Plus de 1'000 inscrits déjà à One’

lundi 16 octobre 2017 icon-comments 3

A un mois de sa deuxième édition, la manifestation One’ compte vendredi 13 octobre déjà plus de 1'000 inscrits. Prévue le samedi 18 novembre au Forum Fribourg, elle prévoit huit talks, soit de courtes interventions de 10 minutes. Une des prédications marquantes de l’édition 2016 est dès à présent disponible en vidéo : « Plus d’eau en bouteille au nom du ciel ! »

Cédric Chanson, pasteur de l’Eglise évangélique la Colline à Crissier (FREE) avait martelé le 5 novembre dernier devant un parterre de 2’000 jeunes : « L’eau en bouteille est une aberration écologique ! En Suisse, on a bu près d’un milliard de litres d’eau en bouteilles en 2015… On a rétabli la corvée d’eau ! » Sa prédication d’à peine plus de 10 minutes avait secoué son public de façon percutante. Sur ce modèle, l’édition 2017 prévoit huit talks avec des orateurs aussi différents que Mark Badoux, directeur des Transports lausannois (TL) sur la thématique du travail, ou Yaëlle et Nicolas Frei, sur celle de la pornographie.

La thématique de cette année tourne autour de la quête de l’essentiel, une préoccupation récurrente des jeunes adultes, explique Nicolas Frei, par ailleurs aussi membre du comité d’organisation : « La vie nous propose une multitude de possibilités, de choix. Comment trouver la substance (la quintessence) de notre destinée parmi toutes ces sollicitations ? »

L’événement se veut rassembleur. Il est ainsi organisé par l’Association vaudoise d’Eglises évangéliques (AVEE), les Eglises évangéliques apostoliques romandes (EEAR), la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), l’Union des Eglises évangéliques de réveil (UEER) et l’Armée du salut, en collaboration avec le Réseau évangélique suisse et plusieurs œuvres évangéliques. « L’appellation One’ a clairement été choisie pour signifier l’unité : nous souhaitons connecter les chrétiens entre eux, dans un style actuel et dynamique », souligne encore Nicolas Frei.

Gabrielle Desarzens

Pour s'inscrire: www.one-event.ch

 

3 réactions

  • Hans Hermann samedi, 21 octobre 2017 13:27

    La vrais question est de savoir si nous voulons laisser aller nos jeunes s’imprégner de l'influence d'orateur qui sont partis en pèlerinage aux USA et qui partage les points de vues hérétiques de l'église de Bethel, même s'il est d'usage de dire "prenons le bon et laissons le mauvais.
    https://soyonsvigilants.org/2016/10/26/bill-johnson-sexprime-sur-quelques-controverses-liees-a-bethel/
    Il est inquiétant de voir à quel point nos communautés préfèrent se laisser imprégner par des prédicateurs anglo-saxons en se laissant balloter d'une mode à l'autre venant d'outre atlantique, comme si la vérité ne pouvait passer que par là.
    Regardons et soyons enseignés, influencés, par le merveilleux héritage que l'on nous a laisser, la Bible.

  • Nico Frei lundi, 23 octobre 2017 10:52

    Bonjour,
    Merci pour votre message, je n'ai pas réussi à saisir le lien avec l'article lié au rassemblement One’ ?
    Est-ce que j'ai raté quelque chose ?
    Concernant le mouvement Bethel, en suivant le lien ci-dessous, vous trouverez une brève évaluation publiée par l'Equipe Prière et Discernement :
    http://lafree.ch/en-question/l-equipe-priere-et-discernement-publie-une-breve-evaluation-du-mouvement-bethel-californie
    Avec mes meilleures salutations,

  • Hans Hermann mardi, 24 octobre 2017 22:43

    Bonjour M. Frei,
    Le rapport avec l'article se situe dans le fait que certains orateurs sont liés émotionnellement et spirituellement à cette communauté, et qu'ils rependent son idéologie, dans ce cas auprès de nos jeunes.

    J'ai lu l'article de l'évaluation de l'Equipe Prière et Discernement. Ce qui saute aux yeux, c'est que les 3/4 des rédacteurs de cette évaluation sont des personnes parties en pèlerinage là bas et,ou des adeptes de ce mouvement.

    La FREE pourrais peut-être demander l'évaluation d'un mouvement controversé à des personnes qui ne sont pas adepte de ce mouvement.

    De plus, on sent bien au sein du paysage évangélique romand qu'il n'est pas très populaire d'avoir un positionnement prudent quant à ce mouvement. On est vite mis au ban des croyants ou devrait on dire catalogué comme incroyant ou rebelle. Ce qui souligne la tendance sectaire de ce mouvement.

    Avec mon profond respect.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !