2'500 jeunes participent à mission-net

jeudi 16 avril 2009

Du 8 au 13 avril, 2500 jeunes se sont retrouvés pour le premier congrès mission-net, à Oldenburg en Allemagne. Ils sont venus de toute l'Europe pour réfléchir ensemble sur le thème: «Pour l'amour du ciel!» Un programme centré sur Jésus, son Royaume... et le rôle que nous avons à y jouer! Echos.

2500 jeunes ont participé du 8 au 13 avril au congrès Mission-net à Oldenburg dans le nord de l’Allemagne. Venus de l’Espagne et de l’Estonie, de France et de Suisse, ces jeunes ont parlé de la mission et fêté ensemble la résurrection. 160 œuvres chrétiennes, avec leurs 600 collaborateurs, ont accueilli, conseillé et prié avec des jeunes qui se posent la question d’un engagement missionnaire. Les congressistes ont été nombreux à chercher une réponse de Dieu. Ici pas de crise des vocations, mais une recherche mature et sérieuse. Les organisateurs n’ont jamais «mis la pression», même lors des appels de fonds pourtant bien nécessaires. Car le nombre un peu bas des participants n’a pas permis d’équilibrer les comptes. Malgré le déficit, c’est plein d’enthousiasme que la nouvelle d’un autre congrès a été accueillie. Ce sera pour le nouvel an 2012!

Des orateurs d’envergure et une organisation impeccable
George Verwer, fondateur et ancien directeur d’Opération Mobilisation, a fait la preuve qu’il sait encore faire bouger les jeunes. Frère André, le fondateur de l’ONG Portes ouvertes, a donné à réfléchir à son auditoire. Susanne Geske, dont le mari a été assassiné en Turquie en 2007, a reçu une «standing ovation».
Des séances plénières, des concerts, de nombreux ateliers à choix, un test de dons, les stands et la possibilité de rencontrer l’habitant (évangélisation) ont permis de panacher infos, service et détente. Sans oublier les excellents repas, servis vite et chaud, qui ont aussi contribué à une ambiance joyeuse et bienfaisante.
Matthias Radloff, professeur à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs (St-Légier)

Voir les photos de la manifestation (Emmanuel Schmid)

  • Encadré 1:

    J’y étais : « Un super congrès ! »
    J'ai pu vraiment me rendre compte de ce qu'était la mission, en parlant avec des missionnaires et en pouvant ainsi me baser sur des faits réels et vécus! Les avantages et les inconvénients, même parfois des faits tragiques et émouvants d'une vie missionnaire nous ont été présentés. Nous pouvons désormais nous faire une opinion de ce ministère auquel Dieu nous invite tous à participer... Une super semaine que je n'oublierai jamais. A recommencer rapidement!
    Matthieu

  • Encadré 2:

    J’y étais : « Riche en découvertes »
    Ce congrès fut riche en découvertes sur la mission! J'ai appris que j'étais une missionnaire là où je me trouve. J'ai expérimenté diverses manières de prier et j'ai vécu de super moments de louange. J'ai pu aussi m'informer sur les possibilités de me former à la mission! Et rencontrer des gens de l'Europe fut aussi très motivant : je ne suis pas seule! Pour finir, « Jésus est ressuscité » est devenu une phrase vivante pour moi! MERCI pour toute cette organisation!
    Stéphanie

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !