"Bienvenue aux Attestants !" par Serge Carrel

vendredi 22 janvier 2016 icon-comments 2

Au sein des Eglises réformées et luthériennes francophones, les évangéliques se réveillent. La fondation de l’association des Attestants en est un indice fort. Serge Carrel s’en réjouit.

L’événement marque un tournant dans le paysage du protestantisme francophone. Avec la fondation de l’association des Attestants le week-end dernier à Paris (1), les évangéliques au sein de l’Eglise protestante unie de France posent un front de résistance à un libéralisme théologique qui opère des ravages en France comme en Suisse. Et les évangéliques au sein des Eglises réformées de Suisse romande devraient bientôt faire de même !

Contre le libéralisme théologique

En vogue dans nombre de facultés de théologie protestante, le libéralisme théologique (1) lamine les paroisses et les Eglises locales en érodant la confiance des membres dans la Bible, Parole de Dieu. Il mine l’éthique du Royaume que nombre de pasteurs et de fidèles confessants tentent d’incarner dans une société de plus en plus éloignée des valeurs chrétiennes. Il renvoie dans leur ghetto nombre de chrétiens convaincus que la Bonne Nouvelle de la résurrection corporelle de Jésus-Christ est une espérance extraordinaire pour l’ensemble de l’humanité…

Au cœur de Paris

La constitution de cette association en lien avec la paroisse du Marais à Paris est un symbole fort. Dans la capitale symbolique de la francophonie, il est possible de développer un témoignage évangélique qui s’épanouit avec force. Dans une société extraordinairement pluraliste et sécularisée, cette paroisse réussit à multiplier ses cultes dans un style simple, à développer leur diffusion sur le web, à être très active sur les réseaux sociaux…

Un gage d’espérance

Incarner l’Evangile de Jésus-Christ tout entier en 2016 a de l’avenir ! Cela passe par la réaffirmation de convictions simples comme le rappelle L’Engagement du Cap (2) : les êtres humains sont perdus ; l’Evangile est une bonne nouvelle et la mission de l’Eglise se poursuit. Au cœur de la tourmente, des témoins se lèvent et proclament : « Jésus-Christ est ressuscité ! Oui, il est vraiment ressuscité ! » Un gage d’espérance pour le protestantisme francophone et, bien au-delà, pour tous ceux qui prendront au sérieux ce message !

Serge Carrel
Rédacteur responsable de lafree.ch

Notes

1 Voir l’article de lafree.ch : « L’aile évangélique des Eglises réformées s’affirme, à Paris comme en Suisse romande ».

2 Très en vogue en francophonie, le libéralisme théologique est en perte de vitesse dans le protestantisme global. Nombre de théologiens exceptionnels de la sphère anglophone affichent des convictions évangéliques. Ils n’accèdent malheureusement que rarement à la sphère francophone. Pour exemple : l’extraordinairement prolixe N.T. Wright, le magnifique Miroslav Volf, le sage Ben Witherington III…

Serge Carrel

Serge Carrel est au bénéfice d’une formation double: théologique et journalistique. Après dix ans de pastorat en France et en Suisse romande, il a travaillé huit ans comme journaliste aux émissions religieuses de la RTS. Aujourd’hui formateur d’adultes et journaliste en lien avec la Fédération romande d’Eglises évangéliques (FREE), il essaie de tirer le meilleur parti de ce double ancrage. Que ce soit dans le cadre du FREE COLLEGE, de lafree.ch, de Vivre ou de la fenêtre chrétienne de MaxTV.

Formation reçue

Master en théologie (UNIL, 1986)
Centre romand de formation des journalistes (RP, 1996)

2 réactions

  • Arlette et Philippe Kocher vendredi, 22 janvier 2016 10:46

    Ce message nous réjouit beaucoup et nous encourage à persévérer dans l'écoute de la Parole de Dieu.
    A Genève nous regrettons que la communication entre l'Eglise Protestante de Genève et les Eglises Evangéliques de Genève ne passe pas suffisamment.

  • Alain Normand vendredi, 22 janvier 2016 12:54

    Quand les réformés du canton de Vaud, puis l'église réformée-luthérienne unie de France, ont choisi, en matière d'éthique du mariage, le politiquement correct plutôt que le bibliquement juste, il devenait évident que cette décision serait suivie de conséquences. Nous y voici. Que les chrétiens bibliques, qu'ils soient de confession réformée, évangélique, ou catholique, affirment leurs convictions issues de la Parole Dieu, et deviennent des 'attestants' de la vérité, voilà qui est bienfaisant et prometteur. Nous commençons à constater des regroupements clarificateurs et salutaires, qui échappent déjà aux fomenteurs de division que sont les tenants d'un libéralisme théologique destructeur d'unité. La vraie. La seule qui vaille vraiment, celle fondée sur la personne du Christ, Fils de Dieu, telle qu'elle est communiquée dans la révélation biblique, avec les valeurs qui l'accompagnent. Aujourd'hui, qu'ils soient nommés confessants, professants, ou attestants, les croyants bibliques, entrent dans la joie d'un formidable courant de foi active, au delà des étiquettes confessionnelles. Le renouveau devient possible. On n'a pas fini d'en entendre parler.

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !