vendredi, 27 février 2015 08:07

Dominique Fontaine : être pasteur et dépendant de l’alcool (article et émission de TV)

Written by

Oser parler de ses failles, de ses échecs, de ses galères… C’est ce que le pasteur Dominique Fontaine se risque à faire dans les médias comme dans les Eglises. Parce que l’alcoolisme touche même les chrétiens les plus affermis ! Par son témoignage, il nous livre un message vrai, touchant… réaliste sur notre condition humaine.

« Ça peut arriver à tout le monde ! » Dominique Fontaine est pasteur dans l’Eglise évangélique de Réveil de la Riponne à Lausanne. Depuis la sortie de son livre Quand le verre vire au rouge, il est sollicité pour parler dans les Eglises de la question des dépendances et plus particulièrement de l’alcoolisme. Voilà plus de 20 ans, alors qu’il exerçait son ministère à La Chaux-de-Fonds, il décide de mettre fin à plusieurs années de consommation excessive d’alcool.

Un pastorat très alcoolisé

Aujourd’hui, alors qu’il n’a plus touché une goutte d’alcool depuis, il visite les Eglises et aussi les médias avec deux messages : l’alcoolisme est une dépendance dans laquelle tout un chacun peut tomber et il y a de l’espoir pour s’en sortir !

« L’alcoolique, ce n’est pas seulement celui que l’on voit ivre sur un trottoir. Il y a beaucoup de gens qui ont une situation très respectable et qui ont ce problème. Cela peut se voir et ne pas se voir ! » Pendant son ministère dans les montagnes neuchâteloises, Dominique Fontaine a réussi à cacher son jeu. Il buvait en cachette pour se déstresser, sans que son épouse ne se rende compte de quoi que ce soit.

Originaire du nord de la France, la consommation d’alcool a fait partie de son mode de vie depuis l’âge de 12 ans. Et avant qu’il ne rencontre personnellement Jésus-Christ, prendre une cuite était plutôt courant pour lui. A 17 ans, il fait une expérience spirituelle forte et ce comportement ne fait plus dès lors partie de son vécu de chrétien. Sa consommation d’alcool demeure toutefois conséquente. « Je suis un bon vivant, explique-t-il. Et la consommation d’alcool faisait partie de mon personnage. »

En mars 1994, il décide d’arrêter de consommer. Il est à bout. Son épouse et sa famille sont au courant de ses difficultés avec le « produit », et certains membres de son Eglise aussi. Il pense qu’il va être licencié de son poste, mais entreprend tout de même un sevrage auprès d’un médecin. Il voit aussi un spécialiste en alcoologie qui l’encourage à signer un engagement d’abstinence de courte durée, dans un premier temps. De plus, il entreprend une démarche de relation d’aide qui lui permet de « déconstruire le pourquoi de son comportement pour reconstruire sur une autre base ». Marqué par une image de Dieu légaliste, ce pasteur réalise qu’avec Dieu il n’y a pas que des « Il faut », mais aussi… l’amour et la grâce !

Pas pour la vie !

Fort de cette conviction, il peut aujourd’hui affirmer dans ses conférences ou ses interviews que l’« on n’est pas condamné à vivre avec cela toute sa vie ! » L’alcoolisme, on peut en sortir ! « Par mes interventions, martèle-t-il, je veux briser le tabou et faire en sorte que l’on arrête de se taire sur ce sujet. Il faut encourager les gens dépendants à chercher de l’aide auprès de personnes de confiance. » C’est ce que Dominique Fontaine a fait. Et cela lui a permis de parler ouvertement de son problème avec son Eglise de La Chaux-de-Fonds, qui lui a renouvelé sa confiance et lui a permis de poursuivre son mandat pastoral pendant plusieurs années. « Non seulement, j’ai reçu le pardon de Dieu, mais j’ai aussi reçu le pardon de mes frères et sœurs, ce qui n’est pas la chose la moins extraordinaire ! »

Un pasteur plus humain !

Quand on demande à Dominique Fontaine ce que son alcoolisme a changé à son ministère pastoral, son ton de voix se fait plus intimiste. « Ça a vraiment humanisé mon pastorat, lâche-t-il. J’ai toujours été proche des gens, mais aujourd’hui je comprends mieux les difficultés que l’on peut avoir dans son quotidien. » Cette période où ses limites et ses failles ont dû être avouées l’ont aussi « brisé… dans le bon sens du terme, ajoute-t-il. Souvent quand on est pasteur, on a tendance à être sur notre nuage et on oublie notre côté humain. Il y a une dimension profondément humaine dans le spirituel, c’est indissociable. Garder l’équilibre entre les deux est un véritable défi que le Christ nous invite à relever ! »

Serge Carrel

Dominique Fontaine, Quand le verre vire au rouge, Ursy, Jude 25, 2010, 176 p.

Additional Info

  • Commentaires: Activer
  • Disponibilités (jours): 30
  • Nom de jours ou l'article est payant: 90
  • Encadré 1:

    Dominique Fontaine dans les médias

    Dominique Fontaine a été interviewé dans l’émission Ciel ! mon info.

    Les 4 et 5 décembre dernier, Dominique Fontaine était l’invité de l’émission Toute une histoire de Sophie Davant sur la RTS et sur France 2. A voir sur le site : www.jude25.ch.

  • Encadré 2:

    Du 13 au 15 mars, Dominique Fontaine au Foyer jeunesse de Cortaillod

    Pub 13-15 mars 15Quatre Eglises évangéliques du Littoral neuchâtelois organisent du 13 au 15 mars une série de rencontres avec Dominique Fontaine et son épouse Elsbeth au Foyer jeunesse de Cortaillod (rue des Courtils 44) :

    -       vendredi 13 à 20h : conférence sur les dépendances avec table ronde

    -       samedi 14 à 20h : concert de Jude 25

    -       dimanche 15 à 10h : culte en commun (activités pour les enfants)

    Organisation : Eglise évangélique libre de Colombier, Eglise des Saules, Eglise évangélique de la Béroche (FREE) et Eglise évangélique de Boudry (FREE).

  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Surmonter les abus au fil d’un conte

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

    jeudi 07 avril 2022
  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

    mardi 21 décembre 2021
  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Noël, ou sortir de nos jugements

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

    mercredi 15 décembre 2021
  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

    lundi 01 novembre 2021
  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

    vendredi 20 mai 2022
  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

    lundi 04 avril 2022
  • Un accueil communautaire en devenir sur la Riviera lémanique

    Un accueil communautaire en devenir sur la Riviera lémanique

    De la chapelle de Villard (FREE) à celle, toute monacale, des clarisses de Jongny : Maude Zolliker, 28 ans, nourrit avec 5 autres jeunes adultes le projet d’ouvrir une communauté d’accueil sur le domaine de la Grant Part jusque-là animé uniquement par les Sœurs. Une façon pour elle de vivre sa foi « concrètement ».

    mercredi 02 février 2022
  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

    vendredi 09 juillet 2021

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !