×

Message

Failed loading XML...

Ne jugez pas ! – Lundi 30 mars

lundi 30 mars 2015

« Ne jugez pas, afin de ne pas être jugés. C’est du jugement dont vous jugez qu’on vous jugera, de la mesure dont vous mesurez qu’on vous mesurera. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment dis-tu à ton frère : Laisse-moi ôter la paille de ton œil, alors que dans ton œil il y a une poutre ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors, tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds et ne se retournent pour vous déchirer. »
Matthieu 7.1-6

Lorsque j’ai dû choisir un texte à méditer dans les chapitres 5 à 7 de Matthieu, dès ma première lecture, je suis restée sur ces paroles : « Ne jugez pas. » Plus je lisais, plus je sentais que c’était sur ces versets que je devais m’arrêter. J’en ai reçu la confirmation par deux personnes différentes dans mon entourage qui m’ont fait deux réflexions par rapport à ce thème.

Une première réflexion : « Le chrétien est souvent en train de JUGER alors qu’il devrait AIMER. » Je dois avouer que je l’ai prise pour moi, de plein fouet, car c’est un comportement qui m’habite souvent…

Comme le contexte l’indique clairement, l’interdiction ne s’applique pas à tous les jugements. Il existe un jugement juste que nous devons exercer avec un discernement prudent : « Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice » (Jean 7.24).

Seuls les jugements injustes, hypocrites, empreints d’une propre justice ou nés d’un esprit critique sont à proscrire. C’est là que je suis interpellée, car combien de fois je me prends à juger une personne, alors que je n’ai pas à le faire…

J’ai reçu une deuxième réflexion qui fera office de conclusion : « Si je suis remplie de l’Esprit alors je vais pouvoir aimer plus et juger moins. »
Beau programme !

Catherine Rochat

Eglise de l’Oasis, Morges (FREE)

7.1 juge

twitter

A force d’être juste, on est souvent coupable. @PierreCorneille

  • Encadré 1:

    flag2Méditation personnelle

    • Dans quelle situation est-ce que je juge « plus vite que mon ombre » ?
    • Pourquoi Dieu me dit-il que je serai jugé de la même manière que j’ai jugé ?
    • Quelle poutre pourrait obscurcir ma vue ?
    • Ai-je des excuses à présenter à quelqu’un pour l’avoir jugé ?
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !