×

Message

Failed loading XML...

«La raison contre Dieu?» par Jean-René Moret

Jean-René Moret jeudi 05 novembre 2020 icon-comments 2

Croire en Dieu serait irrationnel. Jean-René Moret, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny (FREE), s’inscrit en faux contre une telle perspective. Il plaide pour que les croyants ne laissent pas aux athées ou agnostiques le monopole de la rationalité. Cette opinion est parue dans le quotidien 24 heures du 3 novembre. Et sur votre site aujourd’hui.

 

 

Une opinion couramment répandue présuppose que ce qui concerne Dieu serait du domaine exclusif de la foi et que la raison n’aurait pas son mot à dire dans le domaine. Que, certes, chacun serait libre de ses positionnements de foi, mais que cela devrait en tout cas rester hors du débat public, voué au règne de la raison, seule à même de permettre un échange civilisé entre les humains.

Faut-il cependant admettre une telle opposition entre foi et raison ? Combien de grands penseurs, chrétiens ou croyants, seraient restés perplexes face à une telle dichotomie ?

 

Une Raison derrière notre raison ?

La science même reste face à un mystère quant à l’origine du monde, au fait qu’il existe quelque chose plutôt que rien. De plus, la rationalité scientifique repose sur la présence de lois naturelles stables, rationnelles et intelligibles pour l’être humain. Sans un Dieu créateur, il faut expliquer qu’un cerveau sélectionné pour son aptitude à chasser le mammouth soit capable de traiter avec succès les mathématiques les plus abstraites ou la physique quantique. Face à cela, il n’y a rien que de très rationnel à voir un être rationnel derrière le monde où nous vivons.

Et s'il existe un être tout-puissant, à l'origine du monde matériel, de ses lois, et en définitive de l'humanité, quelle irrationalité à penser que cet être dépasse nos capacités d’études et de compréhension ? À admettre qu'il puisse agir par-delà les lois qu'il a lui-même établies, donc effectuer des miracles ? À envisager qu'il soit intéressé à ce que les êtres pensants que nous sommes aient une relation avec lui ? À reconnaître qu'une telle relation demande une initiative de sa part, et ne puisse reposer uniquement sur la recherche humaine ?

 

Illogique, une révélation ?

Effectivement, la foi chrétienne, tout comme d’autres, repose sur une révélation de Dieu qui se fait connaître, au plus haut degré en venant en la personne de Jésus-Christ. Reste alors à accorder ou non du crédit à sa révélation, à vouloir ou non entrer en relation avec ce Dieu. La décision en la matière va impliquer chaque personne dans son entièreté et sa complexité, et il est vrai que le débat rationnel n’impose pas une réponse inévitable. La dimension personnelle ne sera jamais éliminée, et en ce sens on peut parler de foi. La rationalité est effectivement dépassée par l’ampleur du sujet, mais n’est pas écartée ni annihilée. Chrétiens et tenants d’autres religions ou positions philosophiques ont chacun des raisons de penser et croire ce qu’ils pensent et croient.

 

Les athées : pas le monopole de la raison !

La recherche de la vérité bénéficie de ce que chacun puisse présenter ses raisons et leurs conséquences, publiquement et posément, et les voir réfutées ou admises. La qualité du débat ne gagne rien à ce que soit imposé un athéisme de facto au nom de la neutralité ou d’une rationalité dont, croyons-le ou non, les athées n’ont pas le monopole.

 

Jean-René Moret
Physicien EPFL, Dr des. en études théologiques, pasteur dans l’Église Évangélique de Cologny

2 réactions

  • Michel vendredi, 06 novembre 2020 15:46

    Si seulement les pasteurs évangéliques enseignaient à leur public que la raison, ça existe! Je n'entrerai pas ici dans les détails, mais j'ai vécu des expériences qui me laissent songeur quand à la capacité de raisonner de beaucoup d'évangéliques.

  • Serge vendredi, 06 novembre 2020 17:33

    Bonjour, vous en avez au moins trouvé un en la personne de Jean-René Moret... Désolé pour vous! Meilleurs messages en Christ! SC

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !