« Prier dans un contexte interreligieux ? » : Les agnostiques et les athées manquaient à l'appel!

mardi 03 avril 2012

La question posée le 24 avril à Crêt-Bérard par la Communauté des Eglises chrétiennes dans le canton de Vaud (CECCV) était simple : à quelles conditions une célébration interreligieuse commune est-elle possible dans le canton de Vaud, suite à un événement tragique comme le Tsunami de 2004 ou le crash du SR 11 de 1998 ? Pour les deux intervenants réformé et catholique, la réponse est simple. Dans le canton de Vaud, ces deux communautés soutenues par l’Etat donnent une réponse favorable. Elles peuvent d’ailleurs tabler sur une expérience commune. En janvier 2005, une célébration œcuménique – et pas interreligieuse, mais œcuménique dans le sens où elle rassemblait des chrétiens entre eux –a eu lieu suite au Tsunami. Au cœur de cette célébration, des représentants de traditions religieuses des régions touchées par la catastrophe ont pu s’exprimer. Ils n’ont pas expressément prié, mais ont lu des textes issus de leur patrimoine culturel et religieux, en lien avec la catastrophe. Du côté des chrétiens orthodoxes et des évangéliques, les réserves ont été clairement exprimées. L’invocation d’une sorte de divinité commune indispose les représentants de ces deux communautés. Toutefois, l’idée d’un rassemblement commun en cas de circonstances extraordinaires n’a pas été exclue par ces deux représentants. Cette porte ouverte devrait encourager la poursuite de la réflexion. A l’heure où plus de 10 pour-cent de la population suisse se définit comme agnostique ou athée, l’intégration de cette frange de la population dans la réflexion devrait permettre de mettre en place des cérémonies « multiconvictionnelles » à même de satisfaire l’ensemble de la population vaudoise. Un peu dans la ligne de ce qui se fait aux Etats-Unis au moment de situations exceptionnelles, où des personnalités évangéliques, comme Billy Graham ou Rick Warren, se sont profilées comme des acteurs incontournables de ce qu’aux Etats-Unis on appelle la « religion civile ». Serge Carrel Lire l'article de Silvain Dupertuis: « Les célébrations interreligieuses au menu d’une journée de la Communauté des Eglises chrétiennes vaudoises ».

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !