« Tchad : le four solaire a la cote » par Gabrielle Desarzens

vendredi 09 octobre 2015

« Le four solaire, c’est un peu nos repas préprogrammés dans le four de nos cuisines version africaine et écologique », explique à Moutier Christian Simonin, directeur de la Mission évangélique au Tchad (MET). Bilan après cinq ans d’un exercice qui tient ses promesses.

A priori, l’objet n’a rien de spectaculaire. Il se présente comme un cube en bois monté sur quatre pieds, dont le couvercle une fois ouvert comprend un double panneau solaire. « Les fours que nous fabriquons ne sont pas spectaculaires mais ils changent tout : ils préservent l’environnement, économisent le prix du combustible et dégagent du temps aux femmes qui peuvent alors travailler ou se former. » Ingénieur à Moutier, Christian Simonin en est convaincu : « Le four solaire est une réponse très adéquate à la désertification qui menace les pays sahéliens. »

Economies réalisées

Pour lutter contre l’érosion des sols et l’avancée du désert, le gouvernement tchadien interdit aujourd’hui la coupe du bois vert, comme la fabrication et l’utilisation du charbon de bois. Résultat : les habitants se rabattent sur le bois mort dont le prix augmente en flèche. L’utilisation de l’énergie solaire permet par conséquent des économies bienvenues, « soit un dixième d’un salaire moyen au Tchad », commente Christian Simonin.

La MET a déjà fabriqué quelque 1000 fours solaires dans ses ateliers de N’Djamena. Elle a formé plus de 100 animatrices qui ont à leur tour enseigné leur savoir-faire à 5000 utilisatrices. Fort de ce succès, l’ONG met sur pied des ateliers similaires à Abéché, dans l’est du pays, ainsi qu’à Doba, dans le sud.

Travail sur les mentalités

La principale difficulté dans l’introduction de cette infrastructure réside d’une part dans l’investissement de base qui correspond à CHF 100.-. L’ONG a ainsi créé un fonds de micro-crédit pour que les plus précarisés puissent bénéficier du four solaire, amorti en six mois. Le travail sur les mentalités est l’autre défi majeur : « Difficile pour les femmes de changer leur quotidien. Il faut des exemples de Tchadiennes emblématiques », souligne le directeur de la MET, qui salue en ce sens des femmes comme Solange Roba, l’une des animatrices locales de la technologie solaire. Cette personne dynamique avait d’ailleurs rendu compte dans le livre Parole aux femmes du chamboulement que provoquait le four solaire dans la journée de nombre de Tchadiennes. Mais « cumulant la patience d’une mère, l’amour d’une amie et l’ardeur d’une militante pour l’environnement, je ne me lasse pas de répéter, expliquer et de les motiver à changer leurs habitudes. Au début, elles me voyaient comme une formatrice. Mais après quelques jours, je suis devenue une grande sœur ou une conseillère et c’est bien, car après la formation, j’assure un suivi, j’assiste aux formations offertes par mes animatrices, je les visite à domicile, et suis toujours la bienvenue » (1).

Note
(1) Gabrielle Desarzens, Parole aux femmes, Au Sud comme au Nord elles changent le monde, Lonay-sur-Morges, StopPauvreté, 2014, p. 69.

Gabrielle Desarzens

Le site de la Mission évangélique au Tchad (MET).

Un reportage sur le four solaire au Tchad du magazine TV Réussite (Jeune Afrique) : "Promosol, un four solaire 'made in' Tchad".

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !