«Jane Maire: ‘Ce regard qui nous transforme’» sur Ciel! Mon info

Corentin Pfister jeudi 25 février 2021

Et si on redécouvrait les histoires bibliques qui ont bercé notre enfance d’un oeil complètement nouveau. C’est ce que Jane Maire nous explique dans son livre : « Ce regard qui nous transforme » et dans cette émission « Ciel ! mon info » sur DieuTV.

 

Un jour, Jane Maire reçoit une livre d’une amie, « Open to God ». Cet ouvrage va chambouler sa vie. Elle découvre une autre façon de lire la Bible : la méditation contemplative. Le véritable but de cette manière de méditer le texte biblique est de s’immerger dans l’histoire, d’essayer de comprendre les émotions des personnages, les réactions qu’ils auraient pu avoir. « L’imagination joue ici un rôle très important », précise-t-elle.

Le récit de Noël lui révèle sa vulnérabilité

Touchée à ce moment-là par une forte dépression et en changement de médication, elle redécouvre le récit de la naissance de Jésus. Plus précisément : le moment où Marie accouche. Jane Maire prend conscience de la vulnérabilité du Fils de Dieu… dans des langes ! Et cela provoque un formidable souffle de liberté en elle. Jane Maire réalise qu’elle n’a plus besoin de faire semblant de sourire, d’être toujours joyeuse, qu’elle a le droit de dire que cette journée n’est pas bonne. Elle prend conscience qu’elle a le droit d’être vulnérable.

Le besoin de partager

Après avoir fait une nouvelle expérience de l’amour de Dieu à travers cette manière de méditer le texte biblique, elle a voulu partager ce cadeau dans son livre : « Ce regard qui nous transforme ». Aujourd’hui encore, elle continue de transmettre autour d’elle les richesses qu’elle a ainsi reçues.

Corentin Pfister

Jane Maire Newman, Ce regard qui nous transforme, Mont-sur-Lausanne, Unixtus, 2020, 122 p.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !