Afrique francophone: Lomé 3, le rassemblement des acteurs médias chrétiens, aura lieu du 23 au 27 novembre

vendredi 13 novembre 2020

« La convergence des médias et la polyvalence des métiers », c’est le thème qui a été retenu pour la troisième édition des séminaires « Lomé ». Du 23 au 27 novembre, une cinquantaine de professionnels des médias chrétiens d’Afrique francophone sont attendus dans la capitale togolaise. Nouveauté au vu des circonstances sanitaires : l’événement sera aussi accessible via le web.

 

Le FOMECAF (Forum des médias chrétiens d’Afrique francophone), les associations Radio Réveil et CICERI organiseront la troisième édition des rencontres de formation médias « Lomé » au Togo du 23 au 27 novembre prochains. Durant cette semaine de formation, l’accent sera mis sur la convergence des médias et la nécessaire polyvalence des métiers en lien avec le journalisme.

En présentiel et sur le web

Au vu des conditions sanitaires actuelles, le séminaire « Lomé 3 » n’accueillera qu’une cinquantaine de participants en présentiel, qui seront acceptés sur dossier. Toutes les autres personnes intéressées pourront suivre la conférence sur Internet. Les organisateurs s’adaptent ainsi à la situation sanitaire et engagent des moyens étendus pour une diffusion web de qualité

Des ateliers permettront aux participants de développer leurs compétences en matière de captation d’images, de webradio, d’animation, de journalisme et de maîtrise des techniques FM.

Deux pionniers de la radio en Afrique francophone en invités de marque

Abdoulaye Sangho, le directeur de Trans World Radio (TWR) Afrique, et Illia Djadi, actuellement directeur Afrique pour l’ONG Portes ouvertes et ancien correspondant francophone à la BBC pour l’Afrique de l’Ouest, compteront parmi les intervenants.  L’homme d’affaires Kurt Buehlmann, auteur du cours « 40 jours pour révolutionner vos finances » et du programme radiophonique « Votre argent compte », animera aussi un atelier dévolu à la gestion économique d’un média. Il permettra aux promoteurs des radios et aux financiers de chercher des solutions pour promouvoir l’autofinancement de leurs médias.

L’horizon : le multimédia

Aujourd’hui les médias sont plus que jamais appelés à converger vers des canaux de diffusion multiples. L’internet révolutionne petit à petit les usages en Afrique de l’Ouest, particulièrement ceux des jeunes, et impacte les médias. L’enjeu n’est plus la construction ou la propriété d’un canal de diffusion classique (TV, radio, web ou presse écrite), mais le contenu. Toute personne bien formée, en particulier les jeunes, peut créer à partir de sujets bien choisis et d’un traitement professionnel de l’information, des textes, des sons et des images capables d’être repris par n’importe quel canal de diffusion.

Semaine intense pour le FOMECAF

Cette semaine permettra aussi de consolider les liens entre les acteurs du FOMECAF, le Forum des médias chrétiens d’Afrique de l’Ouest. Pour rappel, plus de 40 médias ont signé début 2019 la « Déclaration de Lomé », une charte fondatrice d’un réseau de médias ouest-africains faisant la part belle à la collaboration et aux échanges. Ensemble ils ont signé un document qui résume cette initiative qui rassemble aujourd’hui une centaine de médias, dans une dizaine de pays de l’Afrique francophone. (c)

Le site du Forum des médias chrétiens d’Afrique francophone.

La Déclaration de Lomé.

Les organisateurs de la semaine de formation: Radio Réveil France et CICERI Togo.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !