×

Message

Failed loading XML...

Les chrétiens du Moyen-Orient dans l’expectative

mercredi 09 février 2011

Le soulèvement des peuples arabes a surpris par sa rapidité à déstabiliser des régimes autoritaires. Une chance pour les chrétiens ?

La lame de fond démocratique qui secoue plusieurs pays arabes a parfois été assimilée à la chute du mur de Berlin et dévoile un magnifique champ de possibles. En Egypte, elle fait suite à des attentats dont les chrétiens ont été victimes, notamment à Alexandrie dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier derniers. Ceux-ci voient-ils dans les événements d’aujourd’hui une chance pour prendre part à un mouvement populaire rassembleur, qui place les différences religieuses au second rang ? « Aujourd’hui, pour la première fois, des chrétiens et des musulmans manifestent pacifiquement sur la place Tahrir », s’est réjoui au début du mois un chrétien du Caire en nous le partageant par courriel.

 
« J’espère que les chrétiens auront une place dans le prochain gouvernement égyptien, mais j’en doute fort », observe néanmoins du Liban cette femme, L. Feghali, jointe par internet. « On est heureux bien sûr qu’une dictature prenne fin, mais quel gouvernement peut prendre la suite ? Je ne suis pas sûre que les pays arabes soient prêts pour la démocratie. En Iran, le Shah n’était pas toujours clément envers les chrétiens, qui, au début, ont mis leur espoir en Khomeiny. Quelle ironie, n’est-ce pas ? En ce qui concerne le Yémen, ce pays est tissé de tribus avec différents chefs à leur tête. Comprenez : nos pays sont imprégnés de mouvements politiques et religieux qui s’opposent et s’équilibrent, parfois sous une main de fer. »
 
L’espoir : les jeunes !
Différents spécialistes de cette région du monde ont relevé dans la presse que les chrétiens d’Orient ont toujours soutenu les pouvoirs laïcs, y compris lorsqu’ils étaient autoritaires. « C’était le cas des chrétiens d’Irak avec Saddam Hussein, a par exemple indiqué Denis Bauchard, conseiller pour le Moyen-Orient à l’Institut français des relations internationales (IFRI). C’est encore le cas des chrétiens de Syrie avec la famille El-Assad et c’est enfin le cas des Coptes en Egypte qui voient dans le régime militaire de Moubarak un rempart contre le fondamentalisme musulman. »
 
Pour Christian Mairhofer, pasteur de l’Eglise évangélique des Uttins (FREE) à Yverdon-les-Bains et ancien pasteur de la Paroisse protestante francophone du Caire de 2001 à 2007, les responsables des Eglises ont en effet appelé leurs fidèles au début du mouvement à ne pas rejoindre les manifestants. « Plusieurs chrétiens égyptiens ne voient pas d’alternative à la dictature ou à l’extrémisme musulman. » L’espoir aujourd’hui, ce sont les jeunes, qui ont montré leur indépendance, que ce soit par rapport aux dogmes religieux ou aux partis en place. « La jeunesse a montré qu’elle ne se laissait pas récupérer et qu’il y a quelque chose de nouveau qui peut, peut-être, se vivre. »
Gabrielle Desarzens

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !