« Voici donc comment vous devez prier :
Notre Père qui es aux cieux !
Que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne ;
Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien,
Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Ne nous laisse pas entrer dans la tentation, mais délivre-nous du Malin.
Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles,
Le règne, la puissance et la gloire. Amen !
Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi, mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes. »
Matthieu 6.9-15

Dans les évangiles, Jésus donne à deux reprises cette prière comme modèle à ses disciples. Il s’agit pour eux de ne pas multiplier les « vaines paroles », mais de dire une prière conforme à la volonté de Dieu.

Elle commence comme beaucoup de prières qui se disent dans les synagogues à cette époque : « Notre Père qui es aux cieux » (Avinou BaShamayim). Jésus nous invite à nous centrer sur le Père et à reconnaître sa toute-puissance et sa sainteté.

Dieu veille sur nous, sa création, et nous devons à notre tour lui rendre grâce. Comme ses enfants, nous nous adressons à Lui pour lui demander quelque chose, comme le font les enfants la plupart du temps afin de régler des soucis matériels ou affectifs. Jésus, vivant avec ses disciples, nous enseigne à vivre ensemble, entre frères et sœurs, et non pas seuls. Nous faisons partie de la famille de Dieu, nous sommes membres d’un même corps, c’est pourquoi cette prière n’est pas celle d’un individu isolé (donne-nous, pardonne-nous, délivre-nous…).

Dans cette prière, les piliers de la vie chrétienne sont énoncés. Jésus est notre « pain quotidien », le pain de vie. Il nous nourrit. Il est aussi le bouclier de David qui nous protège du mal.

Comme des enfants auprès de leur Père, une fois encore, nous demandons à Dieu le pardon. Il s’agit du pardon pour les offenses que nous avons pu commettre, mais aussi de la capacité à pardonner aux autres. Jésus nous demande de vivre en communion et de nous comporter comme les enfants de Dieu.

Demander au  Père sa protection, c’est reconnaître sa toute-puissance et sa gloire. Nous récitons cette prière donnée par le Seigneur afin qu’enracinés dans notre héritage, nous manifestions notre désir de suivre la volonté du Père, sur LE CHEMIN qui conduit au salut.

Nathalie et Richard Vuillen

Eglise de l’Oasis, Morges (FREE)

twitter

Refuser de pardonner, c’est boire chaque jour un verre de poison et espérer que c’est son ennemi qui va trépasser. @proverbe-UK

  • Encadré 1:

    flag2Méditation personnelle

    • M’arrive-t-il de prier le Notre Père dans ma prière personnelle ? Pourquoi ?
    • Est-ce qu’il m’arrive souvent de prier pour que le plan de Dieu se réalise (v. 9-10) ? Pourquoi ?
    • Le pardon que Dieu m’accorde est conditionné au pardon que j’accorde (v. 12, 14-15) : pourquoi ?

1 réaction

  • Marie-Claude Pellerin mercredi, 25 mars 2015 09:49

    J'aime cette prière. La méditer. En mâcher chaque mot. Et dans mon ici et maintenant de femme du 21ème siècle, non pas l'adapter ou vouloir la transformer à tout prix. Mais simplement oser la dire dans les mots que sa méditation me Souffle.
    Pensant, par exemple, au pain quotidien dans une Suisse nantie, je me pose la question : "Mais qu'est-il, ce pain ?" Et je pense à la manne : cette manne tirant son nom du "Mân-hou ?" interrogatif des hébreux quand ils la découvrent en s'écriant : "Mân-hou = Mais... qu'est-ce que c'est que ça ?"
    Et je me permets de partager ci-dessous ce "Comme un Notre Père" commençant par "Dieu un"... puisque Jésus ne cesse de répéter : "Le Père et moi nous ne sommes qu'Un. Moi en Lui et Lui en Moi !"

    Dieu Un qui es ici
    Que Ton Nom Vie-vifie mon nom
    Que Ta Présence m’imprègne
    Que Ton désir me rejoigne
    Sur la terre où je suis.
    Fais-moi voir au matin mon « qu’est-ce que c’est » du jour
    Efface de mon front la honte de mes fautes
    Me redonnant le goût du par-don qui libère
    Désarme en mon regard l’éclair de convoitise
    Et ancre-moi au Bien.
    Ainsi serai-je !

    Marie-Claude Pellerin

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !