Séverin Bamogo : « L’Evangile qui m’habite est celui de Jésus apaisant la tempête »

Claude-Alain Baehler jeudi 06 décembre 2018

Séverin Bamogo, le nouvel aumônier de la Maison Béthel à Blonay, conçoit son ministère comme une présence apaisante. C’est sa manière de laisser transparaître Dieu auprès de personnes vivant des temps de fragilité mentale.

« Ici, je suis une présence ; l’être précède le faire, explique Séverin Bamogo, 57 ans, aumônier dans la Maison Béthel, à Blonay (1). Je prie, je saisis les occasions d’être en lien avec ceux qui m’entourent. La spiritualité fonctionne à la demande. » Arrivé il y a six mois dans la maison, ce mari et père de trois enfants adultes est originaire du Burkina Faso.

Au pays Faso, Séverin Bamogo a grandi dans une famille de neuf enfants, dont le père était évangéliste. Celui-ci annonçait la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, alphabétisait, accueillait des personnes fragiles, stigmatisées, touchées par des maladies mentales et, parfois, par des possessions. « Mon père travaillait avec les faibles moyens du bord, se souvient l’aumônier de Béthel. Il nous a appris le repos en Dieu, le calme et la paix face à la maladie. Aujourd’hui, l’Evangile qui m’habite est celui de Jésus apaisant la tempête. »

Séverin Bamogo se souvient de trois événements déterminants pour sa foi. D’abord, à 9 ans, alors qu’il vivait éloigné de sa famille afin de fréquenter l’école, il a découvert qu’il était pécheur et il s’est converti. Puis, à 17 ans, il a connu une nuit de combat qui l’a conduit à l’école biblique en France, puis en stage pastoral à Yverdon-les-Bains. Enfin, après une dizaine d’années passées à implanter une Eglise au Burkina Faso, la mort de son père a entraîné une réorientation de sa vie : des études à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine. A la fin de ses études, il a répondu à un appel de la maison d’accueil Morija, à Yverdon-les-Bains, qui cherchait un accompagnateur spirituel.

Laisser passer la vie

Quelques années plus tard, Séverin Bamogo a été engagé à Blonay. Il se rappelle : « Quand je suis arrivé à Béthel, j’ai eu l’occasion de pratiquer la boxe avec certains ‘bénéficiaires de soins’. Cela a facilité les relations. Et je vois qu’ici, il y a une soif de vivre incroyable. Alors, je demande à Dieu la sagesse de laisser passer la vie. »

Embauché à temps partiel à Béthel, Séverin Bamogo travaillera également, avec son épouse Gloria, comme pasteur dans l’Assemblée missionnaire de Delémont (UAM). Il se souvient de son père et rêve d’Eglises outillées pour accueillir les personnes en fragilité mentale, de manière simple et naturelle, sans osciller entre peur et exorcisme, sans spiritualiser les situations qui découlent de la fragilité humaine.

Claude-Alain Baehler

Le site de la Maison Béthel à Blonay.

Note
1) La Maison Béthel à Blonay accueille des personnes atteintes passagèrement dans leur santé psychique. Elle est l’un des deux établissements exploités par la Fondation Praz-Soleil. Reconnue d’utilité publique, elle est une œuvre de la FREE.
Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Noël, ou devenir des sauveurs sur les pas de Jésus

    Mar 21 décembre 2021

    Au Liban, les habitants vivent l’intensité de la vie face à l’intensité de la mort, selon les mots du théologien et prêtre maronite Fadi Daou rencontré à Genève. Il invite notamment ses concitoyens à devenir des sauveurs… sur les pas de Jésus.

  • Noël, ou sortir de nos jugements

    Mer 15 décembre 2021

    Thierry Lenoir est aumônier à 100% à la clinique de La Lignière à Gland. Cet ancien pasteur adventiste parle de l’esprit de Noël en termes de jugements moraux, sociaux et religieux à mettre de côté. Une réflexion qu’il partage dans l’émission Hautes Fréquences diffusée dimanche 19 décembre à 19 heures sur RTS La Première.

  • Leny Tonic booste notre Avent!

    Mer 01 décembre 2021

    Toute en sourires, elle vient avec un tournevis, un bout de tissu et une lingette, « de celles qu’on met en machine à laver le linge et qui absorbent les couleurs fortes pour éviter qu’elles ne déteignent sur les plus claires ». Et avec ces quelques objets, Hélène Steiger, alias Leny Tonic, nous apporte comme des éclats d’espérance dans cette période de l’Avent.  

  • « Votre couple a 2, 10, 30 ans au compteur ? Prenez-en soin ! »

    Lun 01 novembre 2021

    On investit dans nos carrières professionnelles, dans nos maisons… mais pas assez dans notre couple. C’est le constat que dressent Marc et Christine Gallay, le couple pastoral de l’église évangélique (FREE) de Lonay. Qui pratique avec bonheur une méthode dite « Imago », qui met la cellule de base créée par Dieu à l’honneur. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !