Pense-bête pour l’organisation des cultes évangéliques (25 juin)

jeudi 25 juin 2020

Les plans de protection pour l’organisation des manifestations publiques s’assouplissent. Le 19 juin, la Confédération a annoncé que l’on passait du stade de « situation exceptionnelle » à celui de « situation particulière ». Suite à ces nouvelles mesures, le Réseau évangélique suisse (RES) a mis sur pied un nouveau plan de protection pour les rassemblements évangéliques dont lafree.info vous propose ici la version « pense-bête ».

1. Aménagement préalable de la salle

  1. Nommer une personne responsable des célébrations
  2. Les participants occupent un siège sur deux en quinconce, ou un siège à 1,5 mètre de distance des autres sièges. Le nombre de participants au culte est déterminé par le nombre de sièges disponibles avec la disposition choisie
  3. Instaurer une distance suffisante entre les intervenants (président, prédicateur et louangeurs) qui se trouvent sur la scène et les participants
  4. Poser à l'entrée et dans le lieu de culte l'affiche d'information du 6 juin de l'OFSP ou la nouvelle affiche d'information (de couleur bleue et datée du 25.06.2020)
  5. Permettre aux personnes qui vivent sous le même toit d'être assises côte à côte.

2. A l'entrée du lieu de culte

  1. Des rubans adhésifs sont collés au sol pour permettre le respect de la distance physique
  2. Les participants au culte sont comptés
  3. Mettre à disposition du liquide hydroalcoolique pour le lavage des mains à l’entrée et à la sortie
  4. Mettre à disposition des masques de protection
  5. Enregistrer les noms, prénoms et numéros de téléphone des participants si les distances ne sont pas respectées.

3. Pendant la célébration

  1. Les participants s'abstiennent de tout contact physique
  2. Aucun objet n'est échangé entre participants (panier pour l'offrande, livre de chants…)
  3. La salle est aérée en continu, dans la mesure du possible
  4. Le chant est possible sans masque à voix basse en étant assis ou alors avec le masque pour chacun sans autre condition.
  5. Si vraiment vous souhaitez célébrer le repas du Seigneur, c’est possible. Il faudrait qu’une personne masquée et qui s’est désinfecté les mains dispose préalablement le pain et le vin dans des godets. Les distributeurs des godets de pain et de vin passent dans les rangs en portant un masque et en tenant le plateau sur lequel sont disposés les éléments de la cène

4. Après la célébration

  1. Les participants conservent la distance de 1,5 mètre au moment de la sortie et à l’extérieur du bâtiment
  2. Un apéro ou un café peuvent être servis à l’issue du culte, moyennant le respect des règles de distance physique et d’hygiène. La nourriture doit pouvoir être prise en portion individuelle et peut être consommée debout. Si les participants sont assis, chaque table doit être séparée des autres d’une distance de 1,5 mètre
  3. Les sièges sont désinfectés, si de nouvelles personnes s’y installent dans les 72 heures
  4. Les endroits de contact (poignées de porte, installations sanitaires...) sont désinfectés
  5. La salle est aérée
  6. La feuille de présence est conservée pendant 14 jours, puis détruite. Au cas où une personne serait contaminée par le virus au moment du culte, cette liste permet de contacter chacun des participants pour l’informer des dangers encourus (voir le document d'aide en cas d'infection covid-19 dans une Eglise évangélique)

5. Accueil des enfants à l’école du dimanche et à la garderie

(Voir l'article de la Commission enfance de la FREE)

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !