Des protestants français et allemands s’opposent à l’extrême-droite

jeudi 12 janvier 2017

L’Eglise protestante d’Alsace-Lorraine et ses voisines allemandes se sont prononcées lundi 9 janvier, ensemble et officiellement, contre l’extrême-droite. Elles l’ont fait à la veille des échéances électorales de 2017.

Christian Albecker, président de l’l’Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine, Jochen Cornelius Bundschuh, évêque de l’Eglise protestante du pays de Bade, et Christian Schad, président de l’Eglise protestante du Palatinat ont épinglé les discours nationalistes et identitaires. S’ils n’ont pas cité nommément le Front national en France ou l’Alternative für Deutschland (AFD), en Allemagne, le Français Christian Albecker a néanmoins parlé de « lepénisation des esprits » et déclaré que « les partis d’extrême-droite ne sont pas compatibles avec la foi chrétienne ».

Dans une déclaration commune, les trois hommes se sont élevés contre toutes les tentatives visant à répandre un climat de suspicion et d’exclusion à l’encontre d’individus ou de groupes d’individus dans le but d’accéder au pouvoir. Car dans les deux pays, l’extrême-droite gagne du terrain. 

Rhétoriques dénoncées 

En France, les sondages indiquent en effet que Marine Le Pen pourrait accéder au deuxième tour de l’élection présidentielle en mai prochain. En Allemagne, l’AFD est créditée de 15% des voix aux législatives de septembre prochain. Ce parti est pourtant apparu il y a seulement 4 ans sur la scène politique. 

En réaction, les protestants rhénans ont donc dénoncé les rhétoriques anti-immigration, anti-réfugiés et antieuropéennes. Ils ont rappelé dans leur texte les valeurs chrétiennes et leur engagement « du côté des faibles, des pauvres et des étrangers », rapporte le journal DNS (Dernières Nouvelles d’Alsace). Et ils l’ont fait de façon très symbolique sur un pont qui enjambe le Rhin entre Kehl et Strasbourg. Si les préoccupations de nombreux électeurs sont aujourd’hui la sécurité et l’immigration, ils ont ainsi souligné qu’il était plus que jamais nécessaire de « construire et traverser des ponts ».

Le poids de l’histoire

Il y a la symbolique du pont, mais aussi celle du lieu géographique et de l’histoire par conséquent : selon Christian Schad, la haine vécue par les générations antérieures, l’une en face de l’autre de part et d’autre du Rhin, n’est pas à reproduire. Or selon lui, la menace n’est pas écartée avec les mouvements très identitaires.

Le rappel historique de la Première et de la Seconde Guerre mondiale devrait porter au-delà des seuls cercles protestants.

Gabrielle Desarzens

Ecouter la chronique de Gabrielle Desarzens pour RTSreligion.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !