Elections fédérales : progression des évangéliques en Suisse allemande et possible maintien en Suisse romande

Serge Carrel mardi 22 octobre 2019

Les évangéliques qui sollicitaient les suffrages des citoyens suisses lors des élections fédérales de dimanche dernier ont connu des fortunes diverses. Dans le canton de Vaud, les deux membres de la FREE n’ont pas été élus directement. En Suisse allemande, au vu du faible taux de participation, les deux partis se revendiquant « évangéliques » ont augmenté le nombre de leurs élus.

En Suisse romande, aucun des évangéliques figurant sur les listes des principaux partis n’est parvenu à être élu. Dans le canton de Vaud, le conseiller national Laurent Wehrli arrive cinquième parmi les candidats PLR. Il est évincé des élus libéraux-radicaux par la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro. Le syndic de Montreux devrait toutefois rester à Berne, que le conseiller aux Etats Olivier Français soit renouvelé dans son mandat ou non. Ce dernier a en effet relevé publiquement qu'il renonçait de toutes façons au Conseil national, lui qui a terminé premier des candidats de la liste PLR.

Après une campagne dynamique, l’UDC Philippe Jobin reste en rade. Arrivé quatrième sur la liste de l’UDC, il manque de 3000 suffrages l’élection. Après avoir longtemps figuré parmi les élus de son parti, il a vu au cours de la soirée de dimanche le quatrième siège de l’UDC passer aux mains des Vert'libéraux.

Le pasteur de la FREE, Norbert Valley était candidat sur la liste du PEV dans le canton de Vaud. Il n’est pas élu, mais arrive en tête de tous les candidats de cette liste avec 3860 suffrages, alors que son parti récolte 1,3 pour cent des votes.

Le PEV progresse et l’UDF entre à nouveau

En Suisse allemande, les deux partis qui se revendiquent « évangéliques » ont progressé. Le PEV a vu son nombre de conseillers nationaux passer de deux à trois, grâce à l’élection de l’Argovienne Lilian Suter. Les deux conseillers nationaux sortants, la Bernoise Marianne Streiff et le Zurichois Nik Gugger, ont été réélus. Dans le canton de Berne, l’Union démocratique fédérale (UDF) revient au National après huit ans d’absence avec l’agriculteur d’Oberwil Andreas Gafner.

Deux personnalités politiques proches des milieux évangéliques ont été réélues : l'UDC bernois Erich von Siebenthal et le socialiste de Bâle campagne Eric Nussbaumer. Deux n’ont pas été réélues : le libéral-radical zurichois Ulrich Bigler et le secrétaire syndical socialiste soleurois Philipp Hadorn.

Serge Carrel avec Idea

Cet article a été modifié le 22 octobre à 8h30.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !