Rencontre générale de la FREE : une équipe succède au secrétaire général

mardi 05 avril 2022

La rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 2 avril 2022, a élu une équipe de trois personnes à sa tête. Celle-ci remplacera dès cet été le poste actuel de secrétaire général.

La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 2 avril 2022 au Forum Emmaüs, à Saint-Légier, a nommé Sébastien Demierre, Didier Suter et Nirine Jonah à la tête de la fédération. Cette équipe, encore incomplète, remplace l’actuel poste de secrétaire général. Les candidats sont accueillis à bras ouverts, puisque ils ont été élus quasiment à l’unanimité.

Sébastien Demierre

Sébastien Demierre devient le directeur de la FREE, à 40 %. Il participe à la conduite de la fédération, coordonne le travail des autres responsables et représente la FREE à l’extérieur. Le titre de directeur a été préféré à celui de secrétaire général, principalement parce qu’il est mieux compris en dehors de la fédération. Aux personnes qui trouvent le titre un peu « militaire » pour une organisation qui s’initie à la gouvernance partagée, Stéphane Bossel, le responsable du Service administration de la FREE, répond que la gouvernance partagée n’est pas une sorte de « stabulation libre », mais une forme d’organisation structurée, avec des responsabilités et des redevances très précises.

Sébastien Demierre est marié et père de famille. Il est engagé dans le cadre de la FREE depuis dix-huit ans, comme pasteur jeunesse et pasteur dans une Eglise, mais aussi comme animateur jeunesse et organisateur de l’événement One’ au niveau de la fédération. Il est convaincu par les valeurs de la FREE, notamment l’efficacité et la bienveillance, ainsi que de l’utilité de la gouvernance partagée.

Didier Suter

Didier Suter devient le « Responsable de l’accompagnement des Eglises », à 25 %. Son secteur comprend la Commission des ministères, la Commission jeunesse, la Commission enfance, la Commission implantation d’Eglises, le Groupe d’accompagnement des ministères et Eglises (GAME), ainsi que Transformaxion. En bref, il coordonne tout ce qui participe au soutien de la vie des Eglises locales.

Didier est marié et père de trois jeunes adultes qui se posent des questions existentielles – et lui en posent. Pasteur dans l’Eglise évangélique l’Abri (FREE), à La Neuveville, ainsi que dans l’Eglise du Bémont (FREE), dans les Franches-Montagnes, aumônier chez les pompiers, il se demande souvent comment être pertinent dans un monde post-chrétien qui, comme ses enfants, pose des questions existentielles.

Nirine Jonah

Nirine Jonah devient le « Responsable de la théologie, de la pastorale et de l’éthique », à 20 %. Ce secteur comprend la Commission théologie, la Commission formation, le Bureau de la pastorale, ainsi que les relations avec les instituts de formation théologique et le Réseau évangélique suisse.

Nirine, dont le prénom est d’origine malgache, est marié et père de famille. Docteur vétérinaire de formation, il a exercé son métier avant d’entreprendre des études de théologie à l’Institut biblique Emmaüs. Il a enseigné dans une école biblique à Madagascar. Puis il a repris des études au Centre de formation du Bienenberg – de sensibilité anabaptiste – et à la Faculté de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine. Nirine a exercé un ministère pastoral et, aujourd’hui, il est professeur à la HET-PRO, à Saint-Légier.

Un poste reste vacant : celui de « Responsable de la communication ». En plus de compétences théologiques et d’une bonne connaissance de nos Eglises, cette fonction comprend des responsabilités en communication et en journalisme. Cependant, comme le Réseau évangélique suisse développe une communication au nom de (presque) tous les évangéliques, la FREE songe à mettre plus de forces dans sa communication à l’interne et moins dans son travail journalistique. « Notre fédération est régulièrement contactée par des journalistes externes qui ont des questions à propos des évangéliques, précise Philippe Thueler. Malgré tout, dans le futur, la FREE sera probablement moins appelée à être une agence de presse évangélique. »

Révision des statuts

Philippe Thueler, le secrétaire général de la FREE jusqu’à l’été 2022, et aussi l’initiateur de la mise en place de la gouvernance partagée, dit sa reconnaissance : « Les changements sont multiples et ont été magistralement orchestrés par le Père céleste. Mais notre réflexion nous a amenés plus loin que nous l’avions imaginé ». Du coup, ces changements d’organisation obligent la FREE à se lancer dans une révision de ses statuts, un chantier qui devrait durer environ deux ans.

Les statuts actuels sont prévus pour « graver dans le marbre » des structures. Les futurs statuts modifiés, afin de mieux coller aux principes de la gouvernance partagée, décriront plutôt les processus permettant à l’organisation de travailler et d’évoluer en fonction des besoins. Parmi tous ces changements, la raison d’être de la fédération ne devrait pas changer : « Etre au service des Eglises de la FREE pour soutenir leur développement, assurer les activités dépassant leur cadre usuel, favoriser le lien entre les Eglises membres et les représenter auprès d’autres organisations. »

Adoption des comptes 2021

La FREE a terminé l’année 2021 avec un résultat d’exploitation positif de plus de 30’000 francs. Ce chiffre réjouissant ne doit pas faire oublier une baisse lente et régulière des dons des Eglises et des privés, qui se sont tout de même élevés à 1’230’802 francs. Le bon résultat s’explique par le fait que, à cause de la pandémie, des dépenses ont été annulées. Des postes sont également restés vacants.

« Les finances de l’année en cours ne me donnent pas de soucis, souligne Stéphane Bossel. Mais, à plus long terme, je vois quelques défis. J’ai l’impression que nous entrons dans une nouvelle ‘saison’. A cause de la pandémie, nous avons vécu quelques années sans grands projets et, maintenant, nous avons besoin d’un nouvel élan. Le facteur financier n’est pas ma première préoccupation. »

  • Encadré 1:

    En bref…

    ► La Rencontre générale a décidé de soutenir le ministère pastoral de Stéphane Rossel, auprès de l’Eglise « Climbing Church », à Saint-Cierges, une communauté « par des grimpeurs et pour des grimpeurs » (www.climbingchurch.ch). Il s’agit d’un soutien dégressif, sur cinq ans, en partenariat avec la Fondation la prévoyante (FLP).

    ► Le prochain Camp passion (www.camppassion.ch), une formation biblique, spirituelle et sportive destinée aux jeunes de quinze à trente ans, aura lieu du 25 au 29 mai à Lignerolle (« La Bessonnaz », maison d’accueil du Grain de blé).

    ► L’événement One’ 2022 (https://one-event.ch) aura lieu le 5 novembre au Forum Fribourg, en mode hybride. Le thème sera : « #sel », comment assaisonner notre monde.

    ► Les « Ambassadeurs du changement de gouvernance de la FREE » sont disponibles pour aider les commissions et groupes de travail de la fédération. Des Eglises de la FREE peuvent aussi faire appel à leur collaboration.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !