Evangéliques et pentecôtistes à l’aise à la Conférence missionnaire du COE

mercredi 01 juin 2005
Une importante délégation évangélique et pentecôtiste a participé à la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation du Conseil œcuménique des Eglises (COE) à Athènes, entre le 9 et le 16 mai. Echos d’une participation qui a dépassé le stade de celui de simples observateurs. De nombreux évangéliques ont en effet pris part à la rencontre. Dans les plénières comme dans les ateliers. Echos d’une première ! Cet article est paru dans l’édition de juin du « Christianisme aujourd’hui ».

" D’ici quelques années l’Eglise pentecôtiste Yoido de Séoul pourrait demander son adhésion au Conseil œcuménique des Eglises ". Hong Young-Gi est le président de l’Institut pour la croissance de l’Eglise qui dépend de la fameuse Eglise du pasteur coréen Yonggi Cho. A la fin de la Conférence mondiale sur la mission et l’évangélisation, qui a eu lieu à Athènes du 9 au 16 mai, ce proche du célèbre pasteur pentecôtiste, se montre très positif par rapport à cette rencontre qui a rassemblé environ 600 personnes, des délégués de toutes les Eglises membres du COE et des représentants catholiques et évangéliques. " Il y a quelque chose à apprendre de cette diversité d’Eglises représentées ici. Cette semaine par exemple, j’ai découvert la tradition de la méditation silencieuse en communauté, propre à l’Eglise orthodoxe. Les cultes pentecôtistes sont très dynamiques, mais nous pourrions apprendre cette humilité que l’on ressent dans une liturgie orthodoxe ", ajoute le pasteur coréen.

Satisfaction côté évangélique

D’autres évangéliques et d’autres pentecôtistes se disent très satisfaits d’avoir pu participer à cette conférence intitulée " Viens, Esprit Saint, guéris et réconcilie ". Les rencontres en groupes de maison autour de la Bible, les sessions plénières autour de thèmes comme " Mission et violence " ou " Réconciliation ", le grand nombre d’ateliers autour de thèmes très différents ont laissé une large place aux invités évangéliques. Le Congolais Jean-Pierre Popaud de l’Association Wycliffe pour la traduction de la Bible a présenté, durant la journée consacrée à la lutte contre la violence, son travail d’accompagnement des personnes victimes de traumatismes en Afrique. Gracia Violeta Ross Quiroya, une militante évangélique pour la cause des malades du sida en Bolivie, a rendu compte, lors de la rencontre plénière consacrée à la guérison, de son parcours de fille de pasteur contaminée par le virus du sida. Opoku Onyinah, un pasteur et apôtre de l’Eglise pentecôtiste du Ghana, a évoqué en atelier sa manière de prier pour les malades et de chasser les démons.

La satisfaction est aussi de mise chez les pasteurs évangéliques du lieu qui ont participé à la mise en place de la conférence avec l’Eglise orthodoxe de Grèce. " Dans un pays où 97 pour-cent de la population se dit orthodoxe, cette conférence améliore notre situation ", explique le pasteur Phaedon Cambouropoulos de l’Eglise évangélique grecque. Même si certains orthodoxes grecs continuent à s’affirmer comme les descendants de la seule véritable Eglise, le bon climat qui a prévalu lors de la préparation de cette conférence, contribue à détendre l’atmosphère des relations entre l’Eglise orthodoxe, toujours Eglise d’Etat, et les autres Eglises de Grèce.

Des regrets toutefois

" Non seulement, nous avons eu une place importante dans le programme, ajoute Veli-Matti Kärkkaïnen, un professeur de théologie systématique du Séminaire théologique Fuller (USA), mais nous avons participé au travail théologique préparatoire de cette conférence. " Ce pentecôtiste finlandais, spécialiste des relations œcuméniques, considère que cette édition de la conférence missionnaire du COE a été " extraordinaire " de ce point de vue.

George Vandervelde, membre de la Commission théologique et du comité exécutif de l’Alliance évangélique mondiale, apporte quelques nuances à cette satisfaction générale. Pour lui, la proclamation orale de l’Evangile n’a pas reçu toute l’attention nécessaire lors d’une rencontre missionnaire. " Lorsque l’apôtre Paul dans sa seconde lettre aux Corinthiens parle de réconciliation, il relève que non seulement Dieu nous confie le ministère de la réconciliation, mais qu’il fait de nous des ambassadeurs. Et un ambassadeur est envoyé pour exprimer un message au nom du gouvernement qui l’envoie… " Jacques Matthey, le secrétaire théologique de la conférence, reconnaît la pertinence de la critique. " Cette dimension-là ne constitue pas, admet-il, le point fort du mouvement œcuménique missionnaire. Mais à Athènes, nous avons mis l’accent sur le développement de communautés porteuses de guérison et de réconciliation. Et que serait une proclamation de l’Evangile sans de telles communautés ? " ajoute-t-il.

2010 marquera le centenaire de la conférence d’Edinburgh, la première conférence missionnaire au plan mondial. Jacques Matthey et George Vandervelde verraient d’un bon œil que le Conseil œcuménique des Eglises et les évangéliques marquent l’événement ensemble. Des rencontres exploratoires ces prochains mois devraient permettre d’entrevoir si l’organisation d’un tel événement commun est possible.

Serge Carrel

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !