« De la génétique à Dieu », la confession de foi de Francis S. Collins, l’un des plus grands scientifiques contemporains

mercredi 02 juin 2010

Il a dirigé le projet de décryptage du génome humain. Il est l’un des plus prestigieux scientifiques contemporains... et il vient de publier en traduction française une confession de foi impressionnante : « De la génétique à Dieu ».

Le livre « De la génétique à Dieu » est une confession de foi puissante d’un des scientifiques les plus distingués de notre époque. Le Dr. Francis Collins a contribué à la découverte des causes génétiques de plusieurs maladies comme la mucoviscidose. Il a dirigé de 1993-2008 le projet de décryptage du génome humain, une des réussites les plus spectaculaires de la science moderne. Actuellement, il dirige l'Institut national de la santé des Etats-Unis, le plus grand centre de recherches en biologie et en médecine au monde. Il est aussi un homme de foi.

De l’athéisme à une foi personnelle en Christ
Dans la première partie de son livre, Francis Collins décrit son cheminement personnel de l’athéisme vers une foi personnelle en Jésus-Christ. Lors de sa formation en médecine, son athéisme a été bouleversé lorsqu’il à été confronté à la foi chrétienne rayonnante de plusieurs malades. Après avoir essayé d’étudier plusieurs religions, il lit « Mere Christianity » (en traduction française : « Les fondements du christianisme »*) de C.S. Lewis. Il est impressionné par la rigueur de sa logique. Ainsi, Francis Collins se lance dans une quête spirituelle qui le mène finalement à la conversion.
Il répond ensuite de façon convaincante à quatre objections fréquentes contre la foi : le freudisme, le mal fait au nom des religions, le problème de la souffrance et les miracles.

Les origines de l’Univers
Dans la deuxième partie du livre, l'auteur traite de l’origine de l’Univers (il y a 14 milliards d’années) et de l’origine de la vie dans son énorme diversité. Il démontre que les données scientifiques soutiennent fortement la théorie néodarwinienne de l’évolution par sélection naturelle, mais en même temps il n’hésite pas à attirer l’attention sur des difficultés qui n’ont pas (encore ?) été résolues (par exemple, l’origine de la première cellule). Il décrit aussi le décryptage récent du génome humain, vu de sa position unique de Directeur mondial du projet.
La troisième et la plus grande partie du livre présente quatre approches différentes de la relation entre la science et la foi : 1. Athéisme et agnosticisme ; 2. Créationnisme ; 3. Intelligent Design (dessein intelligent) ; 4. BioLogos. Francis Collins choisit la dernière option, qui évoque le nom de sa fondation, la « BioLogos Foundation », mais qui correspond à la position qui est plus communément appelée « évolution théiste ». Il soutient que la science et la foi sont complémentaires et non contradictoires. L’évolution a eu lieu, mais cela ne contredit en rien les textes bibliques correctement interprétés.

Un livre à donner, même aux non-scientifiques !
A mon sens, ce livre est un des meilleurs sur la relation science-foi. Il prend les deux au sérieux et montre leur compatibilité. Il apporte aussi un puissant témoignage personnel. Quand le livre est sorti en anglais, j’en ai acheté plusieurs exemplaires pour les donner à mes amis non chrétiens, mais certains francophones ont trouvé le texte anglais un peu ardu. Je suis donc content que la version française soit enfin disponible. Ce livre est écrit dans un style clair et bien compréhensible pour un non-scientifique. Un cadeau idéal pour nos amis qui se posent des questions sur les relations entre les sciences et la foi.

Peter Clarke, professeur associé à la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL


Francis S. Collins, De la génétique à Dieu : la confession de foi d'un des plus grands scientifiques, Paris, Presses de la Renaissance, 2010, 276 p. Prix: 43,90.

Note
* C.S. Lewis, Les fondements du christianisme, traduction française, LLB, 2007 (épuisé).

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !