Inauguration d’une église évangélique dans la jungle de Calais (reportage)

dimanche 14 février 2016 icon-comments 1

Après avoir été rasée le 1er février en même temps qu’une mosquée, une nouvelle église de toile a été inaugurée samedi 13 février dans la jungle de Calais. Un concert de chants chrétiens en arabe et kabyle a donné le ton de ce qui s’est voulu une fête pour les plus de 4000 migrants qui vivent là, entassés sur quelque 17 hectares, dans des logements de fortune.

Alpha a fui la Mauritanie, Zimako le Nigéria. La menace de Daech a poussé le Kurde Amin, sa femme et ses trois enfants sur les routes, hors de leur ville de Mossoul, en Irak. L’Afghan Jaffar indique être en France depuis trois mois. Tous habitent des habitations improbables, faites de bâches, de palettes de bois, de toiles de tentes. Le froid sur ce bord de mer est mordant. Il pleut et le vent souffle de façon soutenue. Calais est la fin du voyage avant l’eldorado que représente l’Angleterre pour ces quelque 4500 migrants qui restent là en attente d’une hypothétique réponse positive à leur demande d’asile de la part du gouvernement anglais ou qui essaient de « passer » la Manche au péril de leur vie.

Eglise et mosquée rasées

Des échoppes, « restaurants » afghans ou pakistanais – 0.50 € le verre de thé ! – jalonnent l’artère principale de ce qui s’est organisé comme une ville. Au début du mois, un bulldozer a rasé l’église évangélique et une mosquée installées en périphérie de ce qu’on appelle la jungle de Calais. « Le jour de la destruction, chrétiens et musulmans du site étaient là. Ils se sont spontanément donné la main et ont prié ensemble », IMG 0210indique Fabien Boinet, pasteur de l’Eglise évangélique des Deux Caps de Calais (ADD) et instigateur de cette église qui vient d’être détruite. Ce samedi 13 février, elle renaît toutefois de ses cendres : un concert du groupe « Alleluia North Africa » sous la direction du chanteur Nahed célèbre sa remise sur pied à l’intérieur d’une large tente. Des chrétiens éthiopiens et érythréens sont venus tout exprès d’Angleterre pour soutenir les migrants de Calais et leur servir le repas traditionnel, l’injera.

Une envie de s’accrocher à la foi

« Il y a, dans cette population de migrants, cette envie de s’accrocher à la foi. Peu importe sa religion, commente sur place Fabien Boinet. Ils continuent à croire en Dieu même dans des conditions très pénibles. Une dizaine de mosquées cohabitent d’ailleurs aux côtés d’une église orthodoxe érythréenne et de notre église évangélique. » Le pasteur et une dizaine de bénévoles de l’Eglise des Deux Caps interviennent depuis un an et demi dans ce lieu désolé. « On a commencé et on continue à laver le linge des migrants, chrétiens comme musulmans. Puis on a mis d’autres projets en place, comme la distribution de 250 kilos de pain tous les deux jours et celle de bonbonnes de gaz. »

Nouveau coup de boutoir

Après avoir vécu douloureusement la destruction de deux lieux de culte au début du mois, et des habitations qui les environnaient, les habitants de la jungle viennent de connaître un nouveau coup dur : vendredi 12 février. Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais, a annoncé vouloir faire évacuer la partie sud du camp. Près de 1000 personnes seraient concernées, selon les autorités. IMG 0180A partir de lundi 15, ces migrants auront une semaine pour partir. La décision accable les habitants de la jungle et scandalise les différents bénévoles du site. « Seule une partie des personnes dont on va détruire les habitations pourrait intégrer des containers. Maintenant que les choses sont à peu près organisées de façon convenable pour l’hiver, c’est vraiment délicat. Et où iront les autres ? » interroge Fabien Boinet. « Et pour plusieurs migrants, ces containers rappellent des souffrances terribles. En Erythrée par exemple, certains d’entre eux ont été enfermés dans des structures métalliques similaires », lui fait écho son collègue Robert Despré, coordinateur de la toute nouvelle plateforme évangélique d’aide aux migrants, créée il y a 4 mois. La décision prise ne tient en outre aucunement compte de l’aménagement de lieux de vie communs, comme ceux créés par les migrants.

« Les aimer, simplement »

A l’intérieur de l’église de toile, le chanteur Nahed parle de ce Jésus qui n’avait pas d’endroit où reposer sa tête… « Malgré la pluie, la joie que Dieu nous donne, on veut la partager avec vous », lance-t-il au son de tambourins et de youyous. « Vous savez, ma première expérience avec des migrants remonte à plus de deux ans, indique encore Fabien Boinet. J’avais vu en pleine ville des gens dormir sur des palettes, sous des bâches. Ils n’avaient rien et m’ont offert un thé… Voir des gens aussi accueillants dans un endroit où ils n’étaient pas accueillis du tout m’a beaucoup touché. Cela a comme ouvert des portes à l’intérieur de moi et m’a motivé à faire quelque chose. Comme simplement les aimer ! »

Gabrielle Desarzens (de retour de Calais)

Sur cette question, la chronique de RTSreligion de Gabrielle Desarzens le mardi 16 février: "Nouvelle église dans la 'jungle' de Calais".

  • Encadré 1:

    Emission radio dimanche soir sur RTS La Première

    Le reportage de Gabrielle Desarzens dans la jungle de Calais fera l’objet d’une émission Hautes Fréquences dimanche 21 février dès 19h sur RTS La Première.

1 réaction

  • Heiblé Sandra lundi, 22 février 2016 21:30

    Bonsoir,
    je suis très touchée par cet article. Voici quelques semaines que je me sens interpellée par ce qui se passe à Calais. J'ai demandé au Seigneur de me guider et de me placer là où je dois être. J'ai l'ardent désir de le servir et de refléter sa gloire aux 4 extrémités de la terre.
    L'appel pour Calais et la mission est présent et je demandais encore hier une confirmation. Mon cœur a bondi lorsque j'ai écouter le chant...J'ai acheté il y a quelques mois le CD cité ci-dessus et avec la complicité de ma professeur de danse africaine, nous créons une chorégraphie. Ce serait un honneur que de participer à une prochaine soirée et de répandre l'Amour de Notre Père à travers la danse liturgique. Au-delà, j'aimerais participer à renforcer l'équipe mise en place. L'un des frères de mon église est également intéressé.
    Serait-il possible de rencontrer le pasteur de cette église évangélique?
    Soyez tous bénis et encouragés par ce message d'amour et d'espérance que vous offrez chaque jour.
    Fraternellement,
    Sandra

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !