Jonathan Saber : la passion de Dieu sur Youtube

mercredi 10 février 2016

Depuis quelques mois, le gymnasien yverdonnois Jonathan Saber est youtubeur (1). Ce passionné de Dieu et de la Bible partage sa foi sur internet. Et son audience n'a rien à envier à celle de quelques bons journaux évangéliques de Suisse romande ! Il témoigne.

« J'aime regarder des vidéos, rire et raconter des blagues. Je voyais des youtubeurs (1) raconter leurs histoires et je me suis demandé : « Que font les chrétiens ? ». Je suis tombé sur des vidéos trop longues, avec des plans fixes. Alors, je me suis dit que je devais faire quelque chose !

Je tourne donc des vidéos de deux ou trois minutes. J'en ai également tourné des plus longues, mais cela demande énormément de travail. Lorsque j'ai besoin d'aide, je m'adresse à un cousin réalisateur. Avec lui, j'ai un pied dans le cinéma. Cela m'aide beaucoup.

Jusqu'à présent, j'ai posté six vidéos sur Facebook et Youtube. Certaines sont plutôt destinées à encourager, comme par exemple : « Tu as une valeur inestimable ! » ou « Tu te sens brisé(e) ? » D'autres ont un contenu plus didactique, comme la vidéo « Qui est Dieu ? » Je me filme dans ma chambre, dans une voiture, à l'extérieur. Les messages sont agrémentés d'illustrations, d'humour et de petites pitreries. Actuellement, j'ai quelque 5300 « abonnés » sur Facebook.

Lorsque j'ai démarré, en 2015, je désirais que la préparation de mes messages soit suivie par un pasteur. J'en ai contacté trois qui ne m'ont pas répondu. Je me suis donc rabattu sur des livres de doctrine chrétienne, afin de ne pas dire n'importe quoi. Mais, à la suite de la sortie de ma première vidéo, j'ai été contacté par Valentin Cruchet, un pasteur qui implante une Eglise à Yverdon-les-Bains. Il est jeune. Il a la pêche. Il me donne des conseils.

J'ai dévoré la Bible

Durant mon adolescence, j'ai mis Dieu de côté et j'ai cherché comment combler le vide qui était en moi. J'avais des questions à propos du sens de ma vie, de la possibilité d'être heureux… Lorsque je suis devenu chrétien, j'ai voulu savoir qui est Dieu. J'ai dévoré la Bible du début à la fin, sans rien sauter, parce que je ne voulais pas risquer de louper quelque chose. Il faut dire que j'aime la lecture. Quand je suis arrivé à la fin, je me suis dit : « Flûte ! J'avais sous la main les réponses aux questions que je me posais ». Je n'avais pas pris la peine de lire plus tôt la Bible qui prenait la poussière dans un tiroir.

A la fin de ma lecture, j'ai remarqué que, jusque là, je m'étais fait un dieu à mon image, en sélectionnant les versets qui m'arrangeaient. J'avais réduit Dieu au pardon, alors qu'il est beaucoup plus que cela. Du coup, ma lecture m'a permis de construire ma foi. Elle m'a aussi donné l'envie de prendre un mégaphone et de dire qui est Dieu autour de moi.

Remède contre une foi en montagnes russes

Beaucoup de jeunes chrétiens ont une foi en montagnes russes. Ils tiennent avec un message le vendredi soir au groupe de jeunes et un autre le dimanche au culte. Mais j'ai expérimenté qu'une lecture régulière de la Bible permet d'entretenir ma foi comme un feu. Ce n'est quand même pas pour rien que la Bible a traversé les siècles !

Pour partager ma découverte de Dieu et de la Bible, j'ai démarré avec un nom : BeReady. Celui-ci regroupe mes vidéos, mes pages Facebook et Youtube, une équipe de jeunes de la région d'Yverdon qui saisissent des occasions de montrer l'amour de Dieu avec un stand, un projet de ligne de vêtements – t-shirts, vestes, casquettes, sacs, etc. – et une brochure qui explique comment et pourquoi lire la Bible.

Avec un ami chrétien, je me lance également dans Témoignage 2.0, une collection de témoignages de foi qui seront filmés et publiés sur internet. En fait, je ne manque pas de projets.

[Notes]

(1) Un youtubeur est un internaute qui publie des vidéos sur le site de partage Youtube.

Retrouver Jonathan Saber sur Facebook.

Retrouver Jonathan Saber sur Youtube.

  • Encadré 1:

    Bio de Jonathan Saber

    Jonathan Saber étudie au gymnase d'Yverdon. Il vient d'avoir 21 ans, mais il aime dire qu'il a deux ans de vie chrétienne. Aîné de trois sœurs et un frère, il fréquente l’Eglise évangélique L’Escale (UEER) dans la capitale du Nord vaudois.

    Lorsqu'il était enfant, Jonathan voulait devenir archéologue, libraire, diplomate, réalisateur, reporter, écrivain… Il aime explorer et transmettre : « Je retrouve mes rêves d'enfant lorsque je lis la Bible et que je partage ma foi sur internet. »

    Avec ses vidéos, Jonathan Saber s'est fidélisé un public. Par exemple, la vidéo « Tu as une valeur inestimable ! » postée sur Facebook a été visionnée plus de 88'000 fois en deux semaines. Elle a reçu quelque 1200 mentions « J'aime », ainsi que 76 commentaires. Quant à la vidéo « Qui est Dieu ? » – un titre beaucoup moins accrocheur a priori – qui a été postée sur Youtube, elle a quand même été vue plus de 1600 fois en quatre mois.

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

    vendredi 22 septembre 2023
  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

    jeudi 15 juin 2023
  • « Auras-tu été toi ? »

    « Auras-tu été toi ? »

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

    lundi 20 juin 2022

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

  • Élections en Inde : le sort des chrétiens est en jeu

    Ven 24 mai 2024

    En Inde, la minorité chrétienne prie et jeûne en masse pour le résultat des élections du pays. Si le parti de Narendra Modi est élu pour un troisième mandat, la liberté démocratique et religieuse pourrait être anéantie. Portes Ouvertes appelle les chrétiens à la prière.

  • La FREE et la HET-PRO signent une convention de partenariat

    Ven 24 mai 2024

    Le 16 mai dernier, la FREE et la Haute école de théologie (HET-PRO) de Saint-Légier ont signé une convention de partenariat. Celle-ci entérine une collaboration qui s’est déjà développée durant de nombreuses années et décrit son futur. Cette signature intervient dans un contexte où les vocations pastorales se font rares.

  • Dignity: « L’objectif, c’est que ce documentaire soit une impulsion de vie »

    Jeu 23 mai 2024

    Il y a de l'espoir pour les victimes d'abus sexuels et un processus de restauration est possible. C'est ce message que porte le film-documentaire "Dignity, revivre après une violence sexuelle", qui sera projeté en avant-première le 8 juin prochain au cinéma Pathé Flon à Lausanne dès 18h15 (sur inscription: www.dignity.ch). Rencontre avec Margarita Fugger-Heesen (photo), productrice et réalisatrice du documentaire, co-réalisé avec Estelle Romano.

  • Les camps de l’été 2024

    Ven 17 mai 2024

    Cet été 2024, de nombreux camps sont organisés pour les enfants dès 4 ans, les jeunes et les adultes. Ce sont généralement des moment forts en amitié et en spiritualité pour les participants, comme pour les équipes d’encadrement. Voici une liste de camps qui acceptent encore des inscriptions, ou qui cherchent encore des bénévoles.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !