Suzanne Vaccaro, présidente de la Croix-Bleue vaudoise : « L’alcoolisme concerne les Eglises »

jeudi 16 mars 2017

Suzanne Vaccaro, la présidente de la section vaudoise de la Croix-Bleue, est convaincue que les Eglises évangéliques sont touchées par les problèmes de dépendance à l’alcool. Elle désire sensibiliser les pasteurs et responsables d’Eglises à ce sujet.

« J’ai toujours eu envie de me mettre au service des autres, explique Suzanne Vaccaro, présidente de la section vaudoise de la Croix-Bleue romande et membre de l’Eglise évangélique La Perrausa (FREE), à Saint-Martin (FR). Lorsque mes enfants ont quitté la maison, j’ai cherché comment m’engager. »

A 55 ans, Suzanne Vaccaro est responsable du jardin d’enfants « La p’tite école », à Blonay. Cette éducatrice de la petite enfance est mariée, maman de deux enfants adultes et deux fois grand-maman. Une raison de son engagement à la Croix-Bleue vient d’une expérience troublante.

« A une époque, je voyais régulièrement un jeune homme passer devant chez moi avec sa petite fille et son chien, se souvient Suzanne Vaccaro. Puis, je l’ai vu aller de moins en moins bien et j’ai découvert qu’il avait un problème d’alcool. J’ai été troublée de ne rien avoir vu venir, de ne rien avoir soupçonné. » La présidente de la Croix-Bleue vaudoise a également découvert comment des problèmes d’alcool touchaient les Eglises évangéliques.

Des jeunes très seuls face à l’alcool

« J’ai remarqué que les jeunes – y compris ceux de nos Eglises – sont confrontés à l’alcool, mais très seuls, fait remarquer Suzanne Vaccaro. C’est pour cela que, le 19 mai 2017, j’invite les pasteurs et responsables d’Eglises à une matinée d’information, de sensibilisation et de formation. » Le but est de leur donner des outils pour détecter des problèmes d’alcool et pour accompagner des personnes en prise avec l’alcoolisme.

Quoique fondée par un pasteur et structurée autour de valeurs chrétiennes, la Croix-Bleue ne fait aucun prosélytisme. Elle accompagne les personnes qui font appel à son aide dans le strict respect de leurs convictions religieuses. Cependant, Suzanne Vaccaro constate que les victimes de l’alcool qui ont des convictions chrétiennes vivent leur thérapie de manière plus apaisée. « Mais, jusqu’à présent, je n’ai pas encore vu de guérisons instantanées », reconnaît la présidente de la Croix-Bleue vaudoise.

Site internet de la Croix-bleue
Promotion de la santé auprès des 14-25 ans : www.raidblue.ch
Site de conseil en ligne : www.alcorisk.ch

  • Encadré 1:

    Formation pour pasteurs et responsables d’Eglises

    Le vendredi 19 mai 2017, de 9h à midi, la Croix-Bleue convie les pasteurs et responsables d’Eglises à une matinée d’information à propos des dépendances et de la manière de les prendre en charge.

    Au programme : petit-déjeuner offert, présentation du manuel « Alcool et violence domestique », présentation de la Croix-Bleue et de ses valeurs, table ronde, stand d’information.

    Lieu : Eglise évangélique La Perrausa (FREE), route de la Perrausa 4, 1609 St-Martin (FR), site web

  • Encadré 2:

    Croix-Bleue : 140 ans et plus utile que jamais

    « Je connaissais mal la Croix-Bleue actuelle, reconnaît Jérôme Livet, son nouveau secrétaire général depuis quelques mois. J'ai été surpris de constater la différence entre la réputation vaguement poussiéreuse de cette organisation et la réalité. »

    A tout juste 140 ans cette année, la vénérable institution ne se résume pas à des fanfares et des vœux d'abstinence. Elle a acquis une véritable expertise en matière de dépendances et d'alcoolisme. Elle manifeste son professionnalisme dans les domaines de l'information, de la prévention et des thérapies.

    « Lorsque, en 1877, le pasteur Louis-Lucien Rochat qui exerçait son ministère à Cossonay a fondé l'organisation qui allait s'appeler Croix-Bleue, il voyait nombre de ses paroissiens perdre leur travail, voire décéder de leur alcoolisme, explique Jérôme Livet. Ils laissaient des familles complètement démunies, car il n'existait pas d'aides sociales à cette époque. »

    Actuellement, l’alcoolisme continue de faire des ravages. Selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), il coûte 4,2 milliards de francs par an en Suisse. Environ 5 % de la population est alcoolo dépendante, et une personne sur quatre présente un comportement à risque – elle boit trop, elle boit pour s'encourager, elle se console de la perte d’un emploi, elle calme sa solitude, elle vit difficilement le passage à la retraite, etc. De nombreux jeunes prennent régulièrement des « cuites » sévères – parfois jusqu’au coma éthylique – avec des alcools forts et très bon marché.

    La Croix-bleue s’engage dans la prévention, le conseil et l’accompagnement de personnes alcooliques, ainsi que de leurs proches. Elle œuvre en particulier auprès des familles, dans le monde du travail et parmi les jeunes. Rien qu’en Suisse romande, son action représente quelque 22´000 heures de bénévolat par année.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

  • Surmonter les abus au fil d’un conte

    Jeu 07 avril 2022

    Il était une fois… une enfant abusée, dont les larmes sont recueillies par une grenouille qui l’accompagne jusqu’au Roi d’un royaume fabuleux. Dans cette histoire, la psychologue Priscille Hunziker parle de la prise en compte de la souffrance. « Le voyage que fait la petite Emmy, c’est la métaphore d’un accompagnement psycho-spirituel », dit-elle mercredi 6 avril. Rencontre.

  • Souffrance psychique : faire voir le bout du tunnel

    Lun 04 avril 2022

    Les maladies psychiques n’épargnent pas les chrétiens. Après avoir traversé deux épisodes de décompensations et deux hospitalisations, Emmanuelle De Keuster de l’église évangélique d’Echallens (FREE) a ressenti le besoin d’exprimer son vécu à travers un CD et d’aller à la rencontre de personnes en souffrance psychique.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !