Eric et Karine Stauffer : le missionnaire et sa femme ne s'entendent plus, que faire ?

vendredi 10 juillet 2015

Comment imaginer qu'un couple pastoral ou missionnaire, qui passe son temps à aider les autres, puisse être lui-même en difficultés ? C'est à de telles personnes que Couple à cœur vient en aide.

Bernard et Florence (1), la cinquantaine, n'en peuvent plus. Mariés et parents, ils se demandent ce qu'ils font encore ensemble. Pendant des années, ils se sont investis sans compter dans l'implantation de « leur » Eglise. Mais, insensiblement, ils se sont éloignés l'un de l'autre.

Bernard était tellement occupé par ses responsabilités pastorales qu'il a presque oublié son épouse. Il a aussi oublié que Dieu désire construire une intimité avec lui : sa vie de prière est aujourd'hui moribonde, et il n'ouvre sa bible que pour préparer un sermon ou une étude.

Florence se sent complètement délaissée par son mari. Elle s'est tue durant des années, pensant qu'elle devait supporter, que c'était un mauvais moment à passer. Puis elle a enfin tiré la sonnette d'alarme.

Cinq jours intensifs

Quant à l’Eglise, elle prie fidèlement pour son couple pastoral sans savoir qu'il va mal. Florence et Bernard auraient certainement pu parler de leurs problèmes à quelques chrétiens de la communauté. Mais d'autres auraient été déstabilisés en découvrant que leurs responsables spirituels ne sont pas les rocs inébranlables qu'ils imaginent. Finalement, ils n'ont rien dit.

Ils ont donc discrètement pris contact avec Couple à cœur, développé par Karin et Eric Stauffer à Yverdon-les-Bains. Il s'agit d'un accompagnement spécialement conçu pour des couples exerçant un ministère – pasteurs, missionnaires, responsables ou collaborateurs d'œuvres.

Un dimanche après-midi, Bernard et Florence arrivent dans une jolie maison de la région d'Yverdon. Accueillis chaleureusement par leurs hôtes, ils s'installent et sont conviés à un bon repas. Le lendemain, ils font la connaissance de Karin et Eric Stauffer, leurs accompagnateurs. Tous les quatre vont passer ensemble cinq matinées d'entretiens. Durant les après-midi et les soirées, Florence et Bernard devront effectuer quelques « devoirs », afin de compléter le travail effectué lors des entretiens. Ils repartiront le vendredi après-midi.

Les dangers qui mènent au désastre

Les dangers qui mènent des couples missionnaires et pastoraux à la faillite sont multiples. Parmi les plus répandus se trouvent : la surcharge de travail et la nécessité de répondre aux attentes qui étouffent la vie de couple, la facilité d'accès à certains dérivatifs tels que la pornographie, la solitude du pasteur ou du missionnaire qui ne trouve pas de pairs à qui se confier. « Un grand défi pour ces gens, précise Eric Stauffer, c’est la dimension de l'intimité avec Dieu. Nombre de pasteurs et de missionnaires prient et lisent la Bible non pour s'approcher de Dieu, mais en pensant à une rencontre, à un entretien. Avec le temps, l'effet est dévastateur. »

« Nous ne prétendons pas résoudre tous les problèmes des couples qui font appel à nous, précise Karin Stauffer. Notre travail vise plutôt à les aider à retrouver de l’espérance et à emprunter une nouvelle voie favorisant un futur rétablissement. »

[Note]
1 Les prénoms sont fictifs. L'histoire correspond, à quelques variations près, à la situation de la majorité des personnes qui font appel à Couple à cœur.

  • Encadré 1:

    Karin et Eric Stauffer

    Eric Stauffer, 56 ans, est électronicien. Karin, 52 ans, est employée de commerce. Parents de trois enfants adultes, ils ont suivi une formation théologique à l'Institut biblique et missionnaire Emmaüs. Puis ils se sont formés à la relation d'aide de diverses manières, entre autres avec Manfred Engeli.

    Le couple a l'expérience des organisations chrétiennes (TEMA-Mission et SAM global), de la mission (Guinée-Conakry) et du pastorat (Tramelan et Yverdon-les Bains). Avec Couple à cœur, un département du Centre de relation d'aide chrétienne du Nord vaudois (www.lelarge.ch), Karin et Eric proposent des semaines intensives d'accompagnement pour couples dans le ministère.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !