La Conférence universitaire suisse accrédite une haute école de théologie évangélique à Bâle

jeudi 11 décembre 2014

La Staatsunabhängige Theologische Hochschule Basel (STH Basel), une haute école de théologie évangélique et indépendante de l’Etat située à Riehen près de Bâle, vient d'être accréditée par la Conférence universitaire suisse (CUS). Désormais, ses diplômes sont formellement de valeur équivalente à ceux délivrés par les facultés de théologie des universités de l’Etat.

Le 27 novembre 2014, la Conférence universitaire suisse (CUS) a accrédité la Staatsunabhängige Theologische Hochschule Basel (STH Basel – Haute école de théologie indépendante de l’Etat, Bâle) comme institution universitaire délivrant des diplômes de théologie de niveau Bachelor et Master.

Cette accréditation signifie d'abord que la STH est reconnue comme une université privée avec son profil théologique évangélique. Elle confirme également l'équivalence entre le niveau de ses programmes et celui des facultés de théologie des universités de l’Etat, notamment en ce qui concerne les diplômes de Bachelor et de Master en théologie. L'accréditation ouvrira la porte à des partenariats et à des échanges d'étudiants, d'égal à égal, avec d'autres facultés de théologie de niveau universitaire, en Suisse et à l'étranger.

Un excellent point de départ

« Cette accréditation constitue un excellent point de départ pour faire reconnaître la STH auprès de toutes les Eglises protestantes, réformées comme évangéliques, précise Stefan Schweyer, chargé de cours en théologie pratique et responsable du projet d'accréditation. Logiquement, la reconnaissance par les facultés de théologie des universités de l'Etat et par les Eglises devrait suivre automatiquement. Mais en pratique, nous aurons à travailler afin que cela arrive. »

Interrogé sur la question de l'engagement de diplômés de la STH, le président du Conseil de l’Eglise réformée zurichoise Michel Müller précise : « L’Eglise réformée de Zurich continuera d'employer des diplômés de la STH Basel, à condition qu'ils aient obtenu un certificat d'équivalence de la part de la Commission d'éducation du Concordat. » Cette commission est, pour l'essentiel, composée de représentants des Eglises ayant signé le Concordat (1), ainsi que des facultés de théologie des Universités de Zurich et de Bâle.

Quant au président de la Commission d'éducation du Concordat, le bâlois Lukas Kundert, il indique que la commission n'as pas délibéré à ce sujet. Elle n'a donc pas de commentaires à apporter.

La STH Basel est une haute école de théologie de niveau universitaire et de sensibilité évangélique. Dans ses travaux de recherches théologiques comme dans son enseignement, elle considère la Bible comme la Parole de Dieu. La STH à Bâle a été fondée en 1970 sous le nom de Freie Evangelisch-Theologische Akademie Basel (FETA). Elle a été rebaptisée STH Basel en 1994. En 2007, elle a adapté ses programmes aux directives de Bologne et a commencé de délivrer des diplômes de niveau Bachelor, puis de niveau Master.

En Suisse, la STH est la première haute école de théologie protestante indépendante de l’Etat à obtenir l’accréditation de la Conférence universitaire suisse. Deux hautes écoles catholiques ont déjà obtenu cette accréditation.

Le site de la STH Basel.

RTS La Première: le Juste Ciel du Journal du matin le 12 décembre a été consacré à ce sujet.

  • Encadré 1:

    1 En Suisse alémanique, la plupart des Eglises réformées cantonales ont signé un Concordat qui, par l'harmonisation des formations et des conditions d'admission, permet aux pasteurs d'exercer dans le canton de leur choix. Une seule Eglise réformée cantonale ne fait pas partie du Concordat : celle de Berne-Jura-Soleure.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !