Affaire Norbert Valley: l’initiative parlementaire de Lisa Mazzone refusée par le National

jeudi 05 mars 2020

Les milieux évangéliques attendaient beaucoup de l’initiative parlementaire de Lisa Mazzone pour en finir avec la criminalisation de la solidarité. Notamment en lien l’exercice de l’amour du prochain et la pratique du ministère pastoral auprès des exclus de notre société. C’est raté ! Le Conseil national a refusé hier en fin de journée d’entrer en matière pour la révision de l'article 116 de la Loi sur les étrangers.

Mercredi 4 mars, le Conseil national a décidé de ne pas entrer en matière sur l’initiative parlementaire de Lisa Mazzone « En finir avec le délit de solidarité ». 102 parlementaires ont refusé de donner suite à cette initiative et 89 sont entrés en matière. Sans surprise, la gauche a voté en bloc pour une révision de l’article 116 de la Loi sur les étrangers et la droite, avec de nombreux représentants du PDC, a refusé l’entrée en matière.

Des conseillers nationaux proches des milieux évangéliques comme Eric Nussbaumer (PS), Marianne Streiff (PEV), Laurent Wehrli (PLR) ou Erich von Siebenthal (UDC) ont voté en faveur de l’entrée en matière. Andrea Geissbühler (UDC) n’est pas entrée en matière. Andreas Gafner, unique conseiller national de l’UDF, n’a pas participé au vote.

Le « délit de solidarité » toujours criminalisé

En conséquence, les personnes, pasteurs et prêtres compris, qui viennent en aide à des déboutés du droit d’asile en détresse, continueront à être condamnés par la justice, comme l’a été le pasteur Norbert Valley le 15 août 2018. A cette date, la justice neuchâteloise l’a condamné par une ordonnance pénale à 1000 francs d’amende avec sursis et 250 francs de frais de justice pour avoir donné à manger et hébergé un Togolais débouté de l’asile. Le recours du pasteur Valley sera jugé le 12 mars au Tribunal de police de La Chaux-de-Fonds.

« Un résultat pas si mauvais ! » pour Lisa Mazzone

« Le résultat du vote n’est pas si mauvais », commente l’auteur de l’initiative parlementaire, Lisa Mazzone, qui peine, tout de même, à cacher sa déception. 102 conseillers nationaux contre 89. « Voilà deux ans que la discussion a lieu autour de plusieurs cas concrets et la mobilisation a été rare tant du côté des Eglises que de la société civile. » Celle qui est aujourd’hui conseillère aux Etats du canton de Genève souhaite que la médiatisation des personnes amendées par la justice pour « délit de solidarité » continue. « Cela fera peut-être évoluer la jurisprudence. »

Dans un deuxième temps, elle envisage de revenir avec cette question devant le parlement. Notamment pour obtenir plus de clarté sur les statistiques qui indiquent qu’en 2018 900 personnes ont été condamnées via l’article 116 de la Loi sur les étrangers, sans que cela soit motivé par du trafic d’êtres humains. « Des gens sont condamnés à des amendes pour motif de solidarité, mais aussi pour des raisons familiales, conjugales ou communautaires. Cela devrait être clarifié », a-t-elle ajouté.

« Notre société se déshumanise… Il y a de quoi prier ! »

« Cette décision m’attriste profondément, a confié Norbert Valley à lafree.info. Comme on avait coutume de le dire dans le Jura de mon enfance : ‘La lutte n’est pas finie. Ce n’est qu’un début. Continuons le combat !’ » Le pasteur de la FREE se réjouit des parlementaires de droite qui ont su quitter une logique de groupes pour valoriser le respect d’actions mues par la conscience. « Je suis particulièrement déçu par Gerhard Pfister, le président du PDC, un parti dont on peut, pour moi, sans autre ôter le C de chrétien ! » Dans la suite de son ministère, Norbert Valley va s’engager davantage aux côtés de ceux qui combattent en Suisse en faveur du respect des droits humains. « Notre société se déshumanise et c’est grave ! Il y a de quoi prier ! » a-t-il lancé.

Serge Carrel

Plus d’infos sur le site de l’Assemblée fédérale.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

10 juin

  • «La paternité de Dieu» avec Paul Hemes (Ciel! Mon info)
  • «La protection divine» avec Anne Emmett (Vitamine B)

myfreelife.ch

  • L’Eglise La Passerelle investie dans le don de nourriture pour près de 500 personnes

    Mer 27 mai 2020

    Dans l’opulente Riviera lémanique, à Vevey, près de 500 personnes viennent chercher chaque semaine des produits alimentaires frais dans les locaux de l’Etape. « Le semi-confinement a plus que triplé le nombre de personnes dans le besoin », commente sur place Jean-Blaise Roulet, pasteur de l’Eglise La Passerelle (FREE), partie prenante de cette aide.

  • « Dieu m’a conduite. »

    Mar 19 mai 2020

    « Travailler dans une œuvre chrétienne n’est pas toujours facile. Il faut savoir pourquoi on est là ! » Rire en cascade et lunettes bien ajustées, Françoise Huguelet tire fin juin sa révérence à la FREE, qu’elle aura servie pendant 13 ans. Rencontre.

  • «Chronique de la salle de bain #9» : «Il était une fois un homme sage et son disciple...» (Marie Ray)

    Lun 11 mai 2020

    Dans un pays lointain d'ici, il y avait un homme parcourant le pays pour partager la Bonne Nouvelle de Jésus, souvent avec son disciple... Un jour, tout bascule et ils se font arrêter et jeter en prison... Quelle sera leur attitude dans cette épreuve? C'est la découverte que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa neuvième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Sion : le culte "drive-in" passe à la trappe

    Jeu 30 avril 2020

    Après une première très concluante dimanche 26 avril, le culte en mode drive-in à Sion ne peut se répéter : le pasteur Matthias Radloff a reçu mercredi 29 avril une interdiction de la part des autorités cantonales. Il fulmine.

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !