Jonathan Saber : la passion de Dieu sur Youtube

mercredi 10 février 2016

Depuis quelques mois, le gymnasien yverdonnois Jonathan Saber est youtubeur (1). Ce passionné de Dieu et de la Bible partage sa foi sur internet. Et son audience n'a rien à envier à celle de quelques bons journaux évangéliques de Suisse romande ! Il témoigne.

« J'aime regarder des vidéos, rire et raconter des blagues. Je voyais des youtubeurs (1) raconter leurs histoires et je me suis demandé : « Que font les chrétiens ? ». Je suis tombé sur des vidéos trop longues, avec des plans fixes. Alors, je me suis dit que je devais faire quelque chose !

Je tourne donc des vidéos de deux ou trois minutes. J'en ai également tourné des plus longues, mais cela demande énormément de travail. Lorsque j'ai besoin d'aide, je m'adresse à un cousin réalisateur. Avec lui, j'ai un pied dans le cinéma. Cela m'aide beaucoup.

Jusqu'à présent, j'ai posté six vidéos sur Facebook et Youtube. Certaines sont plutôt destinées à encourager, comme par exemple : « Tu as une valeur inestimable ! » ou « Tu te sens brisé(e) ? » D'autres ont un contenu plus didactique, comme la vidéo « Qui est Dieu ? » Je me filme dans ma chambre, dans une voiture, à l'extérieur. Les messages sont agrémentés d'illustrations, d'humour et de petites pitreries. Actuellement, j'ai quelque 5300 « abonnés » sur Facebook.

Lorsque j'ai démarré, en 2015, je désirais que la préparation de mes messages soit suivie par un pasteur. J'en ai contacté trois qui ne m'ont pas répondu. Je me suis donc rabattu sur des livres de doctrine chrétienne, afin de ne pas dire n'importe quoi. Mais, à la suite de la sortie de ma première vidéo, j'ai été contacté par Valentin Cruchet, un pasteur qui implante une Eglise à Yverdon-les-Bains. Il est jeune. Il a la pêche. Il me donne des conseils.

J'ai dévoré la Bible

Durant mon adolescence, j'ai mis Dieu de côté et j'ai cherché comment combler le vide qui était en moi. J'avais des questions à propos du sens de ma vie, de la possibilité d'être heureux… Lorsque je suis devenu chrétien, j'ai voulu savoir qui est Dieu. J'ai dévoré la Bible du début à la fin, sans rien sauter, parce que je ne voulais pas risquer de louper quelque chose. Il faut dire que j'aime la lecture. Quand je suis arrivé à la fin, je me suis dit : « Flûte ! J'avais sous la main les réponses aux questions que je me posais ». Je n'avais pas pris la peine de lire plus tôt la Bible qui prenait la poussière dans un tiroir.

A la fin de ma lecture, j'ai remarqué que, jusque là, je m'étais fait un dieu à mon image, en sélectionnant les versets qui m'arrangeaient. J'avais réduit Dieu au pardon, alors qu'il est beaucoup plus que cela. Du coup, ma lecture m'a permis de construire ma foi. Elle m'a aussi donné l'envie de prendre un mégaphone et de dire qui est Dieu autour de moi.

Remède contre une foi en montagnes russes

Beaucoup de jeunes chrétiens ont une foi en montagnes russes. Ils tiennent avec un message le vendredi soir au groupe de jeunes et un autre le dimanche au culte. Mais j'ai expérimenté qu'une lecture régulière de la Bible permet d'entretenir ma foi comme un feu. Ce n'est quand même pas pour rien que la Bible a traversé les siècles !

Pour partager ma découverte de Dieu et de la Bible, j'ai démarré avec un nom : BeReady. Celui-ci regroupe mes vidéos, mes pages Facebook et Youtube, une équipe de jeunes de la région d'Yverdon qui saisissent des occasions de montrer l'amour de Dieu avec un stand, un projet de ligne de vêtements – t-shirts, vestes, casquettes, sacs, etc. – et une brochure qui explique comment et pourquoi lire la Bible.

Avec un ami chrétien, je me lance également dans Témoignage 2.0, une collection de témoignages de foi qui seront filmés et publiés sur internet. En fait, je ne manque pas de projets.

[Notes]

(1) Un youtubeur est un internaute qui publie des vidéos sur le site de partage Youtube.

Retrouver Jonathan Saber sur Facebook.

Retrouver Jonathan Saber sur Youtube.

  • Encadré 1:

    Bio de Jonathan Saber

    Jonathan Saber étudie au gymnase d'Yverdon. Il vient d'avoir 21 ans, mais il aime dire qu'il a deux ans de vie chrétienne. Aîné de trois sœurs et un frère, il fréquente l’Eglise évangélique L’Escale (UEER) dans la capitale du Nord vaudois.

    Lorsqu'il était enfant, Jonathan voulait devenir archéologue, libraire, diplomate, réalisateur, reporter, écrivain… Il aime explorer et transmettre : « Je retrouve mes rêves d'enfant lorsque je lis la Bible et que je partage ma foi sur internet. »

    Avec ses vidéos, Jonathan Saber s'est fidélisé un public. Par exemple, la vidéo « Tu as une valeur inestimable ! » postée sur Facebook a été visionnée plus de 88'000 fois en deux semaines. Elle a reçu quelque 1200 mentions « J'aime », ainsi que 76 commentaires. Quant à la vidéo « Qui est Dieu ? » – un titre beaucoup moins accrocheur a priori – qui a été postée sur Youtube, elle a quand même été vue plus de 1600 fois en quatre mois.

Publicité
  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

    vendredi 20 mai 2022
  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

    lundi 04 avril 2022
  • Un accueil communautaire en devenir sur la Riviera lémanique

    Un accueil communautaire en devenir sur la Riviera lémanique

    De la chapelle de Villard (FREE) à celle, toute monacale, des clarisses de Jongny : Maude Zolliker, 28 ans, nourrit avec 5 autres jeunes adultes le projet d’ouvrir une communauté d’accueil sur le domaine de la Grant Part jusque-là animé uniquement par les Sœurs. Une façon pour elle de vivre sa foi « concrètement ».

    mercredi 02 février 2022
  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

    vendredi 09 juillet 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

  • Le Coast Camp a dû changer de chalet au pied levé, mais l’enthousiasme reste au beau fixe

    Ven 09 décembre 2022

    Un mois et demi avant le début du Coast Camp – un camp de ski réunissant plusieurs groupes de jeunes chrétiens – ses responsables ont dû trouver un autre hébergement. Le revers positif de la médaille, c’est que le nouveau centre de camp permet d’accueillir plus de monde. Les inscriptions sont encore ouvertes.

  • La FREE a signé la Charte « Ensemble contre les comportements transgressifs », élaborée et lancée par le Réseau évangélique suisse

    Ven 09 décembre 2022

    Présentée le 6 décembre 2022, la Charte « Ensemble contre les comportements transgressifs » vise à prévenir l’exploitation sexuelle, l’abus de pouvoir et d’autres violations de limites au sein des Eglises, organisations et œuvres chrétiennes. A l’instar d’une douzaine de fédérations d’Eglises, la FREE s’est engagée, par sa signature, à prévenir les comportements abusifs.

  • HET-PRO : une première volée de maîtres de stage

    Ven 09 décembre 2022

    La Haute école de théologie (HET-PRO), à Saint-Légier, vient de décerner vingt et une attestations à des personnes – pasteurs ou collaborateurs dans des œuvres chrétiennes – qui se sont formées comme maîtres de stages. Les participants témoignent de l’utilité d’une telle formation.

  • Un Suisse dans les prisons africaines du Congo RDC

    Jeu 08 décembre 2022

    Le Valaisan José Mittaz, prêtre et chanoine du Grand-St-Bernard, est actuellement au chevet des détenus de Bukavu et Kabare en République démocratique du Congo. Il met ainsi à profit un temps sabbatique auprès d’une population dans laquelle il dit reconnaître des sœurs et des frères en humanité. Un engagement inspirant dans cette période de l’Avent.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !