MarriageWeek du 7 au 14 février : « Changez efficacement votre façon de parler ! » par Paul Marsh

mercredi 28 janvier 2015

De petites modifications dans la façon de parler peuvent entraîner des améliorations dans les relations. Paul Marsh, sociologue et coordinateur national de MarriageWeek, vous en propose quelques-unes.

Nous ne comprenons pas toujours quand quelqu'un nous dit quelque chose. En fait, il nous arrive souvent de comprendre une chose très différente, ou d'oublier complètement une partie de ce qui a été dit si une autre phrase attire notre attention. Les experts disent que seul un faible pourcentage de notre communication passe par les mots. Mais, dans ce cas, pourquoi nos paroles sont-elles si importantes?
Chaque fois qu'une personne commence à parler de relations, l'accent est mis sur l'importance de la communication. Apparemment les couples ne parlent pas assez. Ils éprouvent des difficultés à partager leurs sentiments profonds ou ne font plus la conversation. Si une petite quantité seulement de ce que nous disons est vraiment entendue, pourquoi tout ce tapage?

Nos corps parlent
Les appels téléphoniques mis à part, nous réunissons autant d'informations par la façon dont quelqu'un s'approche de nous, par ses expressions faciales et ses mouvements du corps que par son discours verbal. Cependant, si quelqu'un vient d’une manière amicale, puis énonce quelque chose de méchant, cela nous surprendra. L'écart de communication est tout simplement difficile à comprendre. Ainsi, le langage corporel compte pour beaucoup, mais il y a encore autre chose.
Nous apprenons à maîtriser notre voix en écoutant les autres, et cette habitude se prend dès que nous apprenons à parler. L'auditeur peut retirer plus d'informations sur l'état émotionnel de son interlocuteur par la façon dont il parle que par ce qu'il dit. La culture a aussi de l’influence; quand nous écoutons quelqu'un dans une autre langue, nous ne savons pas toujours comment décrypter les bons signaux.

Ce que vous dites, est-ce vraiment ce que vous pensez?
Il n'est pas rare de rencontrer quelqu'un qui donne l'impression d’être autoritaire ou même en colère, quand ce n'est pas nécessairement le cas. Parmi les différentes manières de communiquer, nous sommes très sensibles à la personne qui ne sourit pas, ou qui rit au mauvais moment. Son attitude est considérée comme socialement inadaptée(1).
Alors que faire si vous voulez vous améliorer? Vous ne serez pas surpris d’apprendre que quelques petits changements dans votre façon de parler peuvent faire une grande différence dans la qualité de vos relations. Prenons un exemple. Quelqu'un vient vers vous avec l'idée d'une sortie au cinéma. Vous avez une journée importante le lendemain, vous vous sentez stressé et vous éprouvez le besoin de passer une bonne nuit. Alors vous lui dites: «Je ne peux pas. Peut-être une autre fois.»
Comment avez-vous communiqué cela ? Si vous laissez votre stress vous dominer, vous avez probablement parlé fort sans penser à la manière dont cela pourrait être perçu. Votre ton de voix dit déjà que c'est une mauvaise idée ; vous avez donc besoin de l'adoucir. Le plus simple est d'apprendre à vous arrêter un instant avant de répondre, juste le temps de mettre vos émotions en place et de parler sans autant d'intensité.

Un petit ajout pour changer les relations
Certains aspects du ton de votre voix sont tributaires de la façon dont vos cordes vocales sont construites et il est difficile de changer cela, même si c’est possible de le travailler quelque peu. Après l'avoir fait, une question demeure : que dites-vous? En ajoutant une petite phrase, qui reflète probablement ce que vous ressentez vraiment, vous pouvez changer la façon dont votre message est reçu.
Si vous dites: «C'est une excellente idée. Je voudrais vraiment, mais je ne pense pas que je puisse aujourd'hui. Peut-être une autre fois», l'autre personne n’aura pas l'impression que vous n'avez pas envie de faire ce qu'elle suggère, ou que vous ne voulez pas être avec elle.

Court, simple, efficace
Vous avez communiqué quelques mots supplémentaires en leur donnant plus de sens. Dans la Bible, la lettre de Jacques explique que la langue est comme un petit gouvernail qui dirige un grand bateau. Son influence peut faire une grande différence sur le long terme. La langue est en effet un élément très puissant de votre corps (Jacques 3.4-6).
Il est important de penser à des phrases que vous pourriez utiliser. Il est très réaliste de vous munir de quelques dialogues courants que vous pourriez ajouter à vos réponses. Ainsi vous n’auriez pas à les inventer à chaque fois. C'est plus une façon de parler que vous pourriez intégrer après un certain entraînement. Essayez celle-ci: «J'aime ça!», ou: «Je n'aurais jamais pensé à cela!» Ces déclarations donnent de l'importance et de la valeur à votre interlocuteur et elles expriment probablement une réalité que vous n'auriez pas dite autrement.
Faites-le, et vous verrez ce qui arrivera à vos relations. Vous pourriez en être vraiment surpris!

Paul Marsh

 

Note
1 Deborah Tannen explore ces styles verbaux dans son livre Décidément, tu ne me comprends pas, Paris, Robert Laffont, 1993, 348 p.

 

  • Encadré 1:

    MarriageWeek du 7 au 14 février 2015

    Pour l’édition 2015 de MarriageWeek, le site web de cette association propose une liste d’activités dans des restaurants, des Eglises ou ailleurs à l’occasion notamment de la période de la Saint-Valentin. Il met aussi à disposition des ressources sous forme d’articles, ou de liens à d’autres associations ou prestataires de services utiles aux couples.

    Le site web : www.marriageweek.ch.

     

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

25 novembre

  • «Dieu dans mes épreuves» avec Marjorie Waefler (One’Talk)
  • «Besoin d'amour» avec Gilles Geiser (Vitamine B)

2 décembre

  • «Une terre à nouveau fertile» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Entreprendre le changement» avec Damien Boyer (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !