×

Message

Failed loading XML...

A 29 ans, un pasteur de la FREE devient professeur d’Ancien Testament à Vaux-sur-Seine

Serge Carrel jeudi 14 mai 2020 icon-comments 1

Antony Perrot, co-pasteur dans l’Eglise évangélique des Marronniers à Rolle (FREE), a été choisi pour succéder à Matthieu Richelle, professeur d’Ancien Testament à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine. Une première pour un pasteur de la FREE.

Le 12 mai, la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine (FLTE) a annoncé la nomination d’Antony Perrot comme professeur d’hébreu biblique et d’Ancien Testament. Le pasteur de l’Eglise évangélique des Marronniers à Rolle (FREE) entrera en fonction en septembre prochain.

Une occasion unique d’approfondir l’Ancien Testament

« Je considère cette nomination comme une marque de confiance et comme la reconnaissance d’un parcours universitaire et pastoral que j’ai conduit jusqu’ici », explique Antony Perrot. A l’âge de 29 ans, celui qui doit encore soutenir cet été sa thèse de doctorat à l’Ecole pratique des hautes études (PSL, Paris) envisage cette nomination non comme un aboutissement, mais comme un chemin qui s’ouvre devant lui pour creuser les sciences vétérotestamentaires.

« Je vais continuer dans le sillage de Matthieu Richelle, le professeur actuel d’Ancien Testament à la FLTE, qui vient d’être nommé à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (UCL) en Belgique, et relever les défis d’élaborer une réflexion théologique de bon niveau, continue Antony Perrot. Mon but est de proposer aux étudiants de la FLTE une formation académique exigeante en dialogue avec la pratique pastorale et ecclésiale des Eglises évangéliques. »

Suite à sa thèse de doctorat consacrée à des manuscrits de Qumrân, Antony Perrot souhaite développer un travail des textes bibliques qui soit en prise avec l’Ancien Testament, les écrits intertestamentaires et le Nouveau Testament, comme cela s’est beaucoup développé ces dernières décennies dans le monde anglophone. « Au nombre de mes influences, il y a Matthieu Richelle, avec lequel j’ai beaucoup collaboré, et des spécialistes de la Bible comme les professeurs R. W. L. Moberly de l’Université de Durham pour sa théologie de l’Ancien Testament ou Gregory K. Beale du Séminaire théologique de Westminster aux Etats-Unis pour sa réflexion autour de l’usage de l’Ancien Testament dans le Nouveau. » Il souligne encore ce qu'il doit à des spécialistes de l'Ancien Testament comme Bruce K. Waltke, John Goldingay ou Walter Brueggemann.

Une première pour la FREE

Fin août, Antony Perrot et son épouse Nathalie quitteront l’Eglise évangélique des Marronniers à Rolle (FREE) au service de laquelle ils sont entrés tous deux en novembre dernier. C’est la première fois qu’un pasteur de la FREE est nommé professeur titulaire à la FLTE. Plusieurs Romands y ont enseigné comme chargés de cours par le passé, mais jamais un pasteur de la FREE n’y a été nommé professeur. Antony Perrot poursuivra son activité d’enseignement à la HET-PRO de Saint-Légier.

En 2019, il a assumé la direction de la publication « Les manuscrits de la mer Morte au lendemain de leur 70e anniversaire », un ouvrage collectif qui a repris les différentes conférences données à l’occasion d’une journée d’études de la HET-PRO en 2018.

Antony Perrot est né en Belgique, puis a passé une bonne partie de son enfance et de son adolescence dans le sud-ouest de la France. Il a été étudiant de la FLTE (Bachelor en théologie), puis de l’Ecole pratique des hautes études en Antiquité méditerranéenne et proche orientale (Master). Suite à son mariage avec Nathalie, étudiante suisse à la FLTE, il a effectué un stage pastoral à l’Eglise évangélique L’Arc-en-ciel à Gland (FREE) en 2014-2015.

Dans son communiqué de presse annonçant la nomination d’Antony Perrot, la FLTE « se réjouit d’être un terreau privilégié pour le développement de nouveaux talents et un lieu d’excellence pour la formation des pasteurs et responsables chrétiens comme pour la recherche théologique ».

Serge Carrel

1 réaction

  • Jacques Blandenier vendredi, 15 mai 2020 17:42

    Félicitation à Antony... et regrets pour la pastorale FREE. Espérons cependant que sa présence à la FLTE attirera des candidats de nos Eglises à choisir d'aller étudier à Vaux-sur-Seine.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !