Défi Michée… ou Laodicée ?

mercredi 15 mars 2006

Le 11 mars dernier se tenait à Morges la Rencontre générale des AESR. En cette année 2006 marquée par le Défi Michée, c’est l’occasion de faire le point sur l’engagement de nos Eglises dans la lutte contre la pauvreté… ou les pauvretés ?

Jean-Charles Moret, secrétaire général des AESR, a introduit la rencontre par cette question quelque peu provocatrice : « Défi Michée ou défi Laodicée ? ». Nos Eglises ne veulent pas rester à la traîne en matière de lutte contre la pauvreté. Les prochaines rencontres Eglises en mission reprendront d’ailleurs le thème « Stop pauvreté 2015 ! ». Une initiative, lancée par 191 pays via l’ONU, qui s’attelle, d’ici l’an 2015, à réduire de moitié l’extrême pauvreté. Ainsi l’on tentera d’approfondir notre réflexion sur la pauvreté et de trouver des pistes pour interpeller nos dirigeants sur ce sujet.

Pas occulter Laodicée!

Pourtant, le Défi Michée ne doit pas occulter un autre défi : Laodicée, du nom de cette Eglise qui se croit si riche, mais qui est si pauvre spirituellement parlant (Ap 3, 14-22). La question est lancinante : comment stopper la pauvreté spirituelle de nos sociétés dites riches ? Les pauvretés y sont criantes : pauvreté en solidarité, en nombre de convertis, en connaissances bibliques, en évangélistes, etc. Comment apporter à nos contemporains la richesse de la Parole de Dieu (Col 3,16) ? Pour ce défi-là, les AESR tentent aussi d’apporter leur contribution.

EMS Béthel à Blonay
Le comité « Praz-Soleil II », qui réfléchissait à mettre en place une structure pour l’accueil de personnes fragilisées sur le plan psychique, a gracieusement reçu les clés de l’EMS « Béthel » à Blonay. Un superbe cadeau… mais aussi une lourde responsabilité ! Surtout lorsqu’on sait que l’Etat n’entre pas en matière pour financer ce projet…

Partenariat avec le Service protestant de la RSR
Nos Eglises ont approuvé à l’unanimité la poursuite du partenariat avec le Service protestant de la Radio suisse romande. Les AESR proposeront la candidature de Serge Carrel, journaliste et pasteur, pour offrir quelques émissions religieuses aux auditeurs.

Nouveaux ministères
Trois nouveaux ministères ont été accueillis dernièrement dans les AESR. David Hausmann a été engagé l’été dernier comme pasteur à la chapelle du Sentier (Vallée de Joux) et comme pasteur-jeunesse à l’Eglise de Cossonay. Guy Weideli a commencé en janvier un ministère pastoral à l’Eglise des Marronniers à Rolle. Et Michel Jeanrenaud effectue une année de stage à l’Eglise de Villard à Lausanne.

Assurément, les participants à cette Rencontre générale ont été encouragés par l’engagement des uns et des autres, ici ou au loin, au service des pauvres.

Anne-Catherine Piguet, rédactrice responsable de Vivre

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Pour les Terraz et les Félix, des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !