×

Message

Failed loading XML...

Lausanne : les cofondateurs d’Exo à la cathédrale avec une expo… et un concert «The Way» dimanche à 18h (article et vidéo)

Serge Carrel vendredi 12 avril 2019

Cofondateurs du groupe Exo, Laura et Chris Christensen proposent durant les deux semaines qui précèdent Pâques une exposition et des concerts intitulés « The Way ». L’occasion de s’immerger dans les noirceurs et la lumière du temps de Pâques. Ils sont à la cathédrale de Lausanne jusqu’à dimanche avec leur expo et leur concert à 18h, puis en tournée dans des Eglises à Morges, Sion, Echallens et Rolle pendant le week-end de Pâques. Visite guidée de l’exposition en la cathédrale de Lausanne.

Depuis lundi dernier, la cathédrale de Lausanne accueille un chemin de croix composé de 15 patchworks. Laura Christensen, cofondatrice du groupe Exo, accueille les visiteurs et leur explique la démarche. Voilà 3 ans, elle s’est lancée dans la confection de 15 « patchworks impressionnistes » qui font écho à 15 chansons que son mari Chris a composées à partir d’un carnet de poèmes de la Belge Anne Piron. Toutes ces chansons évoquent les derniers jours de Jésus, du Jardin de Gethsémané à la Résurrection.

« Honnêtement, c’est incroyable de se trouver ici avec cette exposition et de donner dimanche un concert ‘The Way’. » Voilà plus de 2 ans, Laura et Chris Christensen, tous deux d’origine américaine et très actifs en francophonie, ont visité la cathédrale de Lausanne. Ils s’émerveillent devant sa beauté. L’an dernier, ils prennent rendez-vous avec le pasteur responsable du lieu et lui proposent leur exposition et un concert. « Et il a été d’accord, ajoute Laura Christensen. Notre rêve s’est réalisé ! »

Des patchworks à découvrir en musique

Lorsque Chris accompagne les visiteurs dans le déambulatoire au fond de la cathédrale, il souhaite les inviter à aller plus loin. Il ne s’agit pas simplement de découvrir 15 patchworks et d’y dénicher le petit carré avec une étoile qui indique que Jésus est là. Mais aussi de goûter, grâce à son smartphone et aux QR codes, à la musique qui va avec. Il est ainsi possible d’entendre chacune des chansons qui ont inspiré les patchworks. « Voilà plus de 10 ans, Anne Piron m’a donné un carnet de poèmes que je n’ai pas ouvert, détaille Chris. C’était une période de ma vie où j’étais un peu déprimé. Un jour, j’ai tout de même ouvert ce cahier et j’ai commencé à lire ces poèmes autour de la Passion de Jésus. En deux semaines, j’ai composé les 15 chansons! »

Pendant quelques années, le couple donne des concerts uniquement avec les chansons et sans produire de CD. « Régulièrement, ajoute Laura, j’ai demandé à Chris quand nous allions réaliser le CD… et il ne le souhaitait pas. » Il y a trois ans, elle tente de convaincre à nouveau son mari, mais sans succès. Le lendemain de cette tentative, elle réalise son premier patchwork en lien avec le jardin de Gethsémané. « Ce n’était pas planifié du tout, complète-t-elle. J’étais en train d’apprendre à une amie à confectionner un patchwork et je l’ai réalisé en lien avec le premier chant de ‘The Way’. » Aujourd’hui, il y en a 15 qui déploient un chatoiement de couleurs en lien avec chacune des chansons… et un livre avec un CD a même été édité!

Des poèmes qui relèvent

« Là où il y a la mort, la vie n’est pas loin, ajoute Chris en poursuivant son chemin dans le déambulatoire de la cathédrale. Et l’espérance est toujours là. Les chants de ‘The Way’ nous aident à nous identifier à Jésus dans sa souffrance. On ne va pas nier nos souffrances, mais quand le bonheur n’est pas au rendez-vous, il peut tout de même y avoir de la joie, parce qu’en tant que chrétiens nous sommes en Christ, parce que nos souffrances et nos joies sont en lui. » Les patchworks scintillant de lumière s’enchaînent : « Non, je ne connais pas cet homme », « Roi des Juifs », « Femme, ne pleure pas ! », « Père en tes mains »… « Il est vivant ! ». « En fait, complète Chris, il y a des moments dans la vie d’un artiste où on ne trouve plus les mots pour exprimer ce que l’on est en train de vivre et où l’on a besoin des mots des autres pour dire ses propres sentiments. Ces poèmes d’Anne Piron m’ont relevé. Et j’espère que les personnes qui viennent visiter cette exposition ou écouter un concert ‘The Way’ connaîtront une expérience comparable. »

Serge Carrel

L’exposition de patchworks à la cathédrale de Lausanne se déroule jusqu’au concert de Laura et Chris Christensen dimanche à 18h à la cathédrale de Lausanne.
Laura et Chris Christensen, Exo, The Way, Méditations, Falls Church, www.exolouange.com, 2017, 98 p.
  • Encadré 1:

    La tournée « The Way » en Suisse romande avec les cofondateurs d’Exo

    Laura et Chris Christensen sont en concert avec « The Way » :

    • Dimanche 14 avril à la cathédrale de Lausanne à 18h avec une chorale Psalmodia
    • Vendredi 19 avril à l’Eglise évangélique L’Oasis à Morges (Uttins 3) à 17 h
    • Dimanche 21 avril à l’Eglise évangélique d’Echallens (Hôtel de Ville 8) à 10h
    • Dimanche 21 avril à l’Eglise évangélique Les Marronniers à Rolle (Petites-Buttes 10) à 17h
  • Encadré 2:

    Une émission Ciel ! Mon info avec Laura Christensen

    Mercredi 17 avril à 20h, l’émission Ciel ! Mon info sur Maxt/Theotv accueille Laura Christensen pour évoquer « The Way » et la confection de ses patchworks en lien avec ce chemin de croix. Exceptionnellement, cette émission est d’ores et déjà disponible sur lafreetv.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !