sentiment d’avoir le « nez dans le guidon », Laurent Wehrli souhaite garder un peu de réserve pour analyser ce qui se passe et pouvoir dire stop au bon moment.
 
Décliner la valeur chrétienne du service en politique
Père de 5 enfants, Laurent Wehrli envisage son engagement multi-facettes comme un service. « Certains s’engagent dans le monde de la santé, d’autres deviennent ‘faiseurs de tente’, explique-t-il. Moi, je m’engage en politique et j’essaie d’incarner dans ce monde-là la dimension chrétienne du service ! »
Pour nourrir le ressort intérieur de cet engagement prenant, Laurent Wehrli considère que le culte de son Eglise locale lui apporte beaucoup. « J’essaie d’être régulier au culte, confie-t-il. C’est un moment de la semaine qui m’apporte beaucoup. » La prière constitue aussi pour lui un moyen de se ressourcer. La sienne bien sûr, mais aussi celle des autres qui intercèdent pour le monde politique. « Le fait de mieux connaître certaines personnes en responsabilités politiques ne peut qu’inciter les chrétiens à davantage prier pour elles. Pas seulement de manière formelle, mais aussi en s’intéressant à ce qu’elles sont, à ce qu’elles font, aux sujets sur lesquels elles travaillent… Un tel intérêt permet de nourrir concrètement la prière et de la renforcer. »
Pour Laurent Wehrli, les évangéliques ont un rôle à jouer en politique… mais aussi dans la vie d’une commune. Il est toujours réjoui de voir les Eglises catholique, réformée et évangéliques de Montreux s’impliquer dans une veillée de Noël pour les isolés, avec l’appui financier de la commune, ou dans un moment spirituel à l’occasion du Jeûne fédéral. « Ce sont là de très beaux signes où les chrétiens se retrouvent ensemble à agir pour le bien de la société ! »
Serge Carrel
Publicité
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021

eglisesfree.ch

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

LAFREE.INFO

  • Dimanche 23 janvier: des cultes en ligne à vivre avec nos Eglises ou des médias évangéliques

    Jeu 20 janvier 2022

    Les mesures sanitaires mises en place par le Conseil fédéral incitent lafree.info à publier une liste des cultes à suivre tous les dimanches sur les réseaux sociaux ou via DieuTV ou Radio R. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, alors n'hésitez pas à suivre celui d'une de nos Eglises. Nous vous souhaitons une bonne célébration à distance!

  • « Un chrétien sur sept est aujourd’hui persécuté dans le monde »

    Mar 18 janvier 2022

    A l’instar de l’islamophobie, peut-on parler de christianophobie ? Un chrétien sur 7 risque aujourd’hui sa vie à cause de sa foi. Selon Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse, le nombre de chrétiens persécutés dans le monde est de 360 millions et n’a jamais été aussi élevé.  

  • Saint-Loup se mue en village thérapeutique

    Ven 14 janvier 2022

    La Communauté des diaconesses a reçu la vision de s’élargir à des familles, couples et célibataires. Elle a demandé à Philippe Bottemanne de l’église FREE de Châble-Croix d’en être le nouveau pasteur et d’accompagner ce projet. La vocation de Saint-Loup qui est d’accueillir les personnes en souffrance demeure et sera même renforcée grâce à la création d’un village thérapeutique.

  • Rejoignez le catéchisme pour adultes du FREE COLLEGE pour les 11 dernières soirées !

    Jeu 06 janvier 2022

    En septembre dernier, le FREE COLLEGE lançait sur une année une formation de base par ZOOM ouverte à tous pour découvrir la foi chrétienne. Construite à partir du livre édité par Alain Nisus « Pour une foi réfléchie. Théologie pour tous », cette formation est actuellement à mi-parcours. Il est possible de la rejoindre dès le 12 janvier, un mercredi sur deux jusqu’au 15 juin.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !