mardi, 09 septembre 2014 05:59

Ciel, mon info !: Shafique Keshavjee explique le « religieusement incorrect » de son dernier opus

Par Serge

Dans son dernier livre, La Reine, le moine et le glouton, Shafique Keshavjee donne dans le religieusement incorrect. Il prend à contre-pied ce qu’un certain catéchisme médiatique assène en matière de religieusement correct. Un propos à découvrir dans la fenêtre chrétienne de MaxTV et sur lafree.ch.

En mai dernier, le pasteur réformé et écrivain Shafique Keshavjee a publié La Reine, le moine et le glouton, un conte philosophico-théologique qui donne dans le religieusement incorrect. Avec son plaidoyer pour un grand débat des convictions, avec sa critique de certains aspects de la vie de Muhammed, et avec son refus de voir dans le débat d’idées l’horizon ultime de l’existence humaine, il jette un pavé dans la mare du tabou du pluralisme des vérités (toutes les convictions se valent). Il prend aussi à contre-pied les religieux qui souvent dissertent de vérités existentielles, bien au chaud dans leur bureau. Il leur rappelle que les grandes questions existentielles se posent face à la mort. Et que certaines convictions aident à mourir parce qu’elles sont porteuses d’espérance…

« Shafique Keshavjee : ‘La Reine, le moine et le glouton’, un conte religieusement incorrect », une émission produite par Dieu TV et la FREE.

Additional Info

  • Disponibilités (jours): 30

Media

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

25 novembre

  • «Dieu dans mes épreuves» avec Marjorie Waefler (One’Talk)
  • «Besoin d'amour» avec Gilles Geiser (Vitamine B)

2 décembre

  • «Une terre à nouveau fertile» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Entreprendre le changement» avec Damien Boyer (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Je n’aime ni le bonheur qui se vend, ni le 'hold-up' de la joie. La liberté, par contre, j’y crois ! »

    Ven 27 novembre 2020

    Quatre dimanches de l’Avent… et quatre personnes qui prennent la plume pour apporter une réflexion autour d’un mot qu’ils ont choisi. Ce dimanche 29 décembre, Robin Reeve, 56 ans, professeur à la HET-PRO, nous parle de LIBERTÉ. « Car Jésus est venu nous libérer de nos enfermements. »

  • Danser les lettres hébraïques comme une prière

    Lun 16 novembre 2020

    Gestuelle méditative basée sur les lettres hébraïques, la Téhima est enseignée à Renens (VD). Dans cette discipline chorégraphique, le corps se meut telle la plume d’un calligraphe. « Et l’on se trouve à la source du Verbe », explique Marc-Alain Ouaknin, philosophe, écrivain et rabbin français, dimanche 15 novembre, au micro de Gabrielle Desarzens dans l’émission Hautes Fréquences.

  • De multiples paroisses responsables

    Lun 02 novembre 2020

    Les faitières des Eglises de Suisse - dont le Réseau évangélique suisse - soutiennent l’initiative pour des multinationales responsables. Est-ce légitime ? Les églises peuvent-elles ou doivent-elles se mêler de politique ? Si les avis divergent, « le pasteur ou le curé ne doit surtout pas donner de mot d’ordre en matière de votation », a estimé dimanche 1er novembre dans Hautes Fréquences Claude Ruey, ancien conseiller d’Etat PLR. Il votera pourtant oui.

  • «Sophie Pétronin, une mère tirée des sables» par Gabrielle Desarzens

    Lun 26 octobre 2020

    Sophie Pétronin, 75 ans, otage française au Sahel, a été libérée jeudi 15 octobre. Son fils, Sébastien Chadaud Pétronin, a lutté 4 ans pour sa libération. Dans Hautes Fréquences, dimanche 25 octobre, il parle des retrouvailles avec sa mère et revient notamment sur la conversion de celle-ci à l’islam et sur le décès présumé de la Suissesse Béatrice Stockly.   

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !