Journée mondiale contre la traite des êtres humains : les Eglises mobilisées !

vendredi 13 février 2015

La première Journée mondiale contre la traite des êtres humains s’est tenue dimanche 9 février. Lancée par le pape François, elle veut provoquer une mobilisation contre un trafic en augmentation, notamment en ce qui concerne les très jeunes filles. Sur le terrain, de nombreux chrétiens sont déjà à pied d’œuvre.

L’Eglise catholique a organisé dimanche 9 février sa première journée internationale de réflexion et de prière contre le trafic des êtres humains. La lutte contre l’esclavage moderne est une priorité du pape argentin.

Des milliers de religieuses mais aussi des œuvres ou fédérations chrétiennes s’engagent d’ores et déjà contre différentes formes de traite, en particulier pour sortir les enfants et les femmes de la prostitution. Cela se traduit par des centres d’accueil et de réhabilitation. En prévision de cette journée, une sœur catholique a témoigné de son travail auprès des immigrées clandestines qui débarquent en Sicile et qui sont toujours plus nombreuses et toujours plus jeunes sur les trottoirs de la Péninsule.

Prévention

Les protestants ne sont pas en reste. Sur cette île italienne, la Fédération des Eglises protestantes d’Italie a ouvert à Scicli un centre pour les migrants mineurs non accompagnés. Le but est justement de prévenir que ces jeunes ne tombent dans des réseaux mafieux en Europe, que ce soit par le biais du trafic de drogue ou de la prostitution. Pour le pasteur méthodiste Francesco Sciotto, il s’agit de les aider à entrer en lien avec une partie saine de la société.

En Suisse, la Mission chrétienne pour les pays de l’Est est particulièrement active contre ce fléau. Elle a mis sur pied des centres d’aide au retour en Roumanie pour des femmes victimes de ce trafic, et organisé notamment plusieurs campagnes de sensibilisation et de prévention avec le chanteur évangélique Philippe Decourroux.

Un commerce lucratif

La traite des êtres humains génère 32 milliards de dollars de profits par an et concerne 24 millions de personnes.

L’année dernière, le pape a réuni des hauts responsables du Vatican et de la police, avec le soutien notamment d’Interpol. Son but était de construire un réseau efficace de lutte contre un crime organisé qui ne se limite pas aux frontières nationales.
Gabrielle Desarzens

RTS La Première : chronique Juste ciel sur le sujet.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !