Interjeunes : un concept original depuis 50 ans

vendredi 14 septembre 2018 icon-comments 1

Les groupes de jeunes chrétiens Interjeunes fêtent leurs 50 ans cette année. Issus de l’intuition de chrétiens yverdonnois, ces groupes ont aidé, et aident encore, les Eglises à prendre soin de leurs jeunes.

Samedi 8 septembre, les groupes « Interjeunes » ont fêté leur cinquantième anniversaire à la Mauguettaz, un village situé près d’Yvonnand (VD). Quelque 300 participants ont vibré à l’évocation des moments forts de ces groupes de jeunes chrétiens, y compris en écoutant Marie-Louise Billaud, 91 ans, évoquer la première rencontre, en 1968, à Yverdon-les-Bains.

Des participants de tous âges, actuels ou anciens, étaient présents. Certains anciens membres du groupe étaient venus avec leurs adolescents, devenus à leur tour membres d'Interjeunes. Plusieurs anciens ont décrit leurs années Interjeunes comme des temps marquants de formation spirituelle, humaine et biblique.

Le premier groupe Interjeunes a été inventé par quelques chrétiens de la région yverdonnoise. Ceux-ci désiraient rassembler les jeunes chrétiens, peu nombreux et dispersés dans différentes Eglises, afin de créer un groupe plus fort, capable de fortifier les jeunes dans leur foi et de les aider à témoigner de Jésus-Christ. Ils ont été entendus et, en 1968, plusieurs petits groupes ont fusionné en un groupe interconfessionnel, capable de développer une nouvelle dynamique. Ce groupe a permis l’organisation de rencontres de qualité, notamment grâce aux orateurs invités.

Un concept porteur

Le concept a si bien fonctionné que, en 20 ans, le groupe Interjeunes d’Yverdon-les-Bains s'est développé jusqu'à réunir plus de cent personnes lors de ses réunions. Il proposait également des camps de ski, des rencontres de prière, un « Coffee-Bar », des activités récréatives et même un engagement social.

Comme les nombreux participants venaient parfois de loin, des groupes Interjeunes à l’image de celui d’Yverdon-les-Bains ont été créés ailleurs en Suisse romande : à Vallorbe, à Echallens, sur La Côte lémanique, dans le Chablais, dans la vallée de Joux, à Cossonay. Quelque 500 jeunes de 14 à 25 ans participent actuellement, de près ou de loin, aux événements organisés par les différents groupes locaux.

Aujourd’hui, les groupes Interjeunes évoluent dans un environnement très différent. D’une part, les Eglises se sont généralement dotées de leurs propres groupes de jeunes. D’autre part, certains jeunes ont développé une participation plus « virtuelle » aux groupes Interjeunes, par l’intermédiaire de réseaux sociaux comme Instagram et Snapchat. Interjeunes doit donc faire ce qu’il a déjà su faire par le passé : s’adapter et se réinventer.

Claude-Alain Baehler

Le site internet d'Interjeunes.

1 réaction

  • Patrick Hierl vendredi, 14 septembre 2018 08:52

    MERCI pour ce magnifique article !
    Petite précision, sur la photo de groupe, on a compté 259 personnes (photo de drone à l'appui), sans compter les enfants dans la girafe, les parents occupés, et les diverses personnes absentes de la photo. Les « 130 participants » mentionnés me semblent largement en deçà de la réalité, « 300 participants » me sembleraient mieux refléter la visibilité de l'évènement :)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !