La RJ de Bulle rappelle au 2500 participants la centralité du Christ

Serge Carrel mardi 08 mai 2018

Vendredi soir, samedi toute la journée et dimanche, quelque 2500 jeunes ont convergé vers Bulle pour participer à la 26e édition de la RJ. L’occasion pour les organisateurs de rappeler la centralité du Christ dans une ambiance très charismatique.

Du 4 au 6 mai, la Rencontre de jeunesse (RJ) a rassemblé 2500 jeunes à l’Espace Gruyère de Bulle avec comme titre « Le seul nom ». Philipp Schmerold, pasteur dans les Eglises pentecôtistes d’Autriche, et Patrice Martorano, pasteur dans l’Eglise Momentum à Bordeaux (autrefois Bordeaux Rive Droite), ont été les principaux orateurs de cet événement qui rassemble chaque année une partie importante de la jeunesse évangélique de Suisse romande. La louange était assurée par un groupe autour de Dan Luiten et par le groupe Echo.

« Même s’il y a eu un peu moins de monde que l’an dernier, constate Yves Bulundwe, membre de l’Equipe Vision, nous sommes très contents de la manière dont s’est déroulée cette RJ. Cette édition a vu l’arrivée de nombreuses personnes nouvelles parmi les organisateurs et les bénévoles, et le tout a bien tourné. »

Rappeler la centralité du Christ

Le thème « Le seul nom » a permis à cette RJ de rappeler la centralité du Christ dans tout ce que les chrétiens entreprennent. « Ce slogan, relève Yves Bulundwe, avait vocation de souligner aux jeunes présents qu’il est important de connaître le Christ et de cheminer avec lui. Il s’agissait aussi de rappeler que Jésus-Christ a une réponse à apporter aux questions de ce monde. Il amène de la clarté dans nos esprits embrouillés, il amène une solution aux grandes questions que l’on se pose. »

Avec Phare FM Romandie et le Top chrétien

Cette édition de la RJ a développé un partenariat particulier avec les médias. Dans le village des stands, le Top chrétien, grand acteur évangélique francophone du web, et Phare FM Romandie étaient actifs. Notamment via une « Silent Party » organisée par Phare FM. Ces deux médias ont diffusé l’événement sur leur site en streaming pour le Top ou alors sur les ondes romandes via le DAB+ pour Phare FM.

La prochaine édition de la RJ aura lieu l’an prochain au même endroit du 3 au 5 mai.

Serge Carrel

 

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Le handicap n’est pas une punition ! »

    Ven 09 juillet 2021

    Membre de l’Eglise évangélique de Gimel (FREE), Sylvie Gallay, 53 ans, a deux enfants, dont un fils aîné de 24 ans atteint d’autisme et d’épilepsie grave. Cette enseignante de formation appelle de ses vœux un accueil des personnes en situation de handicap non seulement à l’école, mais également au sein de nos Eglises. « Le handicap n’est pas une punition », estime-t-elle.

  • La 11ème plaie d’Egypte (2/9)

    Lun 05 juillet 2021

    Quel référentiel convoquer pour parler de la pandémie ? Et quelle implication a-t-elle eue sur la foi des croyantes et croyants ? Accompagnante spirituelle dans un home médicalisé, la protestante Marianne Guéroult parle d’une traversée du désert qui l’a tenue éloignée de ses proches.

  • "Subjectif!" épisode 10: Si la foi était un voyage?

    Ven 02 juillet 2021

    Découvrez aujourd'hui le dernier épisode d'une série de 10 capsules vidéo pour faire réfléchir sur la foi, au travers de questions parfois déroutantes posées à des chrétien·ne·s romand·e·s et au-delà. Des capsules de deux minutes environ à partager sans réserve sur tous les réseaux! une coproduction de La FREE, Médias-pro et DM.

  • « Quelqu’un te cherche ! »

    Jeu 01 juillet 2021

    Membre de l’église La Passerelle à Vevey (FREE), Katia Baechler, 44 ans, vient de sortir son premier roman. Elle y parle d’amour, d’espérance et de foi. « Parce que je crois que Dieu peut encore rencontrer chacun là où il se trouve », dit-elle jeudi 1er juillet sur la terrasse de sa maison.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !