50 ans de DM-Echange et mission : la Suisse est la nouvelle terre de mission

vendredi 22 novembre 2013

Pour le DM-Echange et mission, la Suisse est la nouvelle terre de mission. C'est le constat que cet organisme protestant de sensibilité réformée tire après 50 ans d'existence. Trois jours de fête marquent le jubilé.

Après avoir travaillé pour l'indépendance des Eglises du Sud, puis s'être orienté sur l'aide au développement, le Département missionnaire des Eglises réformées romandes – appelé aujourd'hui DM-Echange et mission – se trouve confronté à la perte de vitesse des Eglises en Suisse. Un état de fait qui le pousse à réorienter ses activités en épaulant les paroisses locales dans leur travail de mission.

Programme de relance
Concrètement, deux représentants de l'Eglise presbytérienne de l'île Maurice sont par exemple actuellement en Suisse romande pour promouvoir un programme de relance de l'Eglise. Après avoir connu une baisse de fréquentation de leurs lieux de culte, cette Eglise du Sud a créé et avec succès des groupes de maison comme alternative au culte du dimanche, effectué un travail sur la liturgie et la musique, et introduit une formule de théâtre-forum auprès des jeunes.
Pour Bertrand Quartier, responsable de communication de DM-Echange et mission à Lausanne, ce partage d'expériences est aujourd'hui vital pour l'Eglise qui doit renouveler ses forces.

Deux jours de fête
Sous nos latitudes, ce n'est donc pas tant une aide alimentaire ou physique que spirituelle, sociale et environnementale que le DM-Echange et mission veut amener. A l'occasion de ses 50 ans, qu'il fête du 22 au 24 novembre, différentes animations soulignent d'ailleurs cette démarche dite holistique. La tenue d'un atelier sur l'aumônerie à l'hôpital, ou un autre sur les réseaux sociaux et ce que les Eglises peuvent y apporter sont notamment à l'agenda des manifestations. Une « nuit de la mission » en collaboration avec les milieux évangéliques est également prévue vendredi soir dès 19h30 au casino de Montbenon avec, à minuit, un concert rap du groupe fribourgeois Elimelek.
Le témoignage chrétien sous ses différentes formes est à chaque fois mis en avant, avec un accent particulier sur les notions de justice et de solidarité.
Gabrielle Desarzens

Voir le programme complet.

 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !