Abandonner la pornographie : un cours en ligne et trois ateliers en présentiel

Yaëlle & Nicolas Frei vendredi 16 novembre 2018

La consommation de pornographie est en croissance. Elle concerne 1 jeune sur 5, qui en consomme au minimum une fois par semaine. Yaëlle et Nicolas Frei sont d’anciens porno-dépendants. Ils proposent aujourd’hui des cours en ligne et en présentiel pour quitter cette dépendance.

Yaëlle et Nicolas Frei lancent un cours en ligne « 90 jours pour abandonner la pornographie ». Avec cette nouvelle offre en Suisse romande, ces anciens porno-dépendants proposent sept sessions qui permettent de découvrir l'envers du décor de l'industrie du X, de mettre en place des outils concrets pour s'en sortir et de construire une vie épanouissante, libre de la pornographie. Les vidéos sont accompagnées d'un livret de 70 pages.

Le cours en ligne est disponible depuis le site innocence.ch et offre l'avantage d'être plus flexible, car accessible partout à l’aide d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Actuellement, un jeune sur cinq regarde du porno au moins une fois par semaine[1], et de plus en plus d'experts s'inquiètent des répercussions néfastes sur eux.

L’organisation Innocence propose en plus trois nouveaux ateliers en présentiel. Un premier aura lieu en janvier à Genève (Petit-Lancy) et deux autres à Vevey et à Estavayer-le-Lac au mois d'avril.

Ces cours s’adressent à toute personne qui lutte avec une consommation problématique de pornographie et qui souhaite en sortir. Le programme se concentre sur le potentiel de chacun afin d'encourager à construire une vie qui a du sens, des relations épanouissantes et un avenir rempli d'espérance. Le but est d'amener le participant à se questionner, à se lancer des défis, à se connaître davantage et à apprendre à affirmer son identité pour que la pornographie ne soit plus nécessaire pour se sentir bien.

Yaëlle et Nicolas Frei, d’anciens porno-dépendants

Yaëlle et Nicolas, aujourd'hui mariés, ont tous deux développé la même addiction à la pornographie durant leur plus jeune âge, avant même de se connaître. En 2013, ils sont partis pour un voyage de deux mois en Afrique du Sud. Un peu par hasard, ils se sont retrouvés catapultés dans une maison qui accueillait des filles mineures, victimes du trafic humain. Cette expérience leur a permis de prendre conscience qu’une consommation de pornographie n’est pas sans lien avec la traite des êtres humains. À travers le monde, des millions d'hommes, de femmes et même d’enfants se retrouvent prisonniers et obligés de s’exhiber devant une caméra, trop souvent dans des conditions inhumaines. Cette expérience a révélé qu’il y avait des victimes à la fois derrière l'écran et devant l’objectif.

Un jeune sur cinq regarde de la pornographie chaque semaine

Actuellement, 21% des 14-24 ans regardent au moins une fois par semaine du porno et 5% admettent en regarder plusieurs fois par jour[2] ! Parmi les répercussions néfastes sur les jeunes, on trouve des crises d'anxiété, des troubles du sommeil, une perte de l'estime de soi ou encore une représentation des rapports sexuels faussée.

Du côté de la production du matériel pornographique, des femmes et des hommes sont exploités et victimes de pratiques humiliantes et le droit du travail est bafoué... C’est là le quotidien des acteurs et actrices porno en France voisine, constate le journaliste Robin d'Angelo, après plus d'un an en immersion dans l'industrie du porno amateur en France[3].

Retrouvez plus d'informations et les inscriptions sur www.innocence.ch.

 


[1] Voir l’étude réalisée par Ipsos pour le Fonds Actions Addictions, la fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l’innovation politique. Elle a été réalisée en ligne sur un échantillon de mille jeunes de 14 à 24 ans. http://www.gabrielperi.fr/les-addictions-chez-les-jeunes-(14-24-ans).html

[2] Voir l’étude réalisée par Ipsos pour le Fonds Actions Addictions, la fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l’innovation politique. Elle a été réalisée en ligne sur un échantillon de mille jeunes de 14 à 24 ans. http://www.gabrielperi.fr/les-addictions-chez-les-jeunes-(14-24-ans).html

[3] Robin D’Angelo, Judy, Lola, Sofia et moi, Paris, Goutte d'Or, 2018. https://www.payot.ch/Detail/judy_lola_sofia_et_moi-robin_d_angelo-9791096906109

  • Encadré 1:

    Dates de l’atelier Petit-Lancy (Genève)

    Mardi 8 janvier 2019 à 19h
    Mardi 22 janvier 2018 à 19h
    Mardi 5 février 2019 à 19h
    Mardi 19 février 2019 à 19h
    Mardi 5 mars 2019 à 19h
    Mardi 19 mars 2019 à 19h
    Repas de clôture : mardi 2 avril 2019 à 19h

    Dates des ateliers « Vevey » et « Estavayer-le-Lac »

    Mercredi 10 avril 2019
    Mercredi 24 avril
    Mercredi 8 mai
    Mercredi 22 mai
    Mercredi 5 juin
    Mercredi 19 Juin
    Repas de clôture le mercredi 3 juillet

    Inscription : CHF 100.–

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !