« In Jesus’Name » : une décision judiciaire attendue pour clore le dossier

mercredi 01 mai 2013

Les plaignants de l'Eglise ICF de Zurich qui se sont opposés à la diffusion du livre du photographe genevois Christian Lutz attendent que l'affaire soit jugée pour clore définitivement le dossier. « In Jesus'Name » est pourtant d'ores et déjà retiré de la vente.

Contacté lundi dans son étude zurichoise, l'avocat des 21 membres de l'Eglise ICF, Marc Weber, indique ne pas pouvoir retirer l'opposition : « Il faut que l'affaire soit jugée ; plainte a été déposée devant la justice et nous attendons une décision de la Cour pour clore maintenant le dossier. » En dépend en effet la destruction définitive du livre « In Jesus'Name » qui contient les images incriminées.

Droit à l'image
Pour Daniel Linder, porte-parole d'ICF à Zurich, Christian Lutz aurait dû demander aux personnes photographiées leur autorisation pour figurer dans son ouvrage : « C'est le droit à l'image des individus qui est en cause, et non pas de l'Eglise en tant que telle. »
S'il insiste sur ce point, il n'empêche qu'ICF est une Eglise très particulière dans le paysage suisse. Selon le sociologue des médias et fin connaisseur du milieu évangélique, Philippe Gonzalez, elle véhicule une image de marque qu'elle contrôle attentivement, un peu comme une entreprise. Et les privés qui ont déposé plainte se sont tous adressés au même avocat qui est l'avocat d'ICF.

Trilogie non aboutie
Malgré le soutien d'un comité qui s'était manifesté au nom de la liberté artistique, Christian Lutz avait décidé la semaine dernière de retirer son livre de la vente, sans attendre la fin de la procédure judiciaire. Une façon de tourner la page... et de faire une croix sur plus d'un an de travail.
Le photographe avait en effet longuement suivi et photographié les différentes activités de la communauté ICF de Zurich pour illustrer le troisième volet d'une trilogie sur le pouvoir, initiée en 2003. Après le pouvoir politique et le pouvoir économique, il voulait illustrer le pouvoir religieux au moyen de 57 photographies.

Plainte déposée
Mais dix jours après sa sortie en novembre dernier, le livre en question avait été interdit de diffusion suite à une plainte déposée par 21 membres de cette Eglise. Les mesures provisionnelles avaient été confirmées par la Cour en début d'année.
Si Christian Lutz jette aujourd'hui l'éponge, il compte néanmoins exposer la majorité de son travail au Musée de l'Elysée à Lausanne dès le 5 juin prochain... les photos incriminées en moins.
Gabrielle Desarzens

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !