Amnesty International: Norbert Valley en exemple de la «compassion sanctionnée» en Europe

Serge Carrel mardi 03 mars 2020

Mardi 3 mars à Berne, Amnesty International Suisse conviait la presse à l’occasion de la sortie d’une étude sur le « délit de solidarité » en Europe. Le pasteur évangélique Norbert Valley participait à l’événement pour évoquer une Suisse qui criminalise la solidarité à l’endroit des migrants déboutés de l’asile.

Pour Amnesty International, le pasteur protestant évangélique Norbert Valley est un exemple de la criminalisation de la solidarité que développe actuellement nombre de pays européens. Dans un rapport intitulé : « Compassion sanctionnée : la solidarité devant la justice au sein de la forteresse Europe », l’ONG de défense des droits humains a invité le pasteur de la FREE à sa conférence de presse du mardi 3 mars à Berne. Il y a évoqué sa condamnation par la justice neuchâteloise à 1000 francs d’amende avec sursis et à 250 francs de frais de justice. « Je suis très reconnaissant qu’il y ait des gens qui se battent contre la criminalisation de la solidarité, a ajouté Norbert Valley, et d’être soutenu par une telle organisation. Pour moi, cela m’encourage beaucoup ! »

Seuls les passeurs devraient être visés par la loi

Par ailleurs, le rapport d’Amnesty « Compassion sanctionnée » mentionne le pasteur de la FREE dans une partie consacrée à la Suisse. A côté de chapitres dévolus notamment à la France, à la Croatie et au Royaume-Uni, le chapitre consacré à la Suisse relève les carences de notre législation. Notamment l’article 116 de la Loi sur les étrangers et l’intégration (LEI) qui ne mentionne pas que ce qui constitue un délit, c’est de tirer un bénéfice matériel ou financier dans la facilitation de l’entrée ou du séjour illégal d’un migrant. « Ce qui n’est pas en accord avec le Protocole de l’ONU sur les passeurs », ajoute le rapport. Celui-ci déplore ensuite que la loi suisse « ne ménage pas de dérogations humanitaires qui excluraient les actes de solidarité de toute poursuite judiciaire. »

Une loi qui manque sa cible !

En 2018, 972 personnes ont été condamnées pour la violation de l’article 116 de la LEI. Seuls 32 cas concernaient des passeurs ou des personnes tirant profit de cette activité. En dehors de 58 autres jugements liés à des activités rémunérées illégales, il existe un certain flou sur les raisons de la condamnation de ces quelque 900 autres personnes, faute de justifications précises du côté de la confédération et des cantons. En 2018, ces 900 condamnations semblent avoir été prononcées contre des personnes agissant par solidarité, par compassion, par devoir familial ou par désir de mariage. Dans ce dernier cas, des conjoints avec des papiers en règle en Suisse font de l’« autodénonciation » lorsqu’ils se présentent devant l’état civil pour se marier. Vu l’absence de statut juridique de leur conjoint, ces personnes se voient automatiquement sanctionnées par une amende. « Deux tiers des personnes condamnées sont d’origine étrangère avec des papiers en règle, a précisé Manon Schick, la directrice d’Amnesty International Suisse. Contrairement à Norbert Valley, ces personnes ont peur de s’opposer aux amendes à cause de leur statut juridique de non-Suisses en Suisse. »

La Suisse, mouton noir de l’Europe !

Avec sa législation rigide qui ne prévoit pas d’exception pour les personnes qui agissent pour un motif honorable, la Confédération suisse est de plus en plus un cas particulier en Europe. La France, l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Suède, le Portugal, la République tchèque, la Pologne, la Roumanie, Malte et Chypre prévoient une exemption de peine s’il y a motif humanitaire dans l’aide apportée au séjour illégal.

Amnesty International espère que le débat parlementaire sur l’initiative de Lisa Mazzone qui devrait avoir lieu le 4 ou le 9 mars prochains permettra de remédier à cette carence de la loi. « Nous exhortons le Parlement à changer la législation, a lancé Reto Rufer, expert sur les questions d’asile à Amnesty International Suisse, pour que seules les personnes qui tirent un profit matériel injuste de l’aide aux personnes sans statut légal soient condamnées. »

Serge Carrel

Lire le rapport d’Amnesty International en anglais : « Compassion sanctionnée : la solidarité devant la justice au sein de la forteresse Europe ».

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

27 mai

  • «100 témoins» avec Charles-André Geiser (Ciel! Mon info)
  • «La guérison intérieure» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

3 juin

  • «Définitivement acquitté!» avec Norbert Valley (Ciel! Mon info)
  • «Guérir de son passé» avec Jacques Poujol (Vitamine B)

myfreelife.ch

  • « Dieu m’a conduite. »

    Mar 19 mai 2020

    « Travailler dans une œuvre chrétienne n’est pas toujours facile. Il faut savoir pourquoi on est là ! » Rire en cascade et lunettes bien ajustées, Françoise Huguelet tire fin juin sa révérence à la FREE, qu’elle aura servie pendant 13 ans. Rencontre.

  • «Chronique de la salle de bain #9» : «Il était une fois un homme sage et son disciple...» (Marie Ray)

    Lun 11 mai 2020

    Dans un pays lointain d'ici, il y avait un homme parcourant le pays pour partager la Bonne Nouvelle de Jésus, souvent avec son disciple... Un jour, tout bascule et ils se font arrêter et jeter en prison... Quelle sera leur attitude dans cette épreuve? C'est la découverte que nous propose Marie Ray à l’occasion de sa neuvième « Chronique de la salle de bain ». Un clip à découvrir.

  • Sion : le culte "drive-in" passe à la trappe

    Jeu 30 avril 2020

    Après une première très concluante dimanche 26 avril, le culte en mode drive-in à Sion ne peut se répéter : le pasteur Matthias Radloff a reçu mercredi 29 avril une interdiction de la part des autorités cantonales. Il fulmine.

  • Comment le coronavirus profite aux djihadistes de Boko Haram en Afrique

    Mer 15 avril 2020

    Il y a six ans, les lycéennes de Chibok au Nigeria étaient enlevées par Boko Haram. Alors que certaines sont toujours détenues, l'ONG Open Doors England souligne mardi 14 avril que le confinement lié au coronavirus profite au groupe djihadiste. Et invite les chrétiens à prier pour ces jeunes victimes. 

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !